dimanche 19 avril 2009

LANCEMENT DE LA RADIO KASSATAYA

Sur les conseils avisés de l'incontournable bebe ba, je vous poste ce nouveau message. Ce qui n'apparait pas dans le texte c'est la forte présence de visiteurs de ce blog et de son frère ainé canalh. Faites-en votre radio.
**

Chers bloggers,

Après des mois d’hésitations et de labeurs nous avons décidé de lancer nos émissions sur kassataya.com. Les travaux sont en cours comme vous pouvez le vérifier. Nous avons jugé utile, après concertation, de mettre à profit l’anniversaire des deux de la remise du pouvoir à un Président civil élu au terme d’une élection saluée par tous pour ce lancement. Le site et la qualité des émissions s’étofferont avec le temps.
Les animateurs sont des bénévoles soucieux d’offrir un espace d’expression dans la diversité à tous les mauritaniens qui en expriment le besoin.
Kassataya.com se fixe donc pour objectif de (re) donner la parole à ceux qui ont besoin de se faire entendre et que tous nous avons intérêt à écouter. Généralement, en milieu traditionnel, les discussions ne se déroulaient pas dans des amphithéâtres ou dans des studios. Elles avaient lieu soit sous le baobab que la désertisation range dans le groupe des espèces en voie d’extinction, soit plus récemment, autour du thé. Le thé (ataya) est devenu une institution qui obéit à un rituel précis pour honorer un hôte ou juste pour accompagner les longues discussions dans le cercle familial ou dans les assemblées. Il est servi dans des verres (kass) que les convives se passent selon une codification qui varie selon les contrées et les communautés. D’où kassataya qui signifie verre de thé. Nous mettrons prochainement en ligne un document qui en expliquera la signification aux yeux de nombreuses communautés de l’ouest africain.

L’équipe.


Emission de lancement :

Mauritanie : deux ans après, la genèse d’une transition démocratique


Il y a deux ans jour pour jour le Conseil Constitutionnel de la République Islamique de Mauritanie installait dans ses fonctions le premier Président élu à l’issue d’élections démocratiques et pluralistes de l’histoire du pays. De nombreux chefs d’Etat étrangers étaient venus honorer de leur présence cette cérémonie qui saluait un nouveau printemps démocratique. Des témoins de premier plan et des acteurs viendront livrer leurs impressions sur une expérience saluée en son temps aussi bien par les observateurs internationaux que par les principaux candidats à l’élection présidentielle de mars 2007. Vous pouvez écouter l’émission ce dimanche 19 avril 09 à partir de 19h30 à Paris soit 17h30 en temps universel en direct sur www.kassataya.com et intervenir par un simple appel sur skype au pseudo suivant : kassataya.
Bonne écoute

164 commentaires:

Bebe BA a dit…

Rendez vous à 17 h 30 pour ceux qui sont à NKTT.

Pas de faux bond!!!!!

PS: cool, comme ça je pourrais parler à mon chéri

Rajel et Kerch, si vous étes jaloux, c'est votre !!!!!!!!

Bebe BA a dit…

La police réprime une manifestation conjointe des femmes du FNDD et du RFD



La police a réprimé dimanche, aux environ de 12 heures une manifestation des « femmes démocrates » du RFD et du FNDD qui se dirigeait vers le siège de la représentation des Nations Unies à Nouakchott pour protester contre ce que ces femmes ont appelé « l’agenda unilatéral des militaires ».


Cette manifestation dirigée par des femmes parlementaires et anciennes ministres s’est transformée en affrontement avec les policiers des unités antiémeutes venus pour disperse les femmes.

Sans toutefois, utiliser les grenades lacrymogènes, les agents de l’ordre ont bousculé les femmes dont certaines ont été évanouies ou blessées, comme c’était le cas de la fille de l’ancienne ministre de l’éducation, Mlle Hindou Mint Bellamech, atteinte au visage par une matraque de policier. Une autre femme répondant au nom de Tchicha Mint Denna a été évanouie après avoir été bousculée, fortement, par un policier. Elle sera évacué sur l’hôpital à bord de la voiture du député Tewassoul Salek Ould Sidi Mahmoud .

Selon le reporter de l’ANI, les femmes ont été repoussée par la police jusqu’à l’ancien siège du RFD où des escarmouches sporadiques continuent encore à avoir lieu.

Anonyme a dit…

merci Ablaye et Bebe,

la radio kassataya c’est vraiment une idée géniale we really need it

copiarpegar

Bebe BA a dit…

Lu pour Rajel:

Ahmed Ould Daddah, ou le syndrome de la victoire confisquée

Décidément, M. Ahmed Ould Daddah n’en finit pas d’évoquer sa ‘’victoire volée’’, sa présidence ‘’confisquée’’. Et d’en appeler aux mânes de la ‘’conscience collective’’ et de ‘’l’Histoire’’ pour juger ceux qui contrecarreraient ses projets.

Dans le même mouvement, M. Ould Daddah demande à ses troupes de se ‘’mobiliser’’ pour assurer le boycott des élections du 6 juin prochain. Étrange procédé que de mobiliser des personnes pour assurer le succès d’un boycott. Comment comptent-ils s’y prendre ? Demander aux électeurs de ne pas voter ?

Le RFD, qui vient de nouer une alliance contre nature avec le FNDD, s’est subitement converti en une opposition au processus électoral convenu par les mauritaniens à travers les Etats Généraux de la Démocratie, se proposant de recourir au désordre pour empêcher la Mauritanie d’achever, par les urnes en apothéose, son processus démocratique.



Cela est d’autant plus navrant pour le pays que c’est le champion de la démocratie qui ajoute à la longue liste de ses sobriquets celui d’Ahmed -la - Gaffe après avoir été celui des retournements imprévisibles et réversibles.

On l’a compris. Ahmed Ould Daddah veut absolument, être président à la place du Président. Mais pour cette destinée qui lui sied à merveille, notre Ahmed ne sait plus à quels saints se vouer.

Et pourtant, la solution est toute trouvée et relève d’une lapalissade : M Ould Daddah n’a qu’à se présenter aux suffrages des Mauritaniens, rien ni personne ne l’en empêche. La vérité, c’est que M. Ould Daddah ne souhaite se présenter que s’il est seul candidat crédible, ce qui lui assurerait une élection de maréchal, son rêve.

Cependant, il se rend compte que les Mauritaniens ont trouvé en la personne de Mohamed Ould Abdel Aziz celui qui incarne la Mauritanie de demain et qui met un terme à la fois aux années de plomb et à la politique à l’ancienne, faite d’allégeances et de primauté du lignage par rapport au projet citoyen.

Non, M. Ould Daddah, aucune victoire ne vous a été volée, ce n’est pas ainsi que les choses fonctionnent, la vérité, c’est que les Mauritaniens veulent autre chose, entendent tourner une page de leur histoire pour en écrire une nouvelle, et que c’est quelqu’un d’autre que vous qui est ‘’en situation’’ pour porter leur espoirs, nonobstant les mérites qui sont les vôtres.

Vos ambitions dussent-elle en souffrir, il faut accepter cet état de fait, faire preuve d’équanimité, œuvrer réellement pour le bien de votre pays, à une place qui sera celle d’un magistère moral conforme à l’image de l’homme d’Etat qui sied à votre parcours, et non dans la persistance à chercher à occuper à tout prix une position à laquelle, qui sait , vous n’êtes peut-être pas destiné.

Mais M Ould Daddah, qui veut créer un tsunami politique, veut que les Nations Unies soient le témoin de ses frasques : cette fois, après avoir envoyé ce dimanche 19 avril 2009, à la casse quelques mères de familles venues protester contre ce qu’elles ne semblent pas du tout comprendre criant haut et fort pour les Nations Unies qu’elles bravent la loi, a mis en péril l’ordre public estimant que les forces de sécurité ne pouvaient pas les toucher.

Suprême gaffe, car là encore Ahmed avait omis de leur dire qu’elles s’exposent à la répression de la loi qui permet à travers l’article 101 du code pénal aux forces de sécurité de recourir à la force pour arrêter et mettre fin aux attroupements sur la voie publique.

L’auteur morale de cette incitation n’échappe encore au droit commun que parce que les pouvoirs publics sont magnanimes mais son statut de président de l’opposition démocratique ne le couvrira pas en cas de récidive.

C’est ce qu’il s’apprête à faire en clamant qu’il s’opposera au scrutin par la violence et le désordre. Mais en fait que veut Ahmed Ould Dadah, pourquoi cherche-t-il à briller de tous les feux ? S’agit-il de sa dernière cartouche ?

Sans doute, faisant face à une fronde sans pareille au sein de sa structure qui prend de l’eau partout, contesté jusqu’à dans ses derniers retranchements, l’homme n’a plus d’avenir politique et ses horizons présidentialistes sont obstrués pour raison de limite d’âge, il s’ingénie à mettre des bâtons dans les roues de tout le monde.

‘’Après moi le déluge. Exit la stabilité de la Mauritanie, exit les principes démocratiques ; pourvu que mes menaces portent leurs fruits’’. Cependant, personne n’est dupe et les mauritaniens ont bien compris ce jeu funeste et les premiers sont les forces de sécurité qui ont usé de tact pour disperser l’attroupement des femmes expédiées en victimes expiatoires par le leader du RFD. Une attitude peu compatible avec le comportement d’un homme qui aspire à diriger la Mauritanie

Néanmoins, le désordre, la violence et les troubles à l’ordre public sont des délits réprimés par la loi et sont contraires à la démocratie. Leur planification avant le scrutin est tout simplement une préméditation, dans laquelle les mauritaniens n’accompagneront pas Ahmed Ould Daddah parce que l’homme ne fait plus illusion et la déliquescence de sa structure politique l’atteste.

Le scrutin est l’affaire de tous les mauritaniens qui se rendront de tous aux urnes le 6 juin pour choisir un président démocratique qui présidera à leurs destinées.


Athié Maroufa

Bebe BA a dit…

copiarpegar,

Un grand Merçi à toute l'équipe de Kassataya!

Anonyme a dit…

Bebe,

eçoul yakhti un grand merci hag à toute l'équipe de Kassataya et surtout les animateurs bénévoles

copiarpegar

Bebe BA a dit…

Sil hag!
Eski à LM qui a brillé!
Mais on a déploré l'absence des ^pro putsch!
Kerch nous a faussé compagnie et ma chère Bilkiss ne donne plus de news!

Anonyme a dit…

Bebe,

Akhhh j'ai raté LM est que tu peux me faire le résumer de ce qu'il a dit?
où sont les autres?
c'est quoi ce silence? heuh entouma m'neyn?
kerch, houwa Aziz erja3 min sénégal?


copiarpegar ce soir ella yeposei les questions wekhlass

Anonyme a dit…

Bebe,wellah je m'inquiètes pour ma soeur Bilkiss

copiarpegar

Anonyme a dit…

please un résumer
I'm still waiting

Bebe BA a dit…

copiarpegar,

Tout le monde était là pour dénoncer le coup d'état, le matraquage des femmes ce matin et autres méfaits de Aziz!

LM a souligné qu'il fallait plutôt penser à débloquer la situation et qu'il ne fallait pas que chacun se cantonne dans sa position.
Que le pays allait déja très mal et qu'il ne fallait pas en rajouter.
Qu'on devait avant tout penser à la Mauritanie, etc.

J'étais tellement fière que j'avais l'impression que c'était un membre de ma famille ou mon meilleure ami qui était au micro, alors que c'était qq j'avais jamais vu!!

Anonyme a dit…

merci beaucoup Bebe et merci molli LM je sais qu'il est qq de bonne foi I have no doubt about it

copiarpegar

kerch a dit…

ce ne sont que des vas-nu-pieds qui ont participé à cette émission. A la prochaine inchallah on sera là en masse pour montrer le soutien ferme et indéfectible que le peuple apporte à son excellence Mohamed Ould Abdel Aziz, le meilleur fils du pays. On compte sur le professionnalisme de Ablaye, de Mariem et de Mamadou pour donner la parole à tout le monde.

Anonyme a dit…

For-Mauritania traduit l'importante interview accordée par le Président de l'Assemblée Nationale, Monsieur Messaoud Ould Boulkheir, à Al Akhbar

Partie I


Le Président de l'Assemblée Nationale, Monsieur Messaoud Ould Boulkheir, a accordé une interview au site électronique arabophone, Al Akhbar. Dans cette interview, Ould Boulkheir revient sur l'actualité de la crise issue du Coup d'Etat du 6 août 2008. Les médiations libyenne et sénégalaise, la "démission" du Général limogé, ses attaque et sarcasmes contre le Front, ses mensonges, son imposture, la position d'Ely Ould Mohamed Vall, les perspectives, la possibilité de répression... tout y est passé. Avec son franc-parler habituel, évitant la langue de bois mais toujours en phase avec la situation, Ould Boulkheir plante le décor des prochaines semaines, une période où l'avenir de la Mauritanie sera en jeu...

Voici le texte de cette interview:

Alakhbar (AL): Une mission de l’UA est venue en Mauritanie après l’échec des médiations libyenne et sénégalaise. On parle aussi d’une initiative française, quelle lecture faites-vous de ce ballet diplomatique, arrive t-il au bon moment ou es- ce peine perdue ?

Messaoud Ould Boulkheir (MOB): Franchement, on ne peut avoir une lecture claire des événements tant que le Général reste sur son agenda unilatéral notamment celui d’organiser des élections au 6 juin en prenant le soin de faire un semblant de démission auparavant. Je ne vois pas de quoi il démissionne et quelle valeur a cette démission. On entend qu’il démissionne de l’armée mais pas du BASEP, qu’il quitte la présidence du HCE alors qu’il demande la réhabilitation du palais présidentiel pendant son absence pour empêcher son occupation par celui qui le remplacera. Tout cela n’est pas clair et n’augure pas d’un accueil favorable aux missions de médiation qui principalement sont à la recherche d’un dialogue entre les différentes forces politiques. Les missions qui sont arrivées jusque là n’étaient pas porteuses de propositions concrètes pouvant constituer une plateforme pour un dialogue inclusif afin de sortir de la crise. Elles semblaient plutôt à l’écoute pour savoir si les acteurs politiques sont enfin prêts pour ce dialogue. Deux délégations étaient présentes : une de l’Union Africaine composée de Ramadan LAMAMRA et du Ministre libyen Abdessalam TRIKY, ce dernier semble venir seulement en tant que représentant personnel du Président de l’Union Africaine Colonel Mouammar KADDAFI. Durant la rencontre, il apparaît que l’interlocuteur principal était M. TRIKY et M. LAMAMRA était plus à l’écoute, parlant peu.

En ce qui nous concerne, nous somme prêts au dialogue depuis le début. La preuve, j’étais le premier à lancer une initiative pour une sortie de crise et nous sommes toujours dans cette perspective ; le dialogue ne peut se faire que s’il y a deux parties prenantes au moins. Malheureusement, on constate aujourd’hui, que nous sommes les seuls à nous intéresser au dialogue. A contrario, le Junte militaire ne porte d’intérêt que pour un dialogue lui assurant la non-confiscation du pouvoir.

Le général s’entête à organiser un simulacre d’élections, continue à prendre des décisions anti-démocratiques par exemple l’emprisonnement des personnes qui ne partagent pas le même point de vue que lui, ainsi que des attaques personnelles, accusations infondées contre ses opposants politiques leur déniant toute popularité. Ceci démontre que l’une des parties cherche à occulter l’existence de l’autre rendant ipso facto la concertation et le rapprochement des points de vues hors du domaine du possible.
Je confirme que nous sommes prêts au dialogue, mais sous certaines conditions :
- que ce dialogue soit sincère et sous la conduite de l’Union Africaine car concerné en premier lieu par ce dossier sur le plan africain et international
- arrêt de l’agenda unilatéral pour rétablir la confiance et ramener le dialogue entre toutes les parties
- libération des prisonniers soit-disant accusés de gabegie, alors que tout le monde sait qu’ils sont incarcérés pour leurs opinions. Parlant de gabegie, le Général et son entourage devraient être les premiers à être incarcérés.
- aller de l’avant en créant un climat démocratique où les acteurs politiques peuvent exercer librement leurs droits constitutionnels comme le Général aime à répéter que les institutions démocratiques sont préservées et fonctionnent correctement.
Nous avons dit à la délégation que nous étions prêts à nous engager dans ce dialogue si certaines conditions étaient réunies mais force nous est de constater qu’elles ne l’étaient pas. Oui, certaines de nos préoccupations ont été soulevées par la délégation mais seulement sous une forme interrogative qui donne l’impression de vouloir simplement faire du remplissage, noircir du papier. Ce n’était donc pas une prise en considération sérieuse de nos préoccupations. Ce sont les mêmes idées avancées hier par Kadhafi qui sont aujourd’hui servies par M. Treiki. Il en est ainsi du fait de dire : « il difficilement pensable que les militaires vont revenir sur le statut quo, la solution serait donc une démission du Président de la République (M. Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi ndlr) suivie de la formation d’un gouvernement de transition et des choses de cet ordre.
Je leur ai dit que ceci était inacceptable en l’état. Nous ne voulons pas fermer la porte au dialogue, mais quand on veut l’initier il faut le faire sérieusement. Une fois celui-ci engagé chaque partie avancera ses propositions qui seront appréciées à leur juste valeur.
Nous avons également rencontré la délégation sénégalaise. Nous avions, en réalité, rencontré cette délégation par le passé et lui avions exprimé notre réserve sur le principe d’une médiation sénégalaise. Ceci parce que la plupart des médiations –et c’est une question qui doit vous interpeller en tant qu’observateurs et analystes- ne proviennent que d’Etats ayant affiché leur soutien aux militaires. Nous avions donc dit, poliment, au ministre sénégalais que nous étions réservés sur une médiation menée par le premier Etat à avoir déclaré son soutien aux militaires et qui vient nous proposer ses bons offices maintenant. Ceci est un véritable problème. Toutefois, et compte tenu des relations de voisinage et des liens particuliers qui nous lient à ce pays, compte tenu de l’estime que nous avons pour son Président, nous étions prêts à considérer une telle médiation si son auteur adopte une attitude de neutralité. Nous ne ferons pas obstacle à un bien qu’il pourrait faire pour la Mauritanie en aidant à la sortir de cette crise mais nous avons nos conditions somme toutes raisonnables: il faut, d’abord, que ce dialogue ait lieu sous les auspices de l’Union Africaine car c’est elle qui est saisie de ce dossier et nous n’avons rien vu qui puisse justifier son désaisissement. Par ailleurs, nous ne voulons pas que le Sénégal nous prenne à part, isolés. Mais cela je ne l’ai pas exprimé en ces termes.
Le Ministre sénégalais est alors reparti avec l’intention d’exposer ce qu’il a entendu au Président Wade. Il est revenu maintenant avec ce qui ressemble à une proposition. Selon ses dires, le Président Wade souhaiterait venir accompagné de M. Jean Ping (Président la Commission de l’Union Africaine ndlr) pour rencontrer les différentes parties sur des points bien précis. Mais il ne souhaiterait pas que cette rencontre soit soumise à des conditions préalables. Selon lui, les parties doivent se rencontrer d’abord, et examiner les propositions qui leur seront soumises. Nous lui avons réitéré la même position et lui avons réaffirmé que, non seulement nous ne fuyons pas le dialogue, mais qu’en plus nous y tenons et le cherchons activement. Encore faut-il qu’il s’agisse d’un dialogue sérieux, ce qui ne peut avoir lieu sans la réalisation des conditions que nous avions émises.
Bien que je ne veuille pas être pessimiste, ma lecture personnelle est qu’on ne nous a pas présenté de proposition sérieuse. La situation de notre pays constitue une source de préoccupations pour le monde entier et pour l’Afrique en particulier. Nous avons une position, et nous pensions que celui qui tenterait de trouver une solution devrait avoir une proposition concrète à même d’inciter les différentes parties au dialogue. Hélas, ce n’était pas le cas en l’espèce.
AL: S’agissant du dialogue, il a été remarqué que la délégation de l’UA a rencontré les parlementaires de la majorité alors qu’elle n’a pas rencontré les dirigeants du front ?

MOB : C’est effectivement quelque chose de nouveau, qu’elle exclue le Front de ses rencontres alors que tout le monde reconnaît qu’il est un acteur essentiel et en même temps elle s’entretient avec le président de la commission électorale indépendante, cela ne nous semble pas compréhensible. Notre lecture est que la délégation reflète les divergences de vues entre le CPS et la Présidence de l’Union.
C’est du moins ce que nous supposons et ça ne nous semble pas de bon augure. Alors que nous aurions accepté volontiers le principe d’une telle rencontre en sachant pourtant que la délégation est envoyée par Khaddafi, le Président de l’UA et que ce dernier vient d’effectuer une visite pour le moins ambiguë, en Mauritanie, il n’était pas avenant que la délégation nous ignore de la sorte tout en intégrant un acteur totalement étranger aux parties. Qu’est- ce qui peut motiver en effet la rencontre du président de la CENI et même des parlementaires, car si ces derniers sont favorables au putsch, il y a des parlementaires opposés au putsch qu’elle aurait dû rencontrer. Autant vous dire que cet alignement et ce manque d’équilibre sont à l’origine de l’échec de la médiation du Guide et à propos justement de ce dernier, je voudrai ici vous dire combien je suis fier de mon amitié avec le frère Mouamar Khaddafi, malgré notre profonde divergence de vues sur le dossier mauritanien et comme on dit les divergences de point de vue n’empêchent pas l’amitié. La responsabilité de cet échec n’incombe pas au Front, mais bien à ceux qui ne se sont pas acquittés comme il se doit de leurs missions quand ils étaient chargés de préparer le dossier en prélude à la visite du Guide.

AL: Par rapport à la position française, l’on relève une certaine ambigüité, à la suite des déclarations du Président Sarkozy et des prises de positions contradictoires. La France serait notamment favorable à toute solution interne issue d’un consensus, ce à quoi le Général a fait allusion quand il a dit : « l’extérieur leur a dit, retournez à l’intérieur » ?

MOB : De toute manière, je ne suis pas de ceux qui courent derrière les rumeurs et je me dois néanmoins de vous réaffirmer que notre position n’est ni dictée par l’extérieur ni tributaire de celui-ci. Bien au contraire, ceux qui se confondent à l’extérieur et en sont dépendants ne sont autres que ceux qui ont perpétré cette conspiration criminelle et sordide de coup d’Etat. Il est d’ailleurs loisible, une fois que l’on aura connu la vérité, de découvrir que ceux qui ont commis cet acte ne l’auraient pas fait s’ils n’avaient pas consulté l’extérieur. Il est révélateur, en effet, que leurs préoccupations majeures depuis le coup d’Etat est de se faire accepter par l’extérieur. Ils ont pour cela dépensé l’argent, exploité comme ils peuvent les relations dont ils disposent et ont mis à profit les parlementaires et les responsables qui ont sillonné le monde, en quête de soutien ou de sympathie.

En ce qui nous concerne, nous n’avons aucune gêne à nous faire dire que cette affaire relève des mauritaniens et d’eux seuls, ceci nous réconforte plutôt. Personne n’ose nous accuser d’affiliation à l’extérieur ni de nous fier à l’extérieur. Notre position, nous l’avons voulue nous-même en prenant la responsabilité de défier les putschistes et de leur dire non. Nous assumons cette position pleinement, nous persisterons et nous userons, pour cela, de tous les moyens dont nous disposons, que nous trouvions ou non, une aide de l’extérieur. Nous n’épargnerons aucun effort pour parvenir à notre objectif de faire échouer ce coup d’Etat.

Pour ce qui est de la position française, une lecture attentive des déclarations du Président Sarkozy, ne permet nullement d’en déduire un appui de la France au putsch. Il faut dire que dans leur quête effrénée d’un quelconque appui de l’extérieur, les autorités putschistes ont amplifié ces déclarations en essayant d’y entrevoir un changement de la position française. Quand on se réfère aux dernières déclarations françaises, on se rend compte aisément que la position française n’a pas du tout changé et que la France demeure opposée au putsch. Bien évidemment si la France dit que les candidatures aux élections est une affaire mauritanienne qui relève du droit mauritanien, cela va sans dire et cela ne saurait être interprété comme étant un fléchissement de la position française.
En tout état de cause, notre position ne saurait fléchir du fait du changement de la position française ni de celui de l’Union africaine, ni même de celui des Etats-Unis qui continuent à s’opposer farouchement au coup d’Etat.

En réalité celui qui mise sur l’extérieur et se dépense sans compter pour gagner sa confiance, ce n’est pas nous, mais le Général. Nous nous sommes rendus à l’extérieur juste pour contrecarrer les mensonges et allégations qu’on essaie de véhiculer sur la situation en Mauritanie. Il s’agit de défendre notre position, d’expliquer notre version des choses et de démystifier la propagande mensongère et je crois, que tout compte fait, si l’extérieur (la communauté internationale) approuve une position en Mauritanie, c’est plutôt, à, la nôtre, quoi qu’on dise, à tort ou à raison, de la position française.


AL : Enfin, vous avez rencontré certaines personnalités et précisément l’ex-président Ely Ould Mohamed Vall, est-il possible de dire qu’il vous a rejoint dans votre combat contre le putsch ?

MOB : (Rires) Effectivement, j’ai rencontré l’ex-président Ely Ould Mohamed Vall et nous avons discuté de la crise actuelle et il m’a paru clairement que bien qu’il n’ait pas fait de déclaration publique jusqu’à présent, il n’en demeure pas moins qu’il ne trouve aucun intérêt pour la Mauritanie dans la position de la junte militaire. Il a confirmé qu’il ne participerait pas à leurs élections car de telles élections ne sont pas acceptées par l’ensemble des forces politiques et elles n’y participeront pas. Tout comme il a confirmé qu’il n’a jamais manqué d’indiquer cette position à tous ceux qu’il a rencontrés et qu’ils ne leur a jamais demandé de ne pas divulguer ce point de vue . Il ne me l’a pas demandé à moi non plus mais je n’en dirai pas plus.

AL: Il est actuellement en visite à l’étranger. Avez-vous coordonné avec lui la substance du message qu’il va porter à l’étranger ou jugez-vous plutôt qu’il n y a pas lieu de coordonner ?

MOB : Je l’ai appelé à élargir le front et je lui ai posé des questions précises à ce sujet et il m’a donné des réponses que j’ai trouvées suffisantes et il n y a pas eu de coordination précise. Nous avons choisi de laisser à chacun les actions qui lui conviennent mais il m’a dit que l’espoir reste ouvert dans un élargissement du front y compris son adhésion à celui-ci.

AL: Vous avez déclaré à RFI que vous n’épargnerez aucun effort pour faire échouer l’agenda unilatéral et en particulier les élections même si cela devait nécessiter d’occuper la rue au moment où l’autre partie vous décrit comme un petit groupe qu’on peut compter sur les doigts d’une main et que vous êtes cinq hommes et quatre femmes.

MOB: Comme je vous l’ai dit cela relève des petites polémiques (aswaga) et moi je ne compte pas les suivre. En revanche, si nous n’étions qu’une poignée, une dizaine ou une centaine, pourquoi y aurait-il besoin de confronter ce petit nombre par les unités de répression quand nous avons décidé de manifester, ceci n’est pas logique. Et le fait de traiter les gens de cette manière n’est tout simplement pas recevable. Ils doivent s’élever un peu s’ils ont l’ambition de la responsabilité et le désir de se faire entendre et cela je l’ai dit à Ould Abdel aziz et je lui ai dit qu’il y a des comportements qui ne sont pas à la hauteur et qu’ils ne servent ni sa personne ni la Mauritanie et que tout le monde devrait s’en éloigner. Mais il n’a pas écouté mon conseil et il a persisté sur cette voie.

En tout cas, si nous ne sommes qu’une poignée, l’autre partie ne compte qu’une seule personne qui est Mohamed Ould AbdelAziz et lui le général sait et le monde sait que nous représentons la légalité constitutionnelle, la défense de la légalité , la légitimité populaire et que nous représentons la majorité du peuple. La meilleure preuve sont les marches de manifestants par milliers qui manifestent contre les putschistes. Le dernier meeting qui a fait trembler la capitale avec des dizaines de milliers a montré notre capacité à mobiliser la rue et le fait qu’une majorité du peuple mauritanien se reconnaît dans notre choix.

Je voudrais rappeler que nos manifestations et nos marches sont des droits démocratiques garantis par la constitution et il est naturel que les gens protestent et manifestent dans la rue. Nous avons décidé de manifester et nous l’avons accompli et nous continuerons à manifester que la rue soit avec nous (comme nous l’avons démontré) ou contre nous comme les putschistes le prétendent. Qu’ils préparent leurs poignards et qu’ils construisent les prisons comme ils ont menacé de le faire, qu’ils sortent leurs fusils s’ils veulent tuer le peuple mauritanien, nous sommes prêts à faire face et qu’ils ne s’imaginent pas que les choses sont restées figées car la Mauritanie a changé et tout le monde doit changer. Qu’ils ne soient pas aveuglés par la soif du pouvoir et que leurs oreilles ne soient pas bouchées face à la réalité du changement radical que la Mauritanie a connu et qui fait qu’elle ne peut plus être dirigée comme elle l’a été durant ces dernières décennies.

J’ajoute que si nous avons une constitution et que tout le monde y tient et que nous avons des institutions constitutionnelles en place, pour quelles raisons les mauritaniens seraient privés de leur droit de manifester ? Nous, nous allons manifester et nous descendrons dans la rue et si on nous confronte par la répression nous y ferons face et nous ne ferons que ce qui est légitime et démocratique et s’ils souhaitent prendre leurs dispositions sécuritaires en prévision de ce qui pourrait provenir de nous, à dieu ne plaise, qu’ils le fassent.

copiarpegar

Bebe BA a dit…

Kerch,

Le professionnalisme de ces trois là n'est plus à prouver!

Si les pro putsch n'ont pas voulu participer à l'emission, c'est parqu'ils ne se sentaient à l'aise ou je ne sais quoi!
mais pas pour les raisons que tu évoquent!

Anonyme a dit…

Bonjour,

Rendez-vous dès 17h TU 19h à Paris sur www.kassataya.com pour réagir à l'émission sur les deux dans de l'investiture.

kerch a dit…

Tu dis que leur professionnalisme n'est plus à prouver moi je dis j'attends de voir: si à chaque fois il n'y a que les mêmes qui passent c'est que c'est pas juste.

Anonyme a dit…

19 avril 2009… il y a deux ans!

Si Sidi était encore au pouvoir, cela aurait fait deux ans, jour pour jour qu’il a prêté serment. Le 19 avril 2007, au palais des congrès, en présence d’illustres personnalités du monde, le pouvoir passait des mains d’Ely Ould Mohamed Vall, un militaire ayant conduit, non sans tentation de rester, une transition de 19 mois, à celles de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, un civil élu dont il a été dit qu’il était le poulain des militaires mais élu à 53% en toute transparence du moins formellement.

Aujourd’hui, on est le 20 avril 2009 et Sidi est à Lemden. Loin de ce palais qui lui a été confié par la majorité des mauritaniens. Il y a huit mois que son mandat a été écourté. Le Conseil constitutionnel qui l’avait installé il y a deux ans s’est résolu à confier son pouvoir, il y a cinq jours à Bâ Mbaré.

Sous prétexte de vacance de pouvoir. Aux constitutionnalistes de juger de la normalité ou non d’une telle procédure. Mais notons pour notre part le caractère burlesque de ce qui nous est arrivé. Aux tout premiers jours du putsch, la position du président du Sénat n’avait pas encore été clarifiée.

Objet de suspicion à propos de sa gestion des fonds de la chambre haute du parlement, il a fini par commencer à en présider les assises. Très vite, les militaires ont préféré se taire sur son cas alors qu’ils s’en prenaient au Premier ministre de Sidi, Yahya Ould Waghf qui, bien entendu ne les a pas suivis…

Entre temps, le Président empêché, personne n’a pensé à constater la vacance de pouvoir ne serait-ce qu’en osant assimiler sa détention et son assignation à résidence à une situation d’incapacité forcée devant déboucher sur un intérim assuré par le Président du Sénat.

Au lieu de cela, l’on s’est énervé vite. Du côté des politiques et des défenseurs des droits humains, l’obsession était de faire échec au général. Celui-ci, fonçait…

Ceux qui comme le chef de file de l’opposition ont cru pouvoir compter sur lui vont déchanter. La crise est à son comble. Le Front et les Organisations de la Société civile donnent au général sans s’en rendre compte, les moyens de les diaboliser. Il s’emploie à prendre des décisions populistes : passif humanitaire, prix, boutiques du Ramadan, grâce pour des détenus de droit commun, visites, etc. Et au finish, une démission après avoir fait connaissance avec tout le reste de la Mauritanie. Histoire de pousser à se souvenir…

Et puis, on s’en va à des élections sur le reste du mandat de Sidi. Si ceci n’est pas un squat, c’est bien une ‘gazra’. Au fait c’est la même chose. Squatter ou ‘Gazzara’, Mbaré, Aziz, Sarr, Kane, et autres candidats à la magistrature suprême, c’est la place de Sidi qui est convoitée…

Lui-même était à la place de Maaouiya, squattée ou gazrée par le CMJD qui la lui a remise. Si on se met dans une logique des formes de la démocratie telles que l’on a préféré faire récemment avec cette histoire de démission du général et d’intérim de Bâ Mbaré.

Kissima

kimporte a dit…

mon cher ablaye

avec lm; on a tout essayé tout à l'heure pour prendre un thé en ligne; impossible

bravo pour l'initiative ; c super; j'ai tout raté hier; quelques hic de connexion; mais aujourd'hui j'ai pu écouter un peu

c vraiment super; rfi n'a qu'à bien se tenir; je ne savais pas que tu avais aussi le talent de dire avec le ton comme il faut " comme vous l'avez bien dit"

bravo


a demain inchallah

mailpassepartout@yahoo.fr

vlane

Ablaye a dit…

Sacré Vlane!

C'était vraiment la faute à pas de chance. Il faut vraiment que nous discutions de quelques projets inchallah.

à bientôt donc

Anonyme a dit…

lu pour vous

L'Edito du Calame : Un Conseil si bien conseillé / Ahmed Ould Cheikh
21-04-2009
Comme il l’avait promis, à Nouadhibou, le général Ould Abdel Aziz a démissionné. Rendu le tablier, mercredi dernier. Sans trop (se) faire de publicité et sans la moindre cérémonie protocolaire, pour son départ ou l’arrivée de celui qui «prendra» les rênes du pays. Il s’est juste contenté de prononcer un long discours sur ses «réalisations» et ses promesses de lendemains qui chantent.

Il n’est donc plus ni chef de l’Etat, ni président du HCE. Mais toujours militaire, selon l’opposition. On n’est jamais trop prudent. Au cas où les choses – ou les généraux et autres colonels – tourneraient mal, il pourrait, ainsi, reprendre du service. Ould Taya n’est-il pas passé du statut de chef de l’Etat à celui de président de la République, sans démissionner, formellement, de la grande Muette? Ould Abdel Aziz est donc sorti par la fenêtre, pour revenir par la porte, dixit Ould Daddah. Les urnes après les armes, en quelque sorte. Un départ opéré dans la plus grande discrétion mais de pure forme.

Un discours dont on a pu entendre des extraits sur Al Jazeera, trois heures avant qu’une TVM, toujours à la traîne, ne le diffuse, très tard dans la soirée.

L’homme a verrouillé le système et continue de tirer les ficelles, confiant, très provisoirement, la présidence à Bâ M’baré qui, grâce à une pirouette digne des plus grandes danseuses du ventre, exécutée par le Conseil constitutionnel, assure l’intérim d’un président bien portant et capable d’exercer ses fonctions. Ce Conseil, normalement censé veiller à l’application de la Constitution, n’a pas hésité à en violer l’esprit et la lettre. On avait eu l’espoir, furtif, que ses membres, qui avaient l’immense privilège d’être inamovibles, dans un pays régi par la politique du ventre, allaient refuser de cautionner ce que le FNDD a qualifié de «tragi-comédie». L’obéissance à l’Autorité a pris le dessus sur l’indépendance d’esprit, le bon sens et le respect du texte fondamental qu’est la Constitution.

Si le président est en bonne santé, le HCE, quant à lui, est entre de «bonnes mains». Ould Ghazwani, l’alter ego (jusqu’à quand?) du candidat à l’auto-investiture, en a pris les commandes, le temps, pour Ould Abdel Aziz, de se présenter à son plébiscite, préparer sa campagne et se faire élire, sans coup férir, en l’absence de challengers sérieux. De quoi mettre un peu de couleur nationale, comme un ersatz de légitimité, sur les armes fondatrices du nouveau pouvoir. Avec le soutien d’un Conseil constitutionnel qui, dans son infinie bonté, a expliqué sa décision par la nécessité «d’attirer les bienfaits et d’écarter les méfaits» (sic!: ça ne s’invente pas, une telle rhétorique!)

Ne se sont-ils pas posés de questions, nos sages : qui a attiré les méfaits sur le pays? Qui a provoqué notre renvoi de l’UA et va nous entraîner dans le cycle infernal des sanctions? Qui a entraîné le blocage, par la Banque Mondiale, de 175 millions de dollars qui devaient être décaissés, pour des projets en cours, et plus de 500 millions, pour les deux ou trois prochaines années? Qui a poussé l’UE à suspendre le 10ème FED (156 millions d’euros d’aides diversifiées, plus 40 millions d’aide budgétaire) et le Fonds de stabilisation des recettes minières, le SYSMIN? Pourquoi le FMI, qui venait, chaque année, au secours de notre balance des paiements, chroniquement déficitaire, a exclu notre pays, en janvier dernier, de sa distribution, gracieuse, de 750 milliards de dollars aux pays pauvres, pour faire face à la crise mondiale ?

Pour quelles raisons les Etats-Unis, qui venaient de nous admettre au très convoité Millenium Globe Challenge, destiné à aider les pays démocratiques, et qui allaient nous permettre de bénéficier de quelques centaines de millions de dollars durant les prochaines années, nous ont-ils renvoyés à nos chères dunes? Parce que nous soutenons le terrorisme ou que nous entretenons un programme nucléaire, peut-être?

Des questions auxquelles le Conseil constitutionnel n’avait, heureusement, pas à répondre, ou si facilement : il n’y avait, probablement, à cocher que les cases Sidi, FNDD, Ould Daddah et RFD. Un Conseil bien avisé est un Conseil bien conseillé...


Ahmed Ould Cheikh
Le Calame n°684, du mardi 21 avril 2009


© Le Calame - Avril 2009
taqadoumy.com

copiarpegar

Anonyme a dit…

Bebe enti mneyn?

copiarpegar

Anonyme a dit…

Les hommes du Général : Aly, O. Lehreïtani et O. Ghotob, la Troïka du Basep
21-04-2009
Le discours de démission du Général Mohamed Ould Abdel Aziz a été enregistré dans le bureau présidentiel, par la Télévision de Mauritanie (TVM). Quelques extraits reviennent à Mohamedhen Baba Ould Etvagha, le correspondant local d’Aljezeera . Le film intégral ira ensuite aux studios de TVM ; les consignes du Général ne manquent de clarté : La séquence passe une seule fois, très tard, avant d’échouer aux archives. Il Interdit sa rediffusion.

Ould Etvagha, fait publier des passages dans le journal Maghreb de la chaîne qatarie, la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 avril 2009. Trois heures plus tard, c'est à dire vers 2h du matin à Nouakchott, le discours est entendu, pour la première et dernière fois, sur TVM et Radio Mauritanie.

Selon nos informations, les conseillers du Général appréhendent l'effet d'une démission sur ce qu'ils appellent "la Mauritanie des profondeurs", le pays réel, avec ses notables opportunistes et la volatilité de ses engagements. Selon ses proches, le camp du Général risque de connaitre plusieurs défections, dès lors que les électeurs apprendraient le retrait, même formel, de Ould Abdel Aziz. Du coup, sa campagne risque de perdre l'avantage comparatif que confère l’atout d'occuper le Palais Présidentiel. Le chercheur mauritaniste Alain Antil appelle cela "la prime électorale au plus fort".

Et comme la fameuse démission vise d’abord l'opinion internationale, l’équipe du Général préconise de se suffire de sa diffusion sur Al Jazeera et, pour la forme, d’un programme en catimini, sur les média de l'Etat.

Mais le plus surprenant, c'est la nature de l’acte lui-même : Alors que Ould Abdel Aziz s’est démis de la Présidence du Haut Conseil d'Etat (HCE, junte), jamais il n'a renoncé à son rôle dans l'Armée, ni auprès du Conseil Constitutionnel (CC) ni, a fortiori, auprès du Bureau du Personnel (B1) de l'Etat-major National.

Par conséquent, le Général Mohamed Ould Ghazouani, dirigeant du HCE depuis le 16 avril, lui doit obéissance, en vertu de l’ancienneté de Ould Abdel Aziz au même grade. C'est aussi le cas de tous les membres de la junte et, plus généralement, de chaque militaire mauritanien. Voilà en quoi la fameuse sortie du pouvoir constitue, avant tout, un véritable jeu de contournement normatif, une ruse sur les apparences.

Quand au Bataillon pour la sécurité présidentielle (Basep, garde prétorienne), officiellement, il est rattaché depuis le 15 avril, à l'Etat-major de l'Armée, toujours sous le commandement de Ould Ghazouani en cumul de la présidence du HCE.

Toutefois, dans les faits, un triumvirat acquis au seul Général Aziz l’encadre : Le Colonel Aly, le Lieutenant-colonel Mohamed Ould Lehreïtani et le Commandant Cheïkhna Ould Ghotob. Les trois rendent compte, directement et séparément, à Ould Abdel Aziz. Le premier a été la cheville ouvrière du putsch du 6 août dernier. Il annonçait, à Ould Cheikh Abdellahi, son éviction, avant de le conduire à la caserne du Basep, en face du Palais.

Ould Lehreïtani et Ould ghotob étaient respectivement Commandant et Capitaine, avant leur promotion, peu après le putsch. Au premier, son proche cousin, le Général Aziz confie la mission sensible des négociations avec la Chine. Il charge le second du volet "renseignements généraux" du Basep. C'est lui, par exemple, que d’aucuns désignent auteur des enregistrements que Taqadoumy diffuse.

La voix de Ould Ghotob est reconnaissable dans la discussion avec Nadia Mint Ahmed Youra. Au protocole de Madame Ould Cheikh Abdellahi née Khatou Mint El Boukhary, elle se serait servie, de cette proximité pour tenir informé l'homme d'affaires Mohamed Ould Bouamatou sur les moindres faits et gestes de la première dame ; d’elle et de sa fille Amal, elle était devenue l'amie intime.

A Troie, intra muros, il y avait déjà une jument.
taqadoumy.com

copiarpegar

Anonyme a dit…

Les mauritaniens…des femmes !
-
Yes ! We Kane.

Depuis que les hommes ont échoué à diriger la Mauritanie, il faut laisser la place aux femmes. D’ailleurs qui en douterait lorsque les femmes se font rudoyer dans la rue en manifestant leur colère face à la dictature alors que les hommes se plient en deux devant leur étrangleur.

Sarr, Hamidou kane, Mbaré ; des femmes ? Non. Heureusement. Quelle insulte ce serait pour la gente féminine qui a défaut de voir les hommes se battre les voient se ruer vers les urnes pour en tirer quelques prébendes avant que le ciel ne leur tombe sur la tête . Une tête que M’Barré semble tenir bien haut pensant que son rôle constitutionnel est d’entériner la présence d’un général qui a fait choir celui qui justifiait son existence : le président de la république.

Et Sarr…cosi, honoris causa de la forfaiture qui sachant bien qu’il ne serait jamais président de la République, au « pays des maures », pose sa candidature pour justifier la candidature du maure limogé qui l’a humilié en spoliant la démocratie qui justifie jusque l’existence de son parti politique.
_
Et Hamidou pensant trouver son « yes ! we Kane », s’est pris dans les filets de la démesure. Mais n’est pas Obama qui veut au pays des harratines. Fuir Daddah, pour tomber sur Aziz, quelle triste destinée.
Mais en vérité « yes ! we Kane » est un slogan qui prône bien les idées de l’air du temps. Il signifie que l’on peut renier ses compagnons de route pour aller se vendre chez les pires ennemis de la démocratie. IL signifie que pour un poste politique miroité on peut piétiner toute dignité et tout idéal politique. Ceci on le savait, mais maintenant , yes ! we Kane !

Yes ! We Kane. En envoyant nos femmes sur les premières lignes tout en briguant sur les lignes arrière une élection de la honte. Ce que Kane et Sarr ont entrepris relève d’un opportunisme dont la moindre des conséquences est de remettre en cause la confiance que les négro-mauritaniens ont, pour certains, placé en eux. Des nègres de service qui s’agglutinent autour d’une mascarade pour justifier l’injustifiable.

Yes ! We Kane.
Mais à dire vrai Hamidou Kane n’est-il pas simplement allé au bout de la logique de son ex-président , Ahmed Daddah, qui lui a montré depuis 2005 comment on peut s’allier aux militaires en reniant la légalité constitutionnelle. Kane est simplement un bon fils spirituel de Daddah. A la différence prêt que Daddah, avec les militaires voulait tout pour lui , alors que Kane , avec les militaires veut quelque chose pour lui. Le vice-président du RFD a appliqué ce que son Président ne pouvait faire : accepter un os. Il voulait la carcasse. Mais le vice-président a donc bien compris le vice de son Président (qui n’en manquait politiquement pas d’ailleurs) ; alors il l’a exploité : « Yes ! we Kane ». … Candidat suspendu du parti , qu’importe ! Il sera indépendant. Et l’on sait que les indépendants sont chers au général limogé…

Daddah président sans vice…président, a trouvé, quant à lui, qu’envoyer les femmes du RFD à la casse policière, était plus courageux que de s’exposer lui-même. Nous donnant par là l’exemple amélioré le plus illustratif de l’art de la guerre du stratège Sun Tsu : « l’art de la guerre étant de vaincre sans combattre …sacrifions les femmes.

« Yes , we Kane » . Le slogan qui illustre bien que le temps des hommes est révolu et enterré sous les plis de la honte politique et que désormais, les mauritaniens…sont des femmes.

Qui a dit que « la femme est l’avenir de l’homme » , s’est trompé. Elle est ,face à sa couardise, son présent.

« Yes ! we Kane ».

Pr ELY Mustapha
hout-et-fort.blogspot.com

copiarpegar

Anonyme a dit…

Please read haut-et-fort.blogspot.com


copiarpegar

Anonyme a dit…

Ould Dadé interdit de Genève et Ould Mohamedou dans son élément entre Kadhafi et Ahmadi Najad.

copiarpegar

Anonyme a dit…

Mais bebe mneyn?

Et les filles? Mina? La Marquise? Madame?

Anonyme a dit…

Les deux constitutions / Pr Mohamed Mahmoud O. Mohamed Saleh
22-04-2009
(A propos de la Décision du Conseil Constitutionnel du 15 avril Sur la Vacance du poste de Président de la République)

Les décisions du Conseil Constitutionnel mauritanien sont assez rares pour ne pas susciter l’intérêt des juristes. Celle rendue, le 15 Avril, concernant la vacance du poste de Président de la République ne peut que retenir leur attention, non seulement en raison de...

...son objet qui porte sur la question qui est, directement ou indirectement, au cœur de la crise politique qui secoue notre pays depuis le Coup d’Etat du 6 Août dernier mais aussi par les choix qu’elle présuppose ou implique.

Pour en dégager la signification et en apprécier la valeur et la portée, je commencerai d’abord par un rappel succinct des données du problème soumis au conseil constitutionnel. J’aborderai ensuite la réponse que celui-ci y a apportée avant de terminer par ses conséquences.

1°)-Rappel succinct des données du problème

Le Président du Haut Conseil d’Etat, qui dirige la Mauritanie depuis le Putsch, décide de démissionner pour se présenter à l’élection Présidentielle prévue par la même instance, le 6 Juin prochain, et veut confier l’intérim de la fonction de Chef d’Etat au Président du Sénat, en plaçant cette deuxième phase sous la bannière de la constitution. Celle-ci dispose, dans son article 40 qu’ «en cas de vacance ou d’empêchement déclaré définitif par le Conseil Constitutionnel, le Président du Sénat assure l’intérim du Président de la République pour l’expédition des affaires courantes». Pour constater la vacance où l’empêchement définitif, son article 41 prévoit, de son côté, que le Conseil Constitutionnel est saisi soit par le Président de la République, le Président de l’assemblée Nationale ou le Premier Ministre. Par une lettre en date du 15 Avril, le Premier Ministre du Gouvernement nommé par le Haut Conseil d’Etat demande au Conseil Constitutionnel de «bien vouloir s’assurer de l’existence des éléments d’un cas de vacance du poste de Président de la République, tout en déclarant le cas d’urgence».

Etait-ce suffisant pour que le Conseil Constitutionnel décide qu’il y a vacance et que le Président du Sénat assure désormais l’intérim du Président de la République ?

Répondre par l’affirmative serait évacuer, un peu rapidement, le problème central : l’article 40 de la constitution se réfère à la vacance ou l’empêchement du Président de la République, c'est-à-dire du Président élu, lequel a prêté serment devant le même conseil constitutionnel, le 19 Avril 2007 et dispose aux termes de l’article 26 de la constitution d’un mandat de cinq ans.

Ce même Président élu est en vie et n’a pas démissionné. Il n’a pas non plus été destitué par la Haute Cour de justice pour haute trahison, en application de l’article 93 de la Constitution. Or le décès, la démission et la destitution par la haute Cour de Justice sont le seuls cas de vacance jusqu’ici connus. Certes, l’article 40 de la Constitution prévoit que «l’empêchement définitif» du Président de la République, constaté par le Conseil Constitutionnel peut également ouvrir la période de l’intérim assurée par le Président du Sénat. La notion d’empêchement définitif n’est pas définie par la Constitution. Pour la majorité de la doctrine Constitutionaliste, elle recouvre essentiellement le cas de maladie qui «entraînerait une incapacité physique ou intellectuelle d’exercer les fonctions» ou celui de «l’absence injustifiée». D’autres cas, sont, il est vrai, envisagés par certains auteurs.

Le problème n’a toutefois, en l’espèce, qu’une portée théorique, puisque le Conseil Constitutionnel n’a été saisi par le premier ministre que pour constater «un cas de vacance» et non «un cas d’empêchement».

Pour ce faire, pouvait-il éluder le fait que le Président élu pour cinq ans est libre et revendique encore son titre à exercer le pouvoir ?

Telle est la question qui, quoique non expressément soulevée devant le Conseil Constitutionnel, n’en conditionnait pas moins les termes dans lesquels le problème de la vacance se pose.

2°)-La réponse apportée par le conseil constitutionnel

Comme toute décision juridictionnelle, celle rendue par le conseil constitutionnel, le 15 Avril, (voir le texte de la décision publié in Horizons n° 4968 du Jeudi 16 Vendredi 17 et Samedi 18 Avril 2009) comporte des visas (c'est-à-dire une partie où sont mentionnés les références aux textes que le conseil constitutionnel considère comme nécessaires au soutien de sa décision), des motifs (c'est-à-dire les raisons de fait ou de droit qui commandent la décision et que le Conseil indique comme l’ayant déterminé à se prononcer comme il l’a fait) et enfin, le dispositif (c'est-à-dire la partie finale qui contient ce que le Conseil à décidé).

Intéressons-nous d’abord aux visas de la décision du 15 Avril. Le Conseil Constitutionnel y fait référence à la fois à la Constitution et notamment à son article 41 et, de façon inattendue, aux ordonnances du Haut Conseil d’Etat qu’il élève à la dignité constitutionnelle.

Cette double référence pose en elle-même problème. Le Conseil Constitutionnel tient ses pouvoirs et sa raison d’être de la seule constitution approuvée par voie référendaire par le peuple. Il ne peut normalement considérer comme constitutionnelles que les seules règles consacrées par ce texte ou les règles ayant acquis cette valeur en vertu d’un mécanisme prévu par le même texte. Or il n’y a pas, dans l’actuelle constitution de mécanisme permettant de traiter les ordonnances émanant du Haut Conseil d’Etat, comme des règles constitutionnelles. Le fait que l’une d’elle (celle du 13 Août 2008) ait été approuvé par le Parlement ne lui confère pas le statut de règle constitutionnelle, cette approbation n’ayant pas emprunté la voie prévue par la constitution (la procédure de révision des articles 88-99 à 101) à cet effet. Au total, le Conseil Constitutionnel a érigé en règles constitutionnelles les ordonnances du Haut Conseil d’Etat, du seul fait que ces ordonnances existent et se donnent comme textes de valeur constitutionnelle.

Il a transformé, sans explication aucune, des règles édictées par une autorité de fait en normes équivalentes des normes de la Constitution.

Ce glissement du fait au droit, perceptible dans les visas de la décision, se renforce dans les motifs de celle-ci. En effet, pour constater ce qu’il appelle la «vacance effective au plus haut poste de l’Etat», (Notons au passage que l’article 40 de la Constitution n’utilise pas une telle terminologie. Il vise simplement les cas de «vacance»), le Conseil Constitutionnel se contente de la déduire de l’ordonnance n° 001/2009 du Haut Conseil en date du 15 Avril, qui met fin «aux pouvoirs provisoires du Haut Conseil d’Etat» qui se rapportent à l’exercice de la fonction de Chef d’Etat.

Ce motif éclaire bien la démarche des juges. Celle-ci commence par l’affirmation péremptoire du caractère constitutionnel des ordonnances du Haut Conseil d’Etat, se poursuit par la reconnaissance de la substitution du Haut Conseil d’Etat au Président élu, (opérée par l’ordonnance du 13 Août 2008) et se termine notamment par le constat de la vacance consécutive à l’ordonnance du 15 Avril 2009 du HCE, qui a réduit les pouvoirs de ce dernier du fait de la démission de son Président.

Du Président élu, il n’est nulle part question. Le Conseil Constitutionnel a soigneusement évité de faire référence, dans les visas de sa décision à l’article 26 de la Constitution, selon lequel, celui-ci est élu pour un mandat de cinq ans. Un auteur passé, aujourd’hui, de mode disait que «l’humanité ne se pose que les problèmes qu’elle peut résoudre». En écho, le conseil constitutionnel a évacué le problème juridique central qu’il n’avait manifestement pas envie d’affronter.

Je terminerai ce point par une observation complémentaire sur un motif que l’on pourrait qualifier de «surabondant», puisqu’il vient après que le conseil constitutionnel ait constaté «la vacance». Celui-ci affirme in fine ; «vu que les conditions générales du pays depuis le 6 Août ont un caractère exceptionnel qui exigent qu’elles soient traitées avec une grande sagesse, et responsabilité…». Cet attendu évoque plus les leçons de morale que les prescriptions juridiques. Or le rôle d’une juridiction, c’est d’abord (avant de faire la morale ou la politique) de dire le droit. Telle est en effet la mission de tout Juge.

Il est vrai que le Conseil Constitutionnel continue son attendu en ajoutant que la responsabilité et la sagesse passent par «l’application de la règle appelant à faire prévaloir les avantages et à éviter les méfaits, règle très connue dans la Chariaa islamique qui est notre unique source de loi, selon le Préambule de la Constitution surtout s’il s’agit de l’apport d’un avantage et de l’éloignement d’un méfait à caractère public».

Personne ne contestera que la règle à laquelle le Conseil Constitutionnel fait ici référence est bien une règle de notre droit constitutionnel pour la raison qu’il a indiquée. La question qui se pose est celle de savoir si elle a été correctement appliquée. En effet, la mise en œuvre d’une telle règle suppose des appréciations d’opportunité et notamment une évaluation objective des effets positifs et négatifs de la décision à prendre et de ses conséquences. Or sur ce terrain, aussi, la décision précitée prête le flanc à la critique.

3°)-Les conséquences (ou le bilan coûts – avantages) de la décision du 15 avril

La première des conséquences de la décision du Conseil Constitutionnel est d’installer l’incohérence au sommet de la hiérarchie des normes. On pensait avoir une Constitution mais on apprend qu’il en existe en fait deux : celle approuvée par le peuple et celle constituée par les ordonnances du Haut Conseil d’Etat sans que le Conseil Constitutionnel ne fournisse la raison juridique de cette dualité constitutionnelle ni la logique de l’articulation de ses normes. Mieux, au fil du raisonnement suivi, on découvre que la deuxième Constitution éclipse partiellement la première, qui se trouve instrumentalisée par elle. Est-ce un bienfait ou un méfait, un avantage ou un inconvénient?

La deuxième conséquence est le risque d’instabilité institutionnelle chronique inhérent à la constitutionnalisation de tout coup d’Etat. En effet, le message que tout auteur potentiel de putsch, percevra à travers la décision du 15 avril est à peu près le suivant : Réussissez votre coup d’Etat, vos actes se verront élevés à la dignité constitutionnelle et se substitueront même aux règles de la Constitution. De ce point de vue, cette décision ne rend aux autorités actuelles qu’un service provisoire puisqu’elle contient en germes la reconnaissance de la constitutionnalité de celles qui réussiraient éventuellement à les évincer et de celles qui viendraient après celles-ci, etc.

Bienfait ou méfait ?

Mais pour faire un bilan avantages-inconvénients objectif, on se doit aussi d’envisager les conséquences de l’alternative à la décision du 15 Avril. Que se serait-il passé si le conseil constitutionnel avait décidé de s’en tenir à la constitution, en répondant, comme il se devait, que l’article 40 concerne le président élu et qu’en l’absence de la preuve de son décès, de sa démission ou de sa destitution par la Haute Cour de justice pour haute trahison, il ne peut pas constater la vacance?

Le Haut conseil d’Etat aurait simplement désigné en son sein un remplaçant de son président démissionnaire et aurait continué son processus (avec ses propres instruments juridiques) mais sans la constitutionnalisation du Coup d’Etat.

Les mauritaniens auraient de leur côté commencé à reprendre confiance dans la capacité de leurs institutions (ou au moins l’une d’elle, en l’occurrence le conseil constitutionnel) à remplir les missions qui leur sont imparties et à résister aux tentatives d’instrumentalisation des pouvoirs politiques. Or cette considération est essentielle. C’est par des institutions crédibles qu’on construit à la fois l’Etat et la démocratie. Où sont alors les méfaits redoutés par le conseil constitutionnel dans sa décision précitée?

Qu’on le veuille ou non, il est nécessaire d’avoir des règles qui fondent aux yeux de tous une fois pour toutes, l’autorité et en assurent la stabilité. Ce serait, cette fois, un bienfait incontestable. Mais cela ne se fera que par le concours de tous : forces politiques, société civile, simples citoyens mais aussi… juges. L’Etat de droit ne s’est jamais imposé sans l’apport des juges. Aux Etats-Unis, le tournant décisif a été, au début du XIXe siècle (en 1803), constitué par la célèbre décision de la Cour Suprême, rendue sous la présidence du juge Marshall, déclarant nulle une loi fédérale contraire à la Constitution «Loi fondamentale et suprême de la nation» ; en France, c’est le Conseil Constitutionnel (qui a les mêmes attributions que le nôtre) qui, à partir de 1971, a été à l’origine de la jurisprudence des «libertés et droits fondamentaux» qui s’est imposée à tous, Exécutif et Législatif, et qui a pénétré toutes les branches du droit.

Plus près de nous, au Sénégal, il est arrivé qu’un juge démissionne pour ne pas avaliser une situation qu’il ne pouvait modifier. C’est ce qu’a fait, au lendemain de l’élection présidentielle de 1993, le juriste Kébe M’Baye, fraîchement nommé Président du Conseil Constitutionnel sénégalais. Ce fait a eu son importance dans l’évolution qui a conduit à l’alternance, en 2000.

Pour revenir à la situation mauritanienne, il faut comprendre que ça n’est pas un hasard si les partenaires de la Mauritanie ont proposé un dialogue inclusif auquel le Président élu pourrait à côté de l’ensemble des acteurs politique prendre part et apporter sa caution à l’accord qui en résulterait. L’explication en est que si les données de fait sont, aujourd’hui, complexes, le respect de la Constitution (et notamment de son article 26) requiert qu’il y ait consentement du Président élu à ce qui serait convenu par tous.

Il ne s’agit pas de jouer une partie de la Mauritanie contre une autre, mais de parvenir à une solution consensuelle, dans laquelle, chacun fait les concessions que la situation impose. Cela serait plus proche de «la responsabilité et de la sagesse» et d’un autre précepte de l’Islam, celui qui recommande la recherche du consensus. La décision du conseil constitutionnel aide-t-elle à aller dans ce sens? Rien n’est moins sûr.


Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Saleh
Professeur des Facultés de Droit - Avocat

Le Calame n°684, du mardi 21 avril 2009


© Le Calame - Avril 2009
taqadoumy.com

copiarpegar

Anonyme a dit…

Ablaye,

mneynhouma bebe, Mina, La Marquise, Madame,Le Juste, Nasroun ,Lekhriv et kebch?

lonely copiarpegar

Ablaye a dit…

Copiar,
Bebe j'ai bien peur qu'elle ne soit allée convoler en justes noces sans avertir qui que ce soit. Ce serait une grande trahison parce qu'il y a du monde qui attend ici: l'imam, le témoin, le tuteur, les invités.
Quant aux autres eh ben ils sont peut-être dépassés par l'accélération des événements ou sont entrain de négocier des places dans les directoires de campagne (lol)

Bebe BA a dit…

Ablaye, tu es une mauvaise langue! Je me serais jamais mariée en douce sans avoir mon cher copiarpegar à mes côtés!

copiarpegar,

Je me sens un peu déprimée!!!!

Bebe BA a dit…

Lu pour vous

CLOTURE DE LA REUNION DES « 5+5»: LA MAURITANIE "SALUEE" ET "FELICITEE"

La septième réunion des ministres des affaires étrangères du Dialogue en Méditerranée Occidentale a pris fin dans la soirée du 20 avril à Cordoue en Espagne en présence de la Mauritanie.
Le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, le Dr. Mohamed-Mahmoud Ould Mohamedou, a représenté la Mauritanie à ce forum régional communément connu sous l’appellation « 5+ 5» et qui regroupe les cinq pays du Maghreb, la France, l’Espagne, l’Italie, le Portugal et Malte. Le Ministre a dirigé une délégation comprenant, notamment, l’Ambassadeur de Mauritanie à Madrid et le Directeur-adjoint des Affaires Européennes au ministère des affaires étrangères et de la coopération.

Sous une co-présidence espagnole et marocaine, la réunion s’est penchée sur une série de questions affectant les relations entre les deux rives de la Méditerranée Occidentale. Il s’agit en particulier du processus d’intégration régional, de la coopération en matière de migration, de la situation au Moyen-Orient, de la crise économique internationale ainsi que l’état d’avancement de l’Union pour la Méditerranée (UpM), dont la Mauritanie est membre, et qui avait été créée en juillet dernier dans le sillage du Processus de Barcelone lancé en 1995.

La réunion a examiné la situation en Mauritanie et a adopté la déclaration suivante : «Les Ministres ont souligné l’importance de la stabilité et du développement de la Mauritanie et ont salué son rôle dans la construction de l’Union du Maghreb Arabe ainsi que son action dans le cadre de l’espace euro-méditerranéen. Ils ont pris acte que le Président du Sénat a assumé l’intérim de la Présidence de la République et ont exprimé leur confiance dans le rétablissement rapide de l’ordre constitutionnel démocratique à travers des élections présidentielles libres et transparentes et la participation consensuelle de tous les acteurs politiques de ce pays. Ils ont exprimé leur appui à tous les efforts entrepris dans cette perspective, notamment par l’Union Africaine sous la présidence du Leader de la Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire Socialiste, l’Union Européenne, la Ligue Arabe, l’Organisation de la Conférence Islamique, l’Organisation de la Francophonie et les Nations-Unies ».
Il est à noter que cette rencontre qui regroupe les chefs de la diplomatie maghrébine avec cinq de leurs homologues européens s'est tenue immédiatement après la réunion du conseil de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) qui a réuni il y a deux jours les cinq ministres de l’UMA à Tripoli.

Anonyme a dit…

Bebe wellcome back et ne déprime pas yekhti la mascarade n'aura pas lieu et on va fêter ton mariage hawn sous la tente de Ablaye. by the way Ablaye chift ba3d tu m'as fait peur tu sais thak les 10 chamelles ma naattik minou chi

copiarpegar

Anonyme a dit…

Saleh et Louleïd sont d'accord
22-04-2009
Saleh Ould Hanenna et Louleïd Ould Weddad, deux députés favorables à la junte, l'annoncent le même jour : leurs formations politiques respectives, Hatem et le Rassemblement du peuple mauritanien (RPM), ne présenteront aucune candidature à la présidentielle du 6 juin prochain.

Hatem est dirigé par Saleh Ould Hanenna, ex-leader des Cavaliers du Changement (opposition armée à Ould Taya), dont le ralliement à la junte provoqua la démission de cadres de premier plan, sous la houlette de Mohamed Vall Ould Hendaye, 1er vice-président du parti.

Leur porte-parole, l'ex-commandant Mohamed Lemine Ould Waer a annoncé, la semaine dernière, le ralliement de cette tendance au Rassemblement des forces démocratiques (RFD) d'Ahmed Ould Daddah.

Le Rassemblement du peuple mauritanien (RPM) est le parti lancé par l'aile des "frondeurs" (députés à l'origine de la démission du premier gouvernement Ould Waghf) qui tente, avec plus ou moins de succès, d'exister, en prenant ses distances d’avec les faucons sans pour autant admettre, publiquement, une réserve vis-à-vis du Général Ould Abdel Aziz.

Outre Louleïd Ould Weddad, l'on y cite les noms des députés, Kaba Ould Aleïwa et Khaddad Ould Mokhtar, ainsi que l'ancien président de l'Assemblée nationale Rachid Ould Saleh, toutes figures emblématiques de la dictature de Ould Taya.
taqadoumy.com

copiarpegar

Anonyme a dit…

URGENT: Les Parlementaires opposés au Putsch occupent l'Assemblée Nationale pour une durée indéterminée (Page en actualisation)copiarpegar

Ablaye a dit…

copiar il faut respecter la régle des 10% dans le pays des tiebtiaba: j'ai droit à une chamelle sur les 10 que tu auras et 12 sur les 120 de bebe. Je vais commencer à recruter des bergers et à leur trouver des Thuraya et des VX 4x4 pour surveiller mon troupeau. Après il faut que je prenne conseil auprès du général pour ouvrir une ferme.

*
Bebe dans cette période trouble on ne sait plus qui change de quand et qui tourne sans mettre de clignotant. Comme on ne te voyait pas on croiyait que tu étais à la badiya ou ou à belize avec l'heureux élu.

Anonyme a dit…

thak hag parfois 100% ga3 pour les bidasses qui ne respectent pas les règles des teintiaba comme notre kebch
Bebe, be careful Ablaye khatir don't go away anymore sinon les chamelles et7ajbi maahoum

copiarpegar

Anonyme a dit…

lu pour kassataya

La fortune soudaine de Ibrahima Sarr
22-04-2009
Ibrahima Moctar Sarr, président de l’Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Rénovation (AJD/MR) et candidat à la présidentielle du 6 juin 2009 louait une modeste maison, dans le centre-ville de Nouakchott, à une dénommé Zoubeïda Mint El Bechir. Les impayés du loyer remontaient à 6 mois.

Il y a quelques jours, Ibrahima Sarr vient voir la propriétaire, s'excuse du retard et lui règle la totalité de la créance. Dans la foulée, il lui annonce son intention de déménager et propose de se mettre d'accord sur une date, afin de procéder à l'état des lieux.

Quelques jours auparavant, Ibrahima Sarr avait acheté une villa sur la route de Nouadhibou, dans le secteur dit "les terrains de l'université", l'un des quartiers les plus huppés de la capitale. A titre d’exemple, il aura, pour voisin, l'ancien premier ministre Zein Ould Zeidane.

Le prix de la villa atteignait 33 millions d'ouguiyas ; Ibrahima Sarr propose 30 et le propriétaire, alléché par le règlement immédiat en liquide, finit par céder. Le lendemain, Sarr est venu prendre possession de son bien, après avoir payé 30 millions d'ouguiyas et signé l'acte de vente.

Selon un proche du candidat, le déménagement est prévu d’ici quelques jours. Et notre source, une peu décontenancée, s’interroge comme in petto : "Comment un homme incapable de payer son loyer il y a quelques mois arrive, d'un coup, à sortir une somme pareille ?"

Ibrahima Sarr, ancien prisonnier d’opinion, rescapé du camp mouroir de Oualatta a toujours mené un train de vie modeste, même après son score de 8% aux élections présidentielles de 2007. L’on ne lui connaissait pas d’attrait particulier pour le luxe, à la différence de bien de ses pairs en politique.
taqadoumy.com

copiarpegar

Anonyme a dit…

Fin de l'Occupation de l'Assemblée Nationale. Bedredine avec For-mauritania: c'est un premier pas vers la mise en échec du Putsh.

copiarpegar

Anonyme a dit…

Ablaye,

By the way Aziz n'a rien laissé à la famille des teibtaba we essel mahi wajaa

copiarpegar yessma3 7alen radio kassataya (www.kassataya.com)

Bebe BA a dit…

copiarpegar,

Fais pas attention à Ablaye, il est jaloux (il n'a jamais eu de demande en mariage sur le net)!
**********

Le sitting du FNDD n'a duré longtemps. Le ventre a des raisons que la raison ne connait pas, lol
****

Pour ce qui de SARR, pourquoi n'y a t-il pas de déclaration de patrimoine (je ne sais si c'est comme ça que ça s'appelle) pour les candidats à la présidence?

Anonyme a dit…

Ablaye hag tu es jaloux?

lu pour Bebe (taqadoumy Zen)

Présidentielle : L'équipe du Général se précise
22-04-2009
Le Général a choisi son parent et ami, l'homme d'affaires Boubacar Ould Ghaddour, comme responsable financier de sa campagne présidentielle. Il confierait la communication à Hamoud Ould M'hamed, ancien directeur général de Télévision de Mauritanie (TVM), ex ministre et directeur de campagne de Ould Taya en 2003.

Ould Abdel Aziz avait déclaré que sa candidature ne couterait pas une ouguiya au contribuable.

Dans un autre registre, certains observateurs notent que le portrait du Général trône toujours dans les bureaux de l'administration, ce quelques jours après sa démission de la présidence du Haut Conseil d'État (HCE, junte).
taqadoumy.com

copiarpegar

Anonyme a dit…

un débat intéressant à suivre cliquez ici.

copiarpegar

Anonyme a dit…

un débat intéressant à suivre cliquez ici.

copiarpegar

Anonyme a dit…

un débat intéressant à suivre cliquez ici.

copiarpegar

Bebe BA a dit…

copiarpegar,
Je crois que Messaoud avait la nostalgie de l'Assemblée Nationale, lol
*****
SIT-IN DES PARLEMENTAIRES DU FNDD ET RFD A L'ASSEMBLEE NATIONALE

plusieurs dizaines de personnes militants dont des parlementaires du FNDD et du RFD ont organisé mercredi un sit-in à l'assemblée nationale pour dénoncer l'agenda électoral unilatéral du HCE .
selon ses organisateurs, l'action visait aussi à dénoncer l'usage de la force pour disperser
une manifestation de femmes contre le putsch, devant la représentation des nations unies à Nouakchott.
les organisateurs, qui devaient tenir une conférence de presse, ont transformé le rendez-vous en """"sit-in de l'honneur, de l'endurance et de la résistance"""", selon les termes du président de l'assemblée nationale, messaoud ould boulkheir.
"l'assemblée nationale est le symbole de la démocratie, de la justice et de l'égalité. pour cela, je suis là pour soutenir votre combat et dire que la mauritanie mérite de nous des sacrifices pour la sauver des conséquences de l'agenda électoral unilatéral et rétablir la démocratie"""", a-t-il dit.
m. ould boulkheir a retrouvé à cette occasion le perchoir qu'il boycotte habituellement en signe de protestation contre le coup d'etat du 6 août 2008 qui a renversé le régime du président sidi ould cheikh abdallahi.
une majorité des députés et sénateurs soutient cependant, depuis huit mois, l'action du HCE .

Anonyme a dit…

A tous les soit disant cadres qui rivalisent en applaudissement pour obtenir les faveurs de Ould Abdel Aziz

Il est vrai que la situation du pays à la veille du 6 août 2008 est une situation « dégradante » ; mais à qui revient la responsabilité de cette situation ?
-qui a été à l’origine de l’élection de SIDIOCA ?
-qui gérait directement la sécurité de ce pays ?
-qui avait le bataillon des députés à sa solde ?
-qui s’opposait a toute réforme et toute organisation ?
-qui bénéficiait de toutes les largesses de l’Etat ?
-qui détournait les moyens de l’armée ?
-qui gérait les biens de la présidence ?
-qui a bénéficié des marchés de l’Etat pendant cette période ?

Si on procède à une enquête simple on trouvera que le coupable est un seul individu qui n’est autre que celui que vous présentez comme étant le sauveur de ce pays.

Quelle est cette « initiative louable » dont vous parlez en qualifiant le coup d’état d’Aziz? Ne s’agit-il que de la prise en otage de tout un pays ?
Et quels sont ces représentants du peuple dont vous parlez quand vous parlez de majorité? Est- ce le BASEP ou le BADEP (Bataillon des Députés) ? Ceux-ci et ceux-là ne sont que des milices à la solde d’un seul homme et ils ne représentent personne.
Enlever au BASEP ses armes et envoyer ces soit disant représentants du peuple aux urnes et vous allez voir qu’ils ne représentent personne et qu’ils ne sont qu’une bande de mercenaires à la solde de Aziz.
Pour ce qui est des chantiers dont vous parlez, trouvez-moi une seule réalisation pendant cette période qui n’était pas prévue avant Aziz, toutes les inaugurations et promesses du brigand qui n’était pas prévues avant son coup d’état restent des dires sans fondement et el medereg b leyam 3aryane, qui vivra verra !

Est-ce que la recrudescence des vols répétés et des assassinats, la pénurie de tous les produits de première nécessité, le chômage, la faillite de l’ensemble des PME sont une amélioration des conditions de vie des populations ?

Quelles sont ces balivernes que vous dites ? Cessez messieurs et dites que vous voulez une place sous le ciel d’Aziz et épargnez-nous les fausses louanges que vous chantez.


Si le bilan de l’action de Aziz est à faire, les honnêtes vous diront que depuis le coup d’état du 3 aout 2005 jusqu’à nos jours nous assistons à une gabegie pire que toutes les précédentes dont l’instigateur n’est autre qu’ould Abdel Aziz que vous présentez comme étant le sauveur :



1-Période Ely et SIDIOCA
Demandez à Aziz pourquoi il ne procède pas à une enquête sur les quatre cent millions de dollars de transition dont il accuse Ould Mohamed Vall ! C’est parce que le cousin avait plusieurs associés dont Aziz est le plus important.

Diligentez une enquête dans les différents états-majors de l’armée et les services de sécurités pendant cette période et vous verrez que tous les fonds qui ont été alloués aux services de sécurités et à l’armée pendant cette période ont été gérés d’une manière opaque qui permettait à Aziz de tout détourner. Tandis que le budget du BASEP, depuis son existence jusqu’à à nos jours, il se confond tout simplement avec la poche de ce grand truand.

Cherchez un peu au niveau de la présidence pendant la période d’Ely et plus particulièrement celle de Sidioca : tous les marchés juteux et même les moins juteux passent par une main , celle de Aziz qui gérait directement la présidence pendant toute cette période. Demandez aux directeurs de cabinets, ils vous le confirmeront.

Je ne parle pas du trafic d’influence qu’il utilise pour placer ses hommes ou distribuer des faveurs ou bénéficier directement ou indirectement des largesses de l’état lui et ces acolytes ni des autres trafics sulfureux auxquels il est certainement lié.




2-Période Aziz.

Que n’a-t-il pas fait en cette période ?
-au niveau de l’administration : des nominations scandaleuses que tout le monde connaît, les sans diplôme, les cousins, les safagas de tout genre sont placés partout et les cadres compétents sont limogés ou marginalisés. L’administration est devenue une écurie où toutes les mauvaises espèces rivalisent d’incompétence.
-La gestion des biens publics : plus de règle, toutes les caisses se confondent (Etat, SNIM, SOMELEC, PORTS etc...) et une seule main est autorisée à y puiser, celle d’Aziz. Plus de procédures : les fonds sont utilisés sans aucune formalité, les marchés attribués à des proches en violation flagrante des règles les plus élémentaires de droit, les licences et autorisations de recherche sont toutes attribuées à BSA ou à des entreprises écrans,
-Le passif humanitaire : l’instrumentalisation du dossier à des fins électorales (C’est une insulte à la mémoire des victimes).
-La justice, les droits de l’homme, les libertés publiques et l’information et j’en passe sont dans l’état pitoyable que tout le monde connait.

-Les réalisations dont ils se targuent sont :
-en terme de lutte contre la gabegie (el mouvssidine : comme il se plait à le dire) : l’emprisonnement de quelques rvs opposants, aucun ramz vessad de sa cour (et Dieu sait combien ils sont nombreux dans son entourage immédiat ) n’a été inquiété.
-En terme de diminution des prix : le prix de la bouteille de gaz a baissé de cent ouguiyas et on paye beaucoup plus l’éloignement sans parler de la pénurie. Le prix du carburant a baissé mais allez comparer cette diminution avec celle opérée dans le reste du monde (voir le prix du pétrole). Quel autre prix a diminué ? Si … j’oubliais ! les médicaments au niveau des pharmacies publiques et figurez-vous qu’il y’a longtemps que ces pharmacies ne vendaient plus rien, faites un tour du côté de l’Hôpital National et demander une compresse. Nous ne savons qu’une seule chose : chaque fois qu’on annonce la diminution d’un prix, bonjour les pénuries.
-Les routes : nous n’avons jusqu'à présent vu que deux routes (très mal réalisées) à Tavragh zeina et qui desservent parait-il les appartements d’Aziz côté Las Palmas et sa villa côté Centre émetteur.
-La distribution des gazra : seul el hay essaken sera loti , allez savoir pourquoi ? il parait que beaucoup de cousins y sont. Là où il n’y a pas d’intérêts personnels , les gazriens peuvent encore attendre.
-La santé : les équipements de l’hôpital (scanner et autres) n’eut été le désir de donner le à untel, on aurait pas du tout pensé à équiper l’hôpital de nktt et celui de kiffa (voir marché scanner et IRM comment les procédures ont été bafouées pour en faire bénéficier l’associé du beau père d’Aziz)
-Quand aux promesses qu’il a tenues à l’intérieur du pays, il s’agit d’histoires à dormir debout car comment peut il les tenir ? vorace comme il est et sans secours aucun !

Nous rappellerons par ailleurs des cas flagrants : le paiement à Bouamatou et Noueigued 15 milliards (dettes Somelec) à la veille de sa démission, l’achat de deux citernes à 80 millions de chez un cousin et payé cash du trésor déjà, alors que tous les créanciers de l’état depuis 2006 attendent et attendrons encore . D’autres scandales éclateront bientôt (les blocs dont la vraie histoire sera dévoilée prochainement avec d’autres attributions et vente des biens de l’état). Cet argent détourné du trésor avec les millions de dollars qu’il a reçu de l’Iran - même s’il a nié avoir reçu un dollar de quiconque - vont servir à financer la mascarade d’élection qu’il prépare.

Tel est le bilan réel de la période Aziz, car Ely et Sidi gouvernaient par la grâce de Aziz, il l’a dit lui-même avec effronterie quand il a avoué avoir refusé certaines de leurs décisions, et par conséquent toutes les fautes de la période d’après Taya lui sont imputables. La faute de SIDIOCA c’est qu’il a voulu l’évincer et composer avec d’autres.
Si vous voulez qualifier ce mafiosi d’une chose ne le qualifiez pas de sauveur car on ne peut se sauver de soi même.

Enfin j’ai à vous dire :

Chantez bien les fausses louanges à Aziz croyant qu’il peut vous donner quelque chose ; mais sachez qu’il n’a rien à donner : la Mauritanie actuellement est un pays isolé dont les ressources ne suffisent pas à entretenir Aziz & Cie. Il se moque de vous et de tous les applaudisseurs et vous entrainera vers une fin terrible qui l’emportera et vous avec. Sachez que cette fois la Mauritanie ne pardonnera pas aux sans foi ni loi qui applaudissent ce brigand. Les écrits ; les photos seront archivés et ce pays vous répudiera avec le truand que vous voulez maintenir pour saper les biens, les fondements et la sécurité de notre patrie (Wait and see)

Que vive la Mauritanie pour ses honnêtes fils qui continuent à lutter pour en faire une terre d’égalité et de prospérité ou vivent ses maures, ses haratines, ses pulars, ses soninkés et ses wolof en paix.

Avant de terminer je vous demande de dissocier Aziz des forces armés et de sécurité, elles ne sont en rien dans ce que fait ce aventurier dont le casier judicaire est loin d’être vierge depuis Louga jusqu’au Budget … jusqu’à la prise en otage de 3 millions de paisibles citoyens et d’un vaste pays de plus d’un million carré. Mais son jugement ne fait qu’approcher et sa fin est déjà visible…

copiarpegar

Ablaye a dit…

bebe, c'est très méchant ça.
Je vais donc faire comme quelqu'un d'autre et me proposer en mariage vi sabilillahi, juste pour calmer bebe avec ses 120 chamelles qu'elle a déjà fini de distribuer (10 à copiarpegar, 12 à l'Imam, à chaque témoin, 1 à pa Jaaltaabe qui est allé on ne sait plus ou, sans parler de mina, de la marquise, de madame qui ont quand même assisté aux préparatifs...). Noin je renonce à ma marier gah parce que je risque d'aller m'endetter pour faire face à tout ça. Mais ns'il y a une candidate je peux quand même étudier la demande.

Bebe BA a dit…

Ablaye,

Tino é horé mah!

Ce n'est pas à toi que j'ai promis de chamelles mais à copiarpegar!

quant à Pa DjaltaaBé, il a fait fuir mon pretendant et il s'est tiré!!

Je crois que je vais abandonner cette tente pour de bon!!

Ablaye a dit…

mais il y a les 10% c'est partout pareil.
On va lancer un avis de recherche contre pa jaaltaabe. Ton fiancé je suis sur qu'il est entrain de combattre contre Aziz aux côtés de Messaoud et de Ahmed tellement il doit être pressé que ce putsch echoue

Bebe BA a dit…

Mais il a une âme de martyr, ce type!
******

Messaoud : "Nous sacrifierons notre sang s’il le faut"

Le chef de file de l’opposition, Ahmed Ould Daddah et le président de l’Assemblée nationale, Messoud Ould Boulkheïr ont rejoint les parlementaires en sit-in au Parlement, pour exprimer leur rejet de l’agenda électoral confectionné unilatéralement par le Haut Conseil d’Etat (HCE), la junte au pouvoir.

Le rassemblement a également vu la participation des anciens ministres restés fidèles au président déchu, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi.

Il a permis, en outre, aux leaders politiques, tels Ould Boulkheïr et Ould Daddah, de réitérer la position commune adoptée vis-à-vis de la crise née du putsch.

"Nous mettrons en échec les élections prochaines", fixées au 6 juin, et "nous sacrifierons notre sang pour cela s’il le faut", a lancé le président de l’Assemblée nationale qui entrait au Parlement pour la première fois depuis le coup d’Etat.

Quant au chef de file de l’opposition, il a affirmé que l’alliance entre son parti, le Rassemblement des forces démocratiques (RFD), et le Front national de défense de la démocratie (FNDD), hostile au coup d’Etat, continuera jusqu’au retour à la légalité.

Bebe BA a dit…

Ablaye,

Hal djam! Il est hors de question que je me retrouve veuve avant de me marier et a cause de Messaoud qui veut être canoniser!

Les 10% sont only for copiarpegar!

Anonyme a dit…

chérie n'aie pas peur,
le sang qui risque de couler ce n'est pas le mien mais bien de celui de ceux qui maltraitent les femmes. On n'a jamais vu ça ici. Ils n'ont qu'à s'imaginer à la place des hommes dont les femmes ont été massacrées? Ils vont rester les bras croisés? N'oublie pas Salah Ould Hanane était parti et sa femme n'avait même pas de nouvelles de lui mais il est revenu héros. On avait cru qu'il était perdu avec le général mais maintenant il commence à "rectifier" sa grosse connerie en refusant d'aller à cette grosse farce que constitue ce semblant d'élection.
Ablaye ne t'inquiète pas on va te donner quelques chamelles pour l'hospitalité et le tay

Ablaye a dit…

ano, s'il te plait ne disparait plus comme ça! Notre bebe est tombée malade, est est partie, elle est tristounette. ça ne se fait pas ça!

Bebe BA a dit…

Cool Ablaye,
Maintenant, je peux aller dormir l'esprit en paix!

Cheri, Saleh n'est pas aussi bête qu'il en a l'air!
En fait, j'ai l'impression (juste une impression) qu'il y'a un sentiment d'incertitude qui plane sur ces élections!
il a tj été facile de payer ou de corrompre qq pour qu'il se présente, mais nous avons deja 3 defection: zein, kaba et saleh.

J'ai comme impression qu'il y'a quelque chose qui se prepare!

Je ferais mieux de demenager, lol

Bebe BA a dit…

Lu pour vous:

EN ATTENDANT LE 06/06/09, LE HATEM DEMANDE UNE COMMISSION D’EVALUATION DE LA TRANSITION PASSEE.

Les mauritaniens sont invités aux urnes pour le 06 juin 2009 en vue de choisir le prochain président de la république. Pour l’instant trois candidatures ont été officiellement reçues par le conseil constitutionnel : celle du Général Mohamed Ould Abdel Aziz, chef de l’Etat et Président du HCE, démissionnaire depuis une semaine, celle de Kane Hamidou, vice Président du RFD entré en dissidence avec le Président du parti quoi a opté pour le boycott et celle de Sarr Ibrahima Moktar président de l’AJD/MR, en proie lui à une fronde d’une partie des militants et responsables de son parti. L’ancien Premier ministre de Maouya Ould Sid’Ahmed Taya s’apprête lui aussi à déposer son dossier de candidature. Dans la journée du mercredi il s’occupait à rassembler les signatures des conseillers requis, en plus de la caution de 5 millions d’ouguiyas, pour la qualification à la candidature. L’on parle également de la candidature d’une femme en la personne d’Aicha Mint Jeddane. La date limite des dépôts de dossiers de candidature est fixée à 00 heures ce jeudi
Du côté du Hatem, tandis que la question de la candidature de son président est à l’ordre du jour, le conseil National de ce parti demande la mise sur pied d’une commission chargée d’étudier et d’évaluer la transition passée.
Pour le parti de Saleh Ould Hananna, il importe de d’évaluer la scène politique nationale, « en vue de déterminer le choix adéquat face aux élections présidentielles prochaines »
Cette commission aurait entre autres prérogatives, l’aptitude à « communiquer avec l’ensemble des parties composant la scène politique nationale » et à prendre les décisions allant dans le sens des « intérêts supérieurs du pays ».
Dans un communiqué rendu public ce 22 avril, le conseil National du Hatem déplore en outre « l’entrée du pays dans une période électorale présidentielle en l’absence de tout consensus national » et fonde une certitude sur le fait que le scrutin envisagé devra « constituer une réelle rupture avec la situation d’exception qui prévaut, la consolidation de l’Etat de droit par le renouvellement de la classe politique ainsi que les méthodes de réflexion et de gestion des services publics… »
.
voici le texte intégral du communiqué du conseil Nationale du Hatem
Communiqué :
Le Conseil National du Parti Union pour le Changement en Mauritanie (HATEM) a tenu une réunion extraordinaire sous la houlette de son Président, Moulaye Amhamed Ould Moulaye Dkhil à l’Hôtel Chinguitty Palace vendredi 17 avril 2009. C’était en présence de la majorité des membres du Conseil. La réunion a été consacrée aux débats sur les élections présidentielles prochaines et la situation politique actuelle, à la lumière de la note de synthèse présentée par le Bureau Exécutif sous le titre «Hatem et les élections présidentielles prochaines : positions et craintes ».

Après une journée de débats ouverts, dans le calme et avec beaucoup de franchise, d’analyses pertinentes et constructives sur les différentes données de la situation nationale ainsi que les perspectives que laissent entrevoir les hypothèses tirées de la période actuelle, ainsi que les défis de toutes sortes posées par les différents scénarii envisageables, le Conseil National exprime ce qui suit :

- son attachement au dialogue national et au règlement démocratique des différents problèmes, en vue de préserver la stabilité du pays et la pérennisation de son modèle démocratique et réformateur ;

- son profond regret face aux prémisses que laissent entrevoir l’entrée du pays dans une période électorale présidentielle en l’absence de tout consensus national ;

- sa certitude que les prochaines élections devront constituer une réelle rupture avec la situation d’exception qui prévaut, la consolidation de l’Etat de droit par le renouvellement de la classe politique ainsi que les méthodes de réflexion et de gestion des services publics ;

- sa conviction que la gestion de la phase transitoire et le niveau de partenariat, dans ses aspects politiques et de gestion, ne se situent pas à un niveau souhaité ;

- la mise sur pied d’une commission chargée d’étudier et d’évaluer la transition passée et la scène politique nationale, en vue de déterminer le choix adéquat face aux élections présidentielles prochaines ; la nécessité de donner à cette commission des prérogatives suffisantes pour communiquer avec l’ensemble des parties composant la scène politique nationale et prendre les décisions qu’il faut à la lumière de ces contacts et de la situation nationale actuelle, pourvu que les intérêts supérieurs du pays restent la seule constante pour déterminer les limites de ces décisions, en conformité avec les intérêts du parti ;

- l’obligation faite au Bureau Exécutif de prendre toutes les dispositions nécessaires pour exécuter les décisions de cette commission ;

- désigner les membres de la dite commission et compléter la liste du Conseil National et du Bureau Exécutif.

Anonyme a dit…

ma douce,
je sens que tu es fatiguée mais c'est quoi cett-e histoire de maladie, Hgallah tu étais malade? Goulli mahouvallik!!! Va dormir mon bebe, je serai là inchallah demain à partir de 17h Tu inchallah.
Et je partage molli ton analyse: il y a quelque chose qui se prépare et nous on va déménager pour aller à Bélize gal Ablaye (les Mauritaniens il aime trop al avia)

Bebe BA a dit…

Have a nice dream, honey!

Bebe BA a dit…

Lu pour vous sur le site à potins

Des candidats en retard, des témoignages douteux : cafouillage au Conseil Constitutionnel

D'après le correspondant de Taqadoumy posté devant le Conseil Constitutionnel hier soir, jusqu'à la dernière seconde du délai légal (et même légèrement au delà) le secrétaire général du Conseil attendait, dans l'espoir de voir quelques poids lourds politiques participer au scrutin. Finalement, la porte se ferme et le nombre officiel est annoncé : Six candidats, deux partis politiques et, comme en 2007, aucune femme.

Sehla Mint Ahmed Zayed (président du parti Hawa), Aïcha Mint Jiddane (candidate en 2003) et Lalla Mariem Mint Moulaye Driss (ex-directrice adjointe de cabinet de Ould Taya), annoncées par plusieurs sources, n'ont finalement pas déposé de dossier.

Déjà, dans l'après midi, le parti El-Bedil avait annoncé que son président, l'ancien ministre Mohamed Yehdih Ould Moulaye El Hassen renonce à présenter sa candidature, emboitant le pas à Saleh Ould Hanenna et Louleïd Ould Weddad.

Le scrutin sera également boycotté par le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) et le Front National pour la Défense de la Démocratie (RFD), les deux principaux pôles politiques du pays.

Outre le Général Mohamed Ould Abdel Aziz, archi-favori du scrutin, il y aura :

- Ibrahima Moctar Sarr, Président de l’Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Rénovation (AJD/MR), ancien prisonnier d’opinion, rescapé du camp mouroir de Oualatta sous la dictature de Ould Taya, il avait réalisé un score de 8% lors de la présidentielle de 2007 ;

- Hamidou Baba Kane, lui aussi farouche opposant de Ould Taya, deuxième vice-président de l'Assemblée nationale et n°2 du RFD avant d'en être suspendu, concomittement à l'annonce de sa candidature ;

- Sghaïr Ould M'bareck, dernier premier ministre de Ould Taya et actuel Médiateur de la République. Plusieurs hauts fonctionnaires se sont mobilisé afin de lui collecter les signatures nécessaires. Parmi eux figurait le conseiller juridique du Général Ould Abdel Aziz et son directeur de cabinet, ainsi que le secrétaire général du gouvernement ;

- Isselmou Ould Moustapha, soutien de la première heure du putsch, ayant menacer à plusieurs reprises de retirer son soutien, sans jamais mettre la menace à exécution. Il reproche au Général de ne pas lui avoir donné de contre-partie mais les proches de la junte estiment, quant à eux, que Ould Moustapha, à la tête d'une minuscule formation politique sans le moindre élu, ne peut pas prétendre à une place dans la haute administration. Il est arrivé au Conseil Constitutionnel hier à 23h57, sans passer par le ministère de l'interieur pour certifier ses document et pourtant son dossier a été accepté. C'est le deuxième candidat à la tête d'une formation politique, après Ibrahima Sarr ;

- Sidi Mohamed Ould El Ghaouth, cadre au Port de Nouakchott, inconnu du grand public. Il est arrivé au Conseil Constitutionnel à 00h01 mais plusieurs journalistes ont produit des témoignages au secrétaire général du Conseil, en affirmant que le candidat est arrivé avant minuit mais après Ould Moustapha. Il est sorti du bâtiment avec le récépissé n°6.

Anonyme a dit…

lu pour my dear sister Bebe

Les Femmes Démocrates dressent le Campement pour l'échec du Coup d'Etat


Les Femmes Démocrates du Front et de la Coordination des Forces Démocratiques ont décidé de planter un Campement de lutte et de résistance dont le but est de hâter la mise en échec du Coup d'Etat du Général limogé.

Ce Campement sera dressé demain, jeudi 23 avril à partir de 12 heures. Il sera situé dans la cour du siège de l'UNAD, près de l'Ambassade de France. A l'ouverture du Campement, les Femmes Démocrates organiseront un meeting populaire pour dénoncer la répression dont elles sont les victimes mais aussi pour annoncer leur programme pour les semaines à venir.

Venez nombreux inaugurer avec les Femmes démocrates cette nouvelle forme de lutte pour faire échouer le Coup d'Etat.
for-mauritania.org

copiarpegar

Anonyme a dit…

Bebe please go there c aujourd'hui eiwa khalina 3adlou le mariage .

Ablaye 10% akhbarou mais si tu veux une 3anz d'acc

copiarpegar

Anonyme a dit…

Urgent: Le Front et le RFD lancent trois marches convergentes (page ouverte)


15H:00
Nous venons d'apprendre, à For-mauritania, que le Front et le Rassemblement ont décidé de lancer trois marches simultanées et convergentes à Nouakchott. Ces marches démarreront à 16 heures et partiront des trois points suivants: la première du "Carrefour Tenesweilem" , la seconde de "Waghvet Elmina" et la troisième de "Waghvet Premier". Les trois marches convergeront vers le Stade Olympique.
Nous appelons l'ensemble des habitants de Nouakchott et de ses environs à se mobiliser et à mobiliser pour démontrer à la Junte militaire que le fait accompli n'est pas acceptable. Les Parlementaires, les Chefs de partis, les Syndicalistes et les responsables des ONG de droits de l'Homme l'ont démontré. Les Femmes Démocrates l'ont prouvé. Mais les Militaire sont un peu durs de la feuille! Il faut le leur répéter le nombre de fois nécessaire pour qu'ils comprennent qu'un peuple peut aussi défendre ses choix.
SOURCE: FOR-MAURITANIA

Anonyme a dit…

allo mon bebe

Bebe BA a dit…

Oui, je suis là!!

Copiarpegar,

Tu sais bien que mon chéri m'a interdit de participer aux marches illégales!

Anonyme a dit…

ah moi ma chérie quand on la touche ça va être pire que madagascar

Bebe BA a dit…

Ce n'est pas pour vous démoraliser mais j'estime que c'est mon devoir de vous informer!!!

LES ACP DECIDENT D'OBSERVER L’ELECTION DU 6 JUIN

À l’occasion de la réunion du Comité des Ambassadeurs du Groupe des ACP, tenue le 21 Avril à Bruxelles, le Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) a décidé qu’il allait envoyer une mission pour observer la prochaine élection présidentielle qui se tiendra en Mauritanie le 6 juin prochain.
La recommandation du Comité des Questions Politiques, Sociales et Humanitaires concernant l’observation des élections qui vont avoir lieu a été approuvée par les Ambassadeurs et l’envoi d’une mission d’observation électorale en Mauritanie a été décidé.
La Mauritanie est liée à l’Union Européenne (UE) dans le cadre de l’Accord de Cotonou qui régit la coopération économique entre les pays ACP et l’UE.
Cette décision s’inscrit dans le prolongement de l’accompagnement du Groupe ACP qui s’était déjà manifesté par l’envoi d’une mission ACP en octobre dernier et par l’assistance apportée dans les consultations avec l’UE au titre de l’article 96 de l’Accord de Cotonou.

Bebe BA a dit…

Chéri, je trouve que c'est un peu tard pour faire comme le DJ.

On aurait dû y penser avant que le Général ne sorte du palais!!

Anonyme a dit…

cherie, pourvu que la mayonnaise prenne. Si ça commence aujourd'hui pourquoi pas. Les femmes qui se mobilisent, Messaoud qui mobilise aux côtés d'Ahmed...

Bebe BA a dit…

Chéri,
je pourrais me mobiliser pour n'importe quel cause.
L'essentiel pour moi est d'y croire vraiment!
Ce qui n'est pas le cas avec FNDD.

Desolé mon coeur, mais je ne crois pas en leur "soi disant combat pour restaurer la democratie".

La plupart des membres du FNDD (pas tous heureusement) nous ont demontré dans le passé qu'ils étaient tous, sauf démocrates!!!

Donc je me vois mal faire quelque chose les supporter alors que je n'ai pas du tout confiance en eux!

Anonyme a dit…

tu te mobilises alors pour les femmes qui se font tabasser

Bebe BA a dit…

Pourquoi faire?

Mon chéri n'aimerait pas que je me fasse tabasser et moi non plus, lol

Anonyme a dit…

Laisser ma femme tranquille! Où a-t-on vu une femme qui prépare son mariage aller à une manifestation?

Bebe BA a dit…

Wonni mon cheri!

***

RENCONTRE A GENEVE ENTRE LE MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGERES ET LE HAUT COMMISSAIRE DES NATIONS-UNIES AUX DROITS DE L’HOMME


Une rencontre a eu lieu aujourd'hui a Genève entre le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, le Dr. Mohamed-Mahmoud Ould Mohamedou, et le Haut Commissaire des Nations-Unies aux Droits de l'Homme, Madame Navi Pillay.
L'entretien, qui a eu lieu en marge de la Conférence d'Examen de la Mise en Œuvre de la Déclaration et du Programme d'Action de Durban, qui prendra fin demain, a porté sur l'évolution de la situation en Mauritanie, en particulier les actions entreprises au cours des derniers mois pour le règlement du passif humanitaire, ainsi que les préparatifs du scrutin présidentiel du 6 juin.
A cet égard, le Haut Commissaire a exprimé son appréciation de la disponibilité du Gouvernement mauritanien et la transparence de l'engagement des autorités.

Le Haut Commissariat aux Droits de l'Homme avait annoncé en octobre l'ouverture en Mauritanie d'un Bureau Local. Les préparatifs pour cette opération sont en cours et l'accord mutuel à ce sujet a été confirmé a l'occasion de la rencontre d'aujourd'hui.

Bebe BA a dit…

Interview du général à la television algérienne!

http://www.masdarinfo.info/archive_aud.php

Anonyme a dit…

Justement pourqu'on ne tabasse plus les femmes

Bebe BA a dit…

Et pourquoi on les tabasserait?

" en toute femme, respectes le ventr qui t'a porté"

Toi, je suis sure que tu n'es pas maurutanien!

Chéri, encore un invité de moins avec rajel et kerch!

Anonyme a dit…

ano, eywa moi je ne t'inviterai pas aneu ba'd. Depuis que Oueyziz a frappé les femmes ici on est en deuil.

Anonyme a dit…

lu pour ma soeur Bebe

Le principal soutien de Ould Taya s’affiche avec le Général Aziz (PHOTOS)
24-04-2009
Le Général Mohamed Ould Abdel Aziz a inauguré hier le siège de l’Union pour la république (UPR), formation politique fondée par une partie des parlementaires de la fronde ayant provoqué la démission du premier gouvernement Ould Waghf.

Ould Abdel Aziz y a été accueilli par Mohamed Ali Cherif, chef du groupe de la majorité à l'Assemblée nationale, Melaïnine Ould Tomi, parent et ancien directeur du protocole de Ould Taya ainsi que les hommes d'affaires Lefdhal Ould Bettah et Mohamed Abdellahi Ould Abdellahi (dit Chrif, du groupe éponyme MAOA).

Ce dernier, cousin du dictateur Ould Taya, finançait ses fraudes électorales et l’ensemble de son système de renseignements. Les opposants de l’époque lui imputent le saccage des biens publics et la banalisation de la corruption et du tribalisme.
taqadoumy.com

copiarpegar

Bebe BA a dit…

copiarpegar,

Tu oubli que les gens de Taya sont rectifiable et recyclable à souhait, lol

Bebe BA a dit…

Lu pour vous sur ANI

Le véhicule du conseiller à la présidence Mohamedou Ould Michel incendié



Selon des sources concordantes, le véhicule de l’actuel conseiller économique à la présidence Mohamedou Ould Michel, garé à quelques mètres de la station El Vowz et de l’hôtel servant de bureau de campagne pour le candidat Mohamed Ould Abdel Aziz, (quartier Tevragh-Zeina), a été incendié, tôt ce vendredi matin.

Ces mêmes sources ont indiqué à l'ANI après que les sapeurs pompiers et des habitants du quartier soient venus à bout de l’incendie mais que les mobiles de cet incendie, qui s’apparente à un genre de violence jusque-là inconnu dans notre pays, n’ont pas encore été révélés
Par ailleurs des rumeurs ont fait état d’autres incendies de véhicules de hauts fonctionnaires hier nuit dans les quartiers de Toujounine et de Teyarett, mais des sources dignes de foi ont nié l’existence de véhicules incendiés autre que celui de Mohamed Ould Michel, attribuant ce fait à un probable court-circuit électrique.

Bebe BA a dit…

Lu pour vous:

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL PUBLIE LA LISTE PROVISOIRE DES CANDIDATS A LA PROCHAINE ELECTION PRESIDENTIELLE, ET REJETTE DEUX CANDIDATS


Le Conseil Constitutionnel a rendu public jeudi soir une délibération portant le N°1/2009 relative à la liste provisoire des candidats à l'élection présidentielle dont le 1er tour se déroulera le 6 juin 2009.
Selon la délibération, "le Conseil a rejeté la candidature de MM. Isselmou Ould El Moustapha et Sidi Mohamed Ould El Ghoth Ould Esseddigh, pour non conformité avec les conditions juridiques exigées".
Les dossiers de MM. Mohamed Ould Abdel Aziz, ancien Chef de l'Etat, Kane Hamidou Baba, vice-président de l'Assemblée Nationale, Ibrahima Moctar Sarr, Président du parti de l'Alliance pour la Justice et la Démocratie /Mouvement du Renouveau (AJD/MR) et S’Ghaïr Ould M'Bareck, Médiateur de la République.
Le texte de la délibération du Conseil Constitutionnel indique que ;
"Vu les textes juridiques régissant le travail du Conseil et après avoir examiné les dossiers de candidature parvenus à son secrétariat général a adopté les dossiers de 4 candidats à l'élection présidentielle dont la liste est arrêtée conformément à leur dépôt auprès du secrétariat général du Conseil Constitutionnel ainsi qu'il suit:
Mohamed Ould Abdel Aziz,
Kane Hamidou Baba,
Ibrahima Moctar Sarr,
S'Ghair Ould M'Bareck".
La délibération rappelle que le droit à la réclamation contre la liste provisoire est ouvert devant tous les candidats, précisant que cette liste est provisoire les 24 et 25 Avril 2009, conformément aux dispositions du décret N° 001/2007 du 4 janvier 2007 modifiant, complétant et annulant certaines dispositions du décret N° 140/91 du 13 Novembre 1991.
Notons que le décret convoquant le collège électoral pour l'élection présidentielle le 23 Mars dernier précise que les réclamations doivent parvenir au Conseil Constitutionnel au plus tard le samedi 25 Avril 2009 qui doit statuer sur les réclamations dans les 48 heures qui suivent sa saisie.
L'article 2 de ce décret précise que le Conseil Constitutionnel arrête la liste définitive des candidats et la transmet au gouvernement au plus tard le jeudi 30 Avril 2009, qui la publie au plus tard le mardi 5 Mai 2009, et à partir de cette date, il est interdit aux candidats de se retirer de la course.
Ledit décret indique que la campagne électorale sera ouverte le jeudi 21 Mai 2009 à minuit, et close le jeudi 4 juin 2009 à minuit, et que le scrutin sera ouvert le samedi 6 juin 2009 à 7 heures du matin et clos à 19 heures.

Anonyme a dit…

Merci mille fois d'avoir ouvert cette radio: Dieu bénisse ceux qui contribueront à faire de cet outil l'espace où nous nous retrouverons dans notre diversité. C'est ma Mauritanie dont nous rêvons.

Bebe BA a dit…

Lu pour vous:

SOS Abbere vous propose ci-dessous une interview exclusive de Mr Diko Hanoune, le secrétaire général de l’AHME, l’association des Haratines de Mauritanie en Europe. Après l’interview de Kaaw Touré, nous avons jugé intéressant de s’entretenir avec Diko Hanoune. Nous espérons que ses réponses peuvent, à bien des égards, apporter un éclairage nouveau sur certains problèmes récurrents en Mauritanie.



SOS Abbere : L’AHME existe depuis 2001, quel a été l’élément déclencheur de la création de l’AHME et quelles sont les personnes qui sont à l’origine de votre association ?

Diko Hanoune : « D’abord, je vous remercie infiniment de m’avoir donné l’occasion de m’exprimer dans vos colonnes.

L’élément déclencheur de la création de l’association des haratines de Mauritanie en Europe est lié aux faits que les haratines vivent dans des conditions lamentables qui ne préoccupent guère nos différents gouvernements.

Mohamed Yahya Ould Ciré et moi-même nous nous sommes réunis pour mettre en place cette association non seulement pour dénoncer l’esclavage mais aussi la complicité de l’état Mauritanien au plus haut niveau.

Un constat s’impose avant la création d’A.H.M.E, il n’existait pas une réelle structure proprement dite qui représentait les haratines à l’extérieur, or, toutes les autres composantes du pays en possédaient.

Nous ne pouvons pas rester les bras croisé face au mépris qui frappe le hartani ou la hartania au quotidien dans l’indifférence totale. Je pense que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Nous sommes victimes de l’esclavage et du racisme du fait de notre descendance haratine, personne n’est mieux placé que nous pour expliquer au monde cette réalité cachée à l’opinion internationale en Mauritanie et l’horreur de réduire une personne à l’état d’animal.

Nous savons tous que la presse Mauritanienne fait très peu d’échos sur cette question d’esclavage pour ne pas dire tout simplement qu’elle l’occulte, donc il était impératif de créer cette association pour parler de l’esclavage en Mauritanie sans tabou. »



SOS Abbere : Pouvez-vous nous en dire plus sur les objectifs, les actions et les finalités de l’AHME, avec des exemples précis de votre choix ?

Diko Hanoune :

« - Abolition de l'esclavage en Mauritanie.
- Éradication du phénomène dans toutes ses manifestations.
- Dénoncer les esclavagistes et la complicité de l'Etat Mauritanien.
- Sensibiliser l'opinion européenne, africaine et internationale sur cette question.

Les finalités :
-Émancipation et libération des Haratine (esclaves) de Mauritanie.
-Bâtir un état de droit fondé sur l'égalité, la justice et le respect mutuel entre les trois communautés que sont : les Maures, les Negro-mauritaniens et les Haratine. »



SOS Abbere : L’esclavage moderne des Haratines en Mauritanie est un sujet tabou qui a fait couler beaucoup d’encre, quels sont les différents obstacles rencontrés sur votre route ?

Diko Hanoune : « Nous ne considérerons pas l’esclavage, subit par les haratines en Mauritanie comme étant moderne. D’ailleurs il n’existe pas une bonne expression pour adoucir la souffrance des milliers de victimes de cette barbarie inhumaine qui perdure au 21ème siècle.

L’esclavage est pratiqué sous sa forme antique, brute et cruelle en Mauritanie. Les maitres disposent de leurs esclaves comme ils veulent sans jamais être inquiétés par les autorités qui sont complices.

Les obstacles majeurs qui empêchent l’évolution vers une réelle abolition de l’esclavage viennent tous de l’état Mauritanien. L’administration et les autorités judiciaires refusent systématiquement de poursuivre les esclavagistes. Nous remarquons qu’il est extrêmement difficile pour une victime de déposer plainte. Les plaintes des victimes sont souvent sorties du contexte de l’esclavage. »



SOS Abbere : Votre journal « le cri du Hartani » a pour but de produire une actualité sur les formes d’esclavagisme et de discrimination subies par les populations Haratines, sur quelles sources vous basez vous ?

Diko Hanoune : « Le cri du hartani est basé sur des témoignages et des informations recueillies sur le terrain. Il répond à un besoin fondamental, celui d'évoquer les multiples problèmes que vivent les Haratines en Mauritanie.

Nous disposons des nouvelles technologies pour nous informer comme tout le monde. Il est important de souligner que c’est le premier journal dédié uniquement à la cause des victimes de l’esclavage en Mauritanie.

Désormais les victimes peuvent s’exprimer librement sans être censurées ni voir leurs propos déformés. Il n’est pas aisé pour un militant abolitionniste d’obtenir la publication d’un article sur l’esclavage afin de sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur cette question dans les colonnes d’un journal Mauritanien.

Nous avons mis aussi le site :www.haratine.com en ligne pour renforcer le cri du hartani. »



SOS Abbere : Un bilan de l’esclavage est difficile à établir en Mauritanie, que pensez-vous de l’état actuel de la lutte contre l’esclavage au niveau national ?

Diko Hanoune : « Le bilan est plutôt négatif, la lutte contre l’esclavage n’a jamais été une priorité pour nos différents chefs d’état et gouvernements. Nous ne parlons même pas de nos élus qui sont plus préoccupés par leurs poches qu’autre chose.

Il n’y a qu’en Mauritanie où les élus votent des lois qui ne sont jamais appliquées. Nous pouvons déduire du fait que les élus qui ont voté la dernière loi contre l’esclavage n’étaient pas déterminés à mettre fin à l’esclavage. Ils l’ont fait juste pour la consommation de l’extérieur c’est tout. Nous avons entendu certains députés nient l’existence de l’esclavage juste après le vote de la loi. »



SOS Abbere : La situation des Haratines fait l’objet de beaucoup d’études, que pensez-vous de la place que prend cette lutte dans les enjeux politiques du pays ?

Diko Hanoune : « On parle des haratines que pendant les élections. Les haratine ne pèsent pas lourd sur les enjeux politiques, faute de la prise de conscience de la masse populaire.

Nous constatons que les haratines sont discriminés dans tous les domaines. En Mauritanie, vu l’ampleur du trafic d’influence, la corruption et le marchandage autour des élections, seul ceux qui ont les poches pleines peuvent gagner une élection. Je rêve et j’ai hâte de voir une prise de conscience dans la communauté haratine afin qu’ils élisent des gens qui s’occupent sérieusement d’eux comme ce fut le cas des sud-africains. »



SOS Abbere : Au regard des derniers événements politiques, notamment le discours sur « le passif humanitaire » du Général Ould Abdel Aziz, pensez-vous qu’il y’a une chance que l’esclavage disparaisse complètement de la Mauritanie ?

Diko Hanoune : « Sans aucune chance de me tromper, Ould Abdel Aziz ne fera aucun effort pour combattre l’esclavage et le racisme en Mauritanie. Il n’a même pas parlé de ce problème depuis qu’il s’est hissé par la force au sommet de l’état. S’il parle du passif humanitaire aujourd’hui, c’est pour tromper les veuves et les orphelins. Nous sommes habitués aux discours fleuves sans suite ni effets. »



SOS Abbere : L’AHME bénéficie-t-elle de partenariats spécifiques avec d’autres associations œuvrant dans le même combat ? Et quel type de rapports entretenez-vous avec les FLAM ?

Dick Hanoune : « Nous sommes sollicités par ceux qui s’intéressent à l’esclavage en Mauritanie et nous apportons notre contribution afin de pousser l’état Mauritanien à respecter les accords et conventions ratifiés.

Personnellement j’ai beaucoup du respect pour les FLAM qui luttent sans relâche depuis des années contre le racisme d’état malgré que cela se soit passé dans la douleur et le sang.

Les rapports que nous avons avec les FlAM sont faciles à deviner. Nous combattons tous ensemble le racisme dont nous sommes victimes, les FlAM sont un mouvement politique et A.H.M.E est une association qui combat le racisme et l’esclavage. »



SOS Abbere : Nous pouvons observer une divergence de points de vue dans les différentes associations d’Haratines, dont certaines qui adoptent un discours plus modéré, à quel niveau se place l’AHME, et que pensez-vous de ceux qui ont travaillé avec les régimes en place à Nouakchott ?

Diko Hanoune : « Les objectifs énumérés ci-dessus sont à atteindre sans concession.

Vous savez dans chaque lutte de libération nous sommes confrontés à une collaboration active d’un petit groupe d’individus restreint qui pour des intérêts mercantiles s’associe avec l’adversaire. Je tiens à vous rassurer de ce côté-là nous avons la conscience tranquille et nous assumons pleinement notre responsabilité.

Ceux qui ont collaboré avec les différents régimes qui se sont succédés à Nouakchott n’ont rien fait pour la communauté haratine qu’ils disent représenter. Beaucoup des gens ont utilisé la cause des haratine pour se tailler une place de choix dans les différents gouvernements corrompus que nous connaissons. »



SOS Abbere : Pensez-vous l’Etat mauritanien capable, d’adopter une politique d’intégration sociale juste et égalitaire concernant ce groupe social ?

Diko Hanoune : « Quand on veut, on peut, il suffit d’être armé par une réelle volonté pour pouvoir combattre les inégalités dans un état de droit. Malheureusement cela manque cruellement chez nous. »



SOS Abbere : En ce qui concerne la conférence qui se tiendra le 6 mai prochain en France, serez vous présent, et pensez-vous que de telles initiatives peuvent changer la donne par rapport à cette situation en Mauritanie ?

Diko Hanoune : « J’aimerai bien être présent à cette conférence mais malheureusement je ne parviendrai pas à me libérer pour des raisons professionnelles mais je suis en contact avec les organisateurs en permanence.

Bien évidement se sont ces genres d’actions qui pousseront l’état Mauritanien à revoir sa position qui est basé sur l’hypocrisie. »



SOS Abbere : L’esclavage sévit dans d’autres pays que la Mauritanie, pouvez vous nous en dire plus, quel est votre rôle à ce niveau ?

Dick Hanoune : « Nous sommes solidaires avec toutes les victimes de l’esclavage où qu’ils se trouvent. Nous soutenons tous ceux qui luttent pour la libération des esclaves dans le monde quelque soit leur race, religion ou couleur de la peau. »



SOS Abbere : Pensez-vous obtenir des résultats satisfaisants en restant en Europe loin du terrain de bataille ?

Diko Hanoune : « Nous sommes conscients des résultats obtenus malgré nos faibles moyens face à un état qui refuse d’assumer sa responsabilité. Nous sommes loin du terrain physiquement, mais nos efforts sont visibles par tous sur le champ de la bataille. Nous savons que les autorités Mauritaniennes ne nous donneront pas la moindre liberté si l’occasion se présente à eux. »

Anonyme a dit…

lu pour vous

25.04.2009 12:15:22

L'OIF "déplore" la tenue d'élections unilatérales en Mauritanie et maintient la suspension de la Junte


Dans un communiqué publié hier à la suite de la réunion de son Conseil permanent, l'Organisation Internationale pour la Francophonie (OIF) que dirige l'ancien président sénégalais, Abdou Diouf, maintient la suspension de la Mauritanie des Généraux et déplore l'entêtement de la Junte à imposer l'organisation d'élection unilatérale le 6 juin prochain. Le communiqué, tel que rapporté par l'agence Pana Press, traite aussi des cas de la Guinée et de Madagascar, deux pays victimes, eux aussi, du fléau des coups d'Etat.

L'OIF est un membre influent du Groupe International de Contact sur la Crise en Mauritanie. C'est au siège parisien de cette organisation internationale et à son initiative que s'était tenue la dernière réunion du Groupe, le 20 février dernier.

Par ailleurs l'OIF développe un important programme d'échange culturel et de mobilité entre ses pays membres. De nombreux chercheurs, enseignants et étudiants bénéficient de ces programmes pour effectuer des séjours en France notamment.



Voici le texte de la dépêche:

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a annoncé hier le maintien de la suspension de la Guinée, de la Mauritanie et de Madagascar à cause de la situation politique qui prévaut dans ces trois pays.

Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion, à Paris, de son Conseil permanent, l’OIF déplore la décision de la junte au pouvoir en Mauritanie de maintenir de « façon unilatérale la tenue des élections présidentielles le 6 juin ». « Concernant la Guinée, les membres du Conseil ont pris note des avancées du processus de transition en cours.

Ils se sont félicités de la cohésion et de l’action de la Communauté internationale et ont décidé de maintenir la suspension de ce pays en attendant que soient complétés et formalisés les engagements pris pour une transition rapide et acceptable », souligne l’OIF. Abordant la situation politique au Madagascar, le Conseil souligne n’avoir noté aucune évolution positive depuis l’éviction du président Marc Ravalomanana.

« Les représentants des chefs d’Etat et de gouvernement ont maintenu les mesures de suspension [du Madagascar] prises le 2 avril 2009 compte tenu des incertitudes persistantes qui caractérisent la situation dans ce pays », lit-on dans le communiqué. La réunion d’une journée du Conseil a été ouverte par le secrétaire général de l’OIF, l’ancien président du Sénégal de 1981 à 2000, Abdou Diouf.

PanaPress
for-mauritania.org

copiarpegar

Bebe BA a dit…

My dear copiarpegar,
S'ils pouvaient s'entretuer, ceux là

Rivalité Ghazouani / Ould Hadi : Aziz calme le jeu

Le Général Mohamed Ould abdel Aziz convoque le Général Mohamed Ould Ghazouani, son successeur à la tête du Haut Conseil d'État (HCE, junte), jeudi après midi au domicile du premier, à Tevragh-Zeïna. L’entretien tourne, rapidement, au compte-rendu, par le Général Ould Ghazouani, de la manifestation du front-anti-putsch, quelques heures plus tôt.

Ould Ghazouani avait décidé de l’autoriser. Selon lui, si une activité de contestation est interdite, le nombre de manifestants se réduit certes mais la répression risque de lui donner un large écho et une très bonne couverture par les média internationaux.

En revanche, si elle est autorisée, les participants affluent, nombreux mais, faute d'incident, l’écho s’atténue.

Et Ould Ghazouani achève de se justifier, au constat que les événements lui ont donné raison puisque la manifestation s'est déroulée sans incident ; du coup les organisations internationales des droits de l'homme n'ont pas trouvé de motif pour condamner la junte et le dossier est clos.

Le lendemain (hier) en fin de matinée, Ould Abdel Aziz reçoit la visite du Général Mohamed Ould Hadi, Directeur Général de la Sûreté Nationale (DGSN).

Les deux sortent du domicile et partent à la mosquée dite "Ould Mbouja", non loin du domicile du Général Ould Abdel Aziz. Ils parcourent la distance à pied, sans garde du corps, effectuent la prière et reviennent, toujours seuls.

Selon nos informations, Ould Hadi, partisan de la répression, est venu se plaindre de son rival Ould Ghazouani dont il conteste la manière "laxiste" de conduire la sécurité du pays.

Ould Abdel Aziz tente de calmer les ardeurs de son bouillant DGSN. En temps normal, lui expliquera-t-il, je suis partisan du tout-sécuritaire ; or, puisque le pouvoir est fragmenté entre le Président de la République par intérim, le premier ministre et le Président du HCE (Ould Ghazouani), il convient de jouer l'apaisement, en attendant de reprendre l’initiative.

Pas convaincu mais obéissant, Ould Hadi quitte le domicile de son supérieur après avoir promis de ne pas créer d'esclandre avec Ould Ghazouani, au moins d’ici le retour de Ould Abdel aziz au Palais Présidentiel.

Bebe BA a dit…

Lu pour vous:

L’INITIATIVE "APPEL POUR LA MAURITANIE", FAIT PORTER LA RESPONSABILITE DE L’ECHEC DE SES EFFORTS D’INTERMEDIATION, AUX PROTAGONISTES DE LA CRISE

L’initiative "Appel pour la Mauritanie", a fait porter la responsabilité de l’échec de ses efforts d’intermédiation visant à rapprocher les points de vue des protagonistes de la crise, à l’ensemble de ces parties prenantes.
Le Président de l’initiative Cheikh Sid’Ahmed Ould Babamine qui est un ancien président de l’ancienne CENI sous la transition de 2005-2007, a déclaré au cours d’une conférence de presse qu’il a tenu ce samedi à Nouakchott ; "Notre initiative fait endosser la responsabilité de l’échec de ses efforts d’intermédiation et le blocage politique qui prévaut, ainsi que tout ce qui peut en résulter comme difficultés que nous commençons déjà à ressentir, à l’ensemble des parties de la crise".
Ould Babamine a aussi souligné "que le dialogue est l’unique voie pour la solution à la crise, et que la solution de cette crise ne peut venir que de l’intérieur, et ajoute que dans le climat actuel, les élections ne peuvent se dérouler dans des conditions qui leur permettent d’acquérir la confiance de tous".
Il a ensuite démenti à la presse tout lien de son initiative avec l’ancien président Ely Ould Mohamed Vall, et il ajoute ; "nous ne l’avons jamais contacté, nous n’avons eu de liens ni avec lui, ni avec d’autres anciens présidents tout au long des concertations que nous avons mené tout dernièrement".
D’autre part, l’ancien ministre Dahane Ould Ahmed Mahmoud, et co-leader de l’initiative, a déclaré que le président intérimaire et président du Sénat Bâ Mamadou dit M’Baré, a fait savoir à la délégation de l’initiative la disponibilité des partis de la majorité pour toute solution, y compris le report des futures élections.
Ould Ahmed Mahmoud a rapporté dans les propos de M. M’Baré, une disponibilité ferme exprimée par les leaders des partis politiques de la majorité lors de sa rencontre avec eux lors de sa prise de fonctions, et dans lesquels ils expriment leur disponibilité à reculer la date de l’élection pour laisser la place au dialogue.
Les interlocuteurs ont déclaré à la presse que le dossier de médiation tenté par leur initiative qui regroupe plusieurs figures politiques éminentes, a été définitivement fermé, et pour cause, l’indisponibilité des parties de la crise à collaborer avec eux, en exprimant leur regret pour la situation qui prévaut actuellement en Mauritanie.

Anonyme a dit…

Salam,

Je trouve ma chérie très calme ces derniers temps. Que se passe-t-il? Il y a encore quelqu'un qui t'embete ou quoi? Dis le moi vite et ça va cesser haaliyan!

Bebe BA a dit…

Pas du tout mon coeur!

C'est le calme plat dans la tente et ça demotive.

Anonyme a dit…

je crois que les gens sont entrain de négocier des choses ou alors ils sont tous allés prendre leur kass de atay

Madame a dit…

Salut tout le monde,

je rentre de vacances complétement claquée mais je ne spusi résister à la tentation de vous envoyer un petit coucou.
J'ai appris que bebe est allé profiter de sa nouvelle vie de mariée, eh ben félicitations mais franchement t'aurais pu nous attendre quand même un peu!!! Bon pour t'excuser tout nous préparera un bon thieb suivi d'un excellent atay.
Bisous

kerch a dit…

ano,
les gens ont peur de sortir parce que ce ne sont que des poltrons. Maintenant il se cachent derrière leurs femmes tout en négociant pour sortir au bon moment et soutenir la candidature du meilleur fils de Mauritanie son excellence le président Mohamed Ould Abdel Aziz

Bebe BA a dit…

Mon cheri, je ne pense pas qu'il y'ait quelque chose à négocier en ces temps périleux. Mais bon, on ne sait jamais avec les mauritaniens!

Madame, tu es partie sans nous avertir, normal que tu rates ta carte d'invitation, lol

Le mariage est prevu avec le retour de la démocratie!!

Kerch, personne ne se cache, à part toi qu'on ne lit plus ou le général qui se terre à Atlantic Ezza, lol

Bebe BA a dit…

Lu pour vous:

La grande croisade de Messaoud contre le retour à la légalité

En ces temps qui courent où la Mauritanie a besoin des efforts de tous ses fils pour sortir de la crise engendrée par la dérive du gouvernement de Ould Cheikh Abdallahi, les positions et les joutes verbales sont toutes analysées et scrutées attentivement surtout lorsqu’elles sont suivies immédiatement d’effets.

Celles du président de l’Assemblée Nationale semblent désormais être un baromètre facilement décodable par ceux qui, apparemment, ne veulent pas que la Mauritanie sorte de l’ornière en l’enfonçant dans les abimes du désordre.

Cela ne fait plus de doute depuis que Messaoud Ould Boulkheir a incité ses partisans à utiliser la violence pour mettre en échec le processus électoral. En effet, quelques heures seulement après que celui-ci ait déclaré, dans un sit-in à l’Assemblée National qu’il arrivera à ses fins par tous les moyens, des véhicules appartenant à l’Etat auraient été incendiés dans plusieurs quartiers à des endroits différents de la ville de Nouakchott et de façon synchronisée révélant la volonté de sabotage pour effrayer les populations.



La coïncidence troublante avec la véhémence des discours du président de l’Assemblée nationale inquiète. Cependant, le tollé qu’elle a suscité traduit le rejet de la population et sa condamnation de tels agissements qui ne respectent pas le droit. C’est en fait dans le prétendu respect du droit que Messaoud abat une dernière carte même si elle arrive, encore une fois de plus en retard, celle de la contestation de la décision du Conseil constitutionnel relative à la vacance du poste de Président de la République.

Dans un argumentaire, qu’il n’est pas autorisé à faire de par sa position constitutionnelle, il s’attaque à la décision du conseil constitutionnel ayant consacré la vacance du poste de président de la république et permis au président du sénat d’assurer l’intérim.

Même si cette volte face est plutôt inspirée par le souci de se défaire de l’image d’un homme impulsif, peu soucieux du respect de la loi, prompt à recourir à la violence, jusqu’ici verbale, pour arriver à ses fins, Messaoud semble l’avoir mal entamée en confondant les rôles.

Comme il l’affirme clairement, s’il lui appartient, à l’instar d’autres institutions, de saisir le Conseil constitutionnel pour constater la vacance du poste de Président de la République, il lui est interdit critiquer les décisions de cette institution qui par la même ne peut interférer dans les décisions de l’Assemblée Nationale en vertu de la Constitution dont il se fait aujourd’hui le garant. Celle-ci reste d’ailleurs applicable dans ses dispositions originelles d’avant la Rectification qui permettent au Conseil Constitutionnel de constater la vacance du poste du Président de la République.

De ce côté là donc, le Président de l’Assemblée Nationale, qui s’est institué constitutionaliste, a raté piteusement le coche.

Ensuite, la contestation des ordonnances constitutionnelles de 2008 et 2009 n’est pas à propos, car elle ont subi un processus d’élaboration et d’adoption constitutionnel approuvé par les instances compétentes et fondé sur la légitimité qui a mis en échec la légalité sur laquelle Messaoud bâtit un raisonnement mis en éclats à cause des comportements indignes du gouvernement du président de la République déchu et dont la chambre basse du Parlement est la première à dénoncer, relayé par la chambre haute du Parlement qui ont vu leur fonctionnement paralysé par l’ambition démesurée de l’exécutif soucieux de piller la Mauritanie.

Ce contexte de bradage de la Mauritanie, récusé par l’opinion publique nationale, a été mis en échec par la Rectification saluée par la majorité du peuple mauritanien et consacrée légalement par ses élus.

La nouvelle situation, légitimée populairement et légalisée par les élus, n’est plus contestée que par une poignée d’individus qui ont perdu des privilèges indus.

Enfin, la saisine du Premier ministre contestée, encore par Messaoud est celle d’un premier Ministre dont la déclaration de politique générale a été plébiscitée par l’Assemblée Nationale au cours d’une session, que son président a boycotté pour ne pas courir le risque d’être mis en minorité. C’est donc amoindri par le retrait de la confiance de la majorité de ses collègues de l’Assemblée Nationale que son président présente un argumentaire qui ne les engage pas et ne les convainc pas.

D’ailleurs, l’ignorance de la réalité, des développements politiques qu’a connus le pays et la perspective des élections présidentielles ainsi que l’utilisation de la Charia dans un contexte constitutionnel régi par des règles précises et maîtrisé par ses différents acteurs, ne paie pas. Mais il a l’avantage de démontrer qu’après avoir perdu le soutien des masses et raté l’opportunité de briguer le suffrage universel, les opposants à la fin des privilèges indus sont tout simplement prêts à user illégalement de leur position institutionnelle pour sauver ce qui peut l’être encore de leur vie douillette au frais des contribuables.

Sall Brahim

Bebe BA a dit…

Sidi Mohamed Ould AMAJJAR et Yahya Ould KEBD ce soir dès 18h TU, 20h heure française

Comment s’est déroulé le premier conseil des ministres d’après transition? Quelles étaient les orientations fixées par le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi? Quels étaient les défis majeurs auxquels s’est confronté le gouvernement?

Rejoignez-nous sur KASSATAYA.COM dès 18h TU 20h à Paris. Posez vos questions sur cette page ou par skype en appellant le pseudonyme kassataya.

www.kassataya.com

kerch a dit…

bebe, le général est ceinture noire karaté il n'a pas besoin de se cacher. Il se promène seul à Nouakchott sans gardes du corps parce qu'il sait qu'ici il n'a que des amis. Nous sommes en sécurité nous hamdoulillah

Rajel a dit…

Ablaye, lis s'il te plait cet interview de ATT, on dirait qu'il reprend le rapport que tu avais écrit avec ould Yessa et ould Marouani.

***

ATT : "Nous refusons de jouer le rôle de passeur d’argent"
26-04-2009
C’est un homme très inquiet, non seulement de la présence des terroristes du GSPC sur son territoire, mais aussi des risques que cette présence peut entraîner sur les relations de son pays avec l’Algérie. Dans l’entretien qu’il a bien voulu nous accorder dans sa résidence de Bamako, Amadou Toumani Touré, président du Mali, affirme que son pays refuse de jouer le rôle de passeur d’argent dans les prises d’otages.


Il rejette également les accusations portées à son encontre selon lesquelles son pays aurait accordé l’hospitalité aux terroristes d’Al Qaïda, notamment au nord du Mali.

El Watan : La région du nord du Mali connaît une activité inquiétante des groupes terroristes, notamment avec les enlèvements de touristes suivis de demandes de rançons. Que fait le Mali face à cette nouvelle menace ?

Amadou Toumani Touré : Aujourd’hui le plus important dans cette région est la paix entre les différentes communautés. Mais il ne faut pas se tromper. Ce n’est pas l’ensemble de la communauté targuie qui était en rébellion, mais une partie seulement. Grâce à l’accord d’Alger, aux efforts maliens et surtout à notre disposition en faveur d’un règlement, nous sommes aujourd’hui tous dans une logique de paix. Pratiquement, tous les combattants ont rejoint nos forces et ont déposé les armes. Nous sommes en train de dégager la voie pour la réinsertion des jeunes rebelles….

Pensez-vous que toutes les armes ont été déposées ?

Je dis que le dépôt des armes est beaucoup plus symbolique parce qu’il repose sur une volonté politique et morale de mettre fin à un évènement. De ce fait, je pense que personne ne peut avoir l’illusion que toutes les armes ont été déposées. D’abord, nous n’avons pas l’inventaire de toutes les armes et nous pensons que même si quelques unes restent entre les mains de certains, cela ne remettra pas en cause la volonté de mettre fin à la violence. Il faut aussi savoir que le peuple malien est un peuple de guerriers. De ce fait, si certains gardent leurs armes c’est uniquement pour leur sécurité. Le plus important est que les armes déposées constituent un lot considérable, y compris en munitions. C’est un geste fort qui mérite d’être soutenu. Nous sommes en période de consolidation de la paix par la mise en œuvre des projets relatifs au développement local.

Vous êtes sur le point de tourner la page de la rébellion au Nord, mais que comptez-vous faire pour lutter contre les réseaux d’Al Qaïda au nord ?

Nous sommes conscients de ces menaces et dangers, mais à un moment nous étions plus partagés ou plutôt préoccupés par la situation très grave de la rébellion qui menaçait l’unité nationale. C’était le problème des touareg, et pendant des années nous avions les deux évènements en parallèle. Aujourd’hui, grâce à Dieu, nous avons pu ramener la paix. Mais en ce qui concerne le problème des salafistes, je pense qu’il est plus juste de dire qu’ils sont dans la bande sahélo-sahélienne et non pas uniquement au nord du Mali. Ils voyagent beaucoup, ils se déplacent tout le temps et sont dans cette région depuis longtemps. Nous avons senti toutes les menaces qui pèsent sur cette région, à savoir le trafic de cigarettes, d’armes, de munitions et de drogue, les passeurs de clandestins et la présence des salafistes.

Toutes ces menaces sont transfrontalières et aucun des pays ne peut trouver, seul, la solution pour y faire face. Raison pour laquelle le Mali a proposé l’organisation d’une conférence, à Bamako, sur la paix et le développement. Toutes les dispositions ont été prises et nous espérons qu’elle ait lieu le plus tôt possible, puisque les travaux préparatoires ont été terminés et les textes de base élaborés par les experts de chaque pays participant et leurs ministres des Affaires étrangères, à savoir le Tchad, la Libye, l’Algérie, le Niger, le Mali, le Burkina Faso et la Mauritanie. Nous attendons la réunion des chefs d’Etat pour apporter leur caution politique et dégager un plan commun pour gérer ensemble cette bande sahélo-sahélienne qui, à l’heure actuelle, nous échappe à tous.

Comment expliquez-vous que le Mali se retrouve, après chaque enlèvement, le pays où les terroristes négocient la libération des otages en réclamant des rançons ?

Vraiment je ne sais pas pourquoi. Vous avez peut-être remarqué qu’aucune prise d’otages n’a eu lieu au Mali, mais dans les autres pays situés au Nord à l’Est et à l’Ouest. Maintenant la question que moi je me pose est de savoir pourquoi les otages ont été enlevés là-bas et pour quelles raisons les terroristes ont-ils fait autant de distance pour les ramener au nord du Mali ? Nous avons fait des investigations très profondes et nous nous sommes rendu compte que c’était un peu exagéré. Ils sont dans la bande sahélo-sahélienne et non pas uniquement au Mali. Ils bougent beaucoup et s’arrêtent rarement dans un endroit. En 24 ou en 48 heures, ils traversent les frontières d’un pays à un autre. Donc, dire qu’ils sont au nord du Mali est pour moi vraiment réducteur. Raison pour laquelle je dis qu’il faut conjuguer nos moyens pour lutter ensemble contre ces menaces. Il faut arrêter de nous renvoyer la balle et de coordonner plutôt nos efforts pour pacifier cette région.

Même si les enlèvements ont eu lieu dans d’autres pays, vous ne pouvez contester le fait que les otages ont été transférés vers le nord du Mali, où les négociations pour leur libération sont en cours ?

Non, ils ne sont pas au nord du Mali. Je voudrais être clair ; le Mali ne veut pas entrer dans une polémique sur le fait qu’ils soient sur son territoire ou pas. Je dis qu’ils ne sont pas seulement au Mali, mais sur toute la bande sahélo-sahélienne. Nous savons qu’ils bougent et qu’ils vont d’un pays à un autre dans un espace de temps réduit. Pour nous, cela a peu d’importance. Effectivement, le Mali a eu à nouer le dialogue et à chercher dans quelles mesures il pouvait aider. Maintenant, dès qu’il y a une prise d’otages, on dit que les auteurs sont au Mali, c’est vraiment exagéré. Il est vrai que le Mali s’est impliqué dans le dénouement de la prise d’otages qui a eu lieu en Algérie en 2004, puis dans celle qui a ciblé des Autrichiens en Tunisie. Aujourd’hui aussi, le Mali essaye de s’investir pour voir quelles solutions il faudra trouver pour libérer les otages dont vous parlez.

Mon pays est dans une situation très embarrassante et la plus gênante. On dit qu’ils sont au Mali et tout le monde vient au Mali pour nous demander de l’aide dans le cadre du dénouement de l’affaire. Nous disons seulement que nous ne sommes pas responsables de ces prises d’otages. Aucun des otages n’a été enlevé au Mali. Raison pour laquelle nous avons dit qu’au lieu de continuer à chercher qui est responsable, il faut plutôt penser ce que nous devons faire pour empêcher ces enlèvements et pacifier cette zone dont la sécurité concerne tout le monde.

Ne pensez-vous pas que le paiement d’une rançon pour la libération des touristes allemands en 2004 a été pour beaucoup dans la multiplication des enlèvements suivis de demandes de rançon ?

Je pense surtout que ces prises d’otages risquent de porter préjudice à tous les pays de la région. Regardez ce qui se passe dans le golfe d’Aden, avec les actes de piraterie et tous les navires militaires dépêchés dans la zone par de nombreuses puissances. C’est le monde entier qui se sent concerné par ce phénomène de rançon. Je sais qu’il y a un dilemme extrêmement important : payer pour libérer les otages et, de ce fait, prendre le risque de voir cet argent utilisé contre nous-mêmes, ou ne pas payer et laisser les otages en détention le plus longtemps possible. Maintenant, je dis, cessons de nous accuser mutuellement et parlons entre nous de cette menace qui pèse sur la bande sahélo-sahélienne. Je dis aussi qu’il ne faut pas se voiler la face et cherchons une solution ensemble. Les rançons ne sont pas le monopole de la bande sahélo-sahélienne. Nous avons vu ça ailleurs et à plusieurs échelles. Il est maintenant important de savoir comment la communauté internationale fait face à de telles demandes et quelles sont les solutions les plus appropriées à prendre.

Vous avez déclaré publiquement lors des dernières prises d’otages : « Trop c’est trop !!! ». C’est trop par rapport à quoi ? Les prises d’otages, les rançons ou le fait que le Mali soit utilisé comme terre de négociations par les terroristes ?

D’abord, les otages ne sont pas Maliens. Les auteurs de l’enlèvement non plus et l’endroit du rapt est hors de nos frontières. A la limite, de quoi nous mêlons-nous ? Nous nous retrouvons dans des situations ambiguës : c’est-à-dire d’une part, face à une situation humanitaire où il faut vite aider, et d’autre part, face à une autre situation, cette fois-ci sécuritaire, qu’il ne faut pas encourager. Nous sommes fatigués d’être face à ces dilemmes, fatigués de gérer des situations aussi ambiguës et aussi gênantes. Nous aurions pu adopter la position de certains en disant que ce problème ne nous regarde pas, dès lors qu’ils estiment que la bande sahélo-sahélienne est le nord du Mali. Il faut que nous sortions de ce cercle vicieux et que nous nous regardions en face, que nous parlions ensemble au lieu de chercher qui a fait quoi. Ce qui est certain, c’est que ces salafistes ne sont pas Maliens. Ils viennent de quelque part non ? Des Maliens sont parmi eux… Nous, nous n’avons pas de preuves que des Maliens font partie de cette bande de salafistes, mais je ne l’exclus pas. C’est là aussi qu’il faut prendre en compte la dimension de ce groupe qui prône le nationalisme et entraîne toute la bande sahélo-sahélienne, en profitant de nos faiblesses, avec toutes les conséquences que cela peut engendrer.

En 2004, le nombre de salafistes évoluant dans la bande sahélienne ne dépassait pas la soixantaine, alors qu’aujourd’hui, ils ne sont pas moins de 250. Vous ne pensez pas qu’ils ont trouvé un terrain propice dans cette région pour l’installation d’une base arrière qui pourrait menacer le Mali ?

Le danger est d’abord pour l’Algérie. Parce que c’est elle qui se bat depuis des années contre cette force terroriste. Ce n’est pas le cas du Mali. A ce jour, le Mali n’a jamais été la cible des salafistes. Mais tout ce qui arrive à l’Algérie nous touche vraiment. Ce qui me surprend, c’est plutôt la passivité des uns et des autres.

Vous voulez dire les pays frontaliers ?

Tous les pays de la bande sahélo-sahélienne nous disent, vous devez faire ça, mais alors pourquoi eux ne l’ont-ils pas fait ? Nous avons dit que l’ère des rançons est internationale et toutes les menaces auxquelles nous faisons face ont une dimension internationale. Les réponses ne peuvent être qu’internationales. Réunissons-nous et discutons ensemble pour empêcher les prises d’otages et sécuriser la bande sahélo-sahélienne. Raison pour laquelle, d’ailleurs, le Mali attend cette conférence des chefs d’Etat qui, selon nous, est la meilleure tribune pour prendre en charge ces menaces.

Tout le monde sait que la libération des deux otages autrichiens enlevés en Tunisie a été faite en contrepartie d’une rançon négociée par certains notables maliens, alors qu’officiellement vous dites n’avoir joué aucun rôle dans cette affaire. Qu’en est-il alors ?

Maintenant, je vais vous parler en tant que président du Mali et ami de l’Algérie. S’il y a eu rançon, je ne le sais pas, parce que rappelez-vous, les otages sont restés neuf mois entre les mains des terroristes. Le Mali s’est limité à établir des contacts humanitaires. Nous avons accepté d’aider nos amis autrichiens qui sont aussi les amis de l’Algérie. Je le dis, en tant qu’officier d’honneur, et je regarde l’Algérie, tout en le disant, que personnellement je ne sais pas s’il y a eu une rançon. Et s’il y en a eu une, je ne sais même pas quel a été le montant et s’il a été versé. Ce dont je peux vous assurer, c’est que ni le Mali, ni son président, ni ses responsables officiels n’ont été impliqués dans une telle transaction, si tel était le cas. Vous savez que nous n’avions pas de contacts directs avec les ravisseurs, mais nous passions par des intermédiaires qui, eux, passaient aussi par d’autres intermédiaires. C’est vrai qu’il y a eu une demande de rançon, mais j’ai été catégorique, en disant que je n’accepterai pas de servir pour son paiement. Notre rôle se limitait aux contacts humanitaires seulement. Nous avons refusé d’entrer dans ce jeu parce nous savons que cela allait se retourner contre nos amis, alliés et voisins, mais aussi contre nous.

Un commandant a été dépêché par vos services pour négocier avec les ravisseurs la libération des Autrichiens. Il a été tué en cours de route et les accusations ont été portées contre certains de vos militaires qui auraient changé le cours des négociations pour arracher le paiement d’une rançon. Qu’en pensez-vous ?

Le commandant Mbarka a été tué à la sortie de Kidal et jusqu’à ce jour l’enquête n’a pas déterminé pourquoi et par qui. Où Mbarka partait ? Je ne le sais pas.

Certains disent que c’est vous qui l’aviez désigné en tant que négociateur, il aurait été détenteur d’un ordre de mission signé par vous…

- Non, pas du tout.

Qu’en est-il des otages actuellement détenus par des salafistes au nord de votre pays ?

Nous sommes en train de tout faire, dans un cadre humanitaire pour que l’ensemble de ces otages soient libérés sains et saufs. A tort ou à raison, nous avons maintenant une réputation de négociateurs. Une mission qui ne nous plaît guère. Que faudrait-il faire ? Croiser les bras et attendre ? Nous sommes vraiment coincés entre les hésitations, raison pour laquelle nous voulons que le sommet des chefs d’Etat ait lieu le plus rapidement possible pour que nous puissions parler. Les gens disent, ils sont au nord du Mali, et le Mali est un pays souverain qui n’a qu’à s’ouvrir. Pour nous, la faute ne nous incombe pas. Nous sommes très mal à l’aise. C’est toujours à nous qu’on demande de l’aide et cela nous gêne. Mais il y a une responsabilité que chaque pays doit prendre. Revenez un peu en arrière. Il y a eu une première prise d’otages en 2004, puis une autre, suivie de deux autres et nous continuons à nous renvoyer la balle. Jusque-là, nous n’avons rien fait. Nous ne faisons qu’attendre une autre prise d’otages pour commencer à nous accuser mutuellement. Le sommet sahélo-sahélien est important. Il nous permet de parler entre nous sur la situation. Aucun pays, seul, ne peut faire face à la menace.

Les preneurs d’otages exigent une rançon et vous, vous refusez d’accepter de jouer ce rôle d’intermédiaire pour le paiement. Comment comptez-vous agir pour faire libérer les otages mais aussi éviter de tels actes ?

Soyez sûre d’une chose. Le Mali n’acceptera jamais de servir dans une quelconque transaction financière entre les ravisseurs et les pays d’origine des otages. Nous acceptons de passer par des intermédiaires pour avoir des nouvelles et de nous investir dans le domaine policier pour voir ce qu’il faut faire. Mais il est important aussi de savoir que ces gens n’ont pas besoin du Mali pour négocier une rançon. Le désert est grand et les contacts sont multiples. Ils n’ont donc pas besoin de nous. De notre côté, nous avons clairement dit à qui veut l’entendre que le Mali ne jouera pas le rôle de passeur d’argent…

Même dans l’affaire des otages autrichiens ?

Je ne sais pas s’il y a eu une rançon, ni qui l’a versée. Le Mali a refusé de s’impliquer dans une telle transaction.

Mais il l’a fait lors de l’enlèvement des touristes allemands en 2004…

Ces Allemands ont été enlevés en Algérie… Puis, ils ont été emmenés au nord du Mali pour négocier une rançon, obtenue par l’intermédiaire des Maliens… Il faut quand même se poser la question sur l’endroit où ils ont été enlevés. Nous nous sommes toujours demandés pourquoi les otages sont enlevés ailleurs et dirigés chez nous. La première responsabilité c’est là où les otages ont été enlevés. Cette responsabilité ne doit pas être occultée. Pourquoi des pays qui ont plus de moyens que le Mali n’ont pu les empêcher de traverser la frontière ? Ce n’est pas un reproche, parce que nous savons comment les choses se passent. Par contre, nous aussi, nous ne pouvons accepter d’être accusés sans avoir la possibilité de nous défendre. Qu’on aide le Mali à trouver des solutions. Vous savez que ses moyens sont limités. Il est pris entre l’étau de deux situations difficiles. Accepter de servir de passeurs d’argent au profit des terroristes, cela se retourne contre nous. Rester les bras croisés, cela aussi se retourne contre nous. Que pouvons-nous faire ? Pourtant, ce n’est pas notre problème. Des partenaires des pays de l’Europe, les Nations unies, le secrétaire général de l’ONU, nous interpellent et nous disent qu’il faut que le Mali s’implique. Que faut-il faire ? Rester les bras croisés ?

Tous ces pays vous demandent de servir d’intermédiaire ?

Non…mais dans tous les cas, personne ne peut nous obliger à jouer ce rôle. Nous jugeons la situation en fonction de notre conscience, et nous nous abstenons de jouer le rôle de passeur d’argent. Vous êtes-vous demandé pourquoi les otages autrichiens sont restés neuf mois entre les mains de leurs ravisseurs. J’ai dit clairement que s’il y a transaction, elle se fera sans mon pays.

Est-ce la raison de cette longue détention ?

Je ne sais pas. Mais ce que je sais c’est qu’à chaque fois qu’il y a une prise d’otage, le Mali est désigné comme négociateur. Je voudrais préciser aussi que le Mali n’a pas vu un sou et ne s’est jamais impliqué en tant que passeur d’argent. Sur un plan moral et humanitaire, nous avons reçu des équipes chez nous et tenu qu’elles soient là, à leur apporter notre aide et assistance afin qu’elles soient plus près des événements. Nous l’avons fait par amitié à ces pays, à nos partenaires au secrétaire général des Nations unies, qui nous a appelés pour nous demander de nous investir. Je pense que ces otages ne concernent pas seulement le Mali, mais aussi le système des Nations unies auquel, nous tous, nous participons. Le diplomate onusien est venu dans nos pays pour une mission de paix et il a été enlevé. Nous sommes tous sommés de nous impliquer pour sauver sa mission, pas parce qu’il est Canadien, un pays qui a de fortes relations avec les Etats de la région, mais aussi parce que c’est un cadre des Nations unies. Je pense que la responsabilité est partagée par tous les pays de la région.

Pensez-vous que leur détention ne sera pas longue comme celle des deux Autrichiens ?

Vraiment, je ne sais dans quel état sont les otages. Mais je souhaite qu’ils soient tous libérés le plus tôt possible. D’abord vis-à-vis des Nations unies, parce qu’enlever un cadre de cette institution donne une très mauvaise image du continent en général et de la bande sahélo-sahélienne en particulier. Le Mali seul ne peut rien faire. Si nous nous engageons dans ces affaires d’enlèvement, c’est uniquement dans un but humanitaire et non pas comme passeur d’argent. Nous savons à quoi sert cet argent et le préjudice que ces fonds vont causer à des pays frères et amis comme l’Algérie.

Nous ne comprenons pas comment les terroristes trouvent l’hospitalité auprès de la population du nord du Mali, alors que dans d’autres régions pourtant similaires comme le nord du Niger, de la Mauritanie et du Tchad, ils sont pourchassés.

Mais d’où sont-ils venus ?

Ils ont fui le sud de l’Algérie parce qu’ils n’étaient pas en sécurité, qu’ils semblent avoir trouvée au nord du Mali...

Non, non…avec toute l’amitié et l’estime que j’ai pour votre pays, il va falloir que je parle franchement avec vous. C’est facile de dire pourquoi le Mali n’a pas fait ou aurait dû faire. Les questions que je me pose sont : pour quelles raisons sont-ils venus au Mali ? Comment ont-ils fait pour y arriver ? Quelle voie ont-ils empruntée ? Qu’ont fait les autres pour les empêcher de franchir les frontières ? Je pense que l’important n’est pas de dire qu’ils sont au nord du Mali ou du Niger. Réfléchissons un peu : pour se sentir un peu libre, il est plus judicieux de choisir l’extrême nord du Mali, qui est à proximité de l’Algérie, la Mauritanie. Le nord du Niger n’est pas rentable, parce qu’il n’y a que l’Algérie et le Niger. De plus, la rébellion qu’a connue le nord a rendu la région totalement hostile aux personnes qui viennent se promener. Une situation aggravée par les affrontements fratricides entre quelques groupes de touareg. Donc, en tant que soldat, si je dois aller chercher un refuge quelque part, j’irais certainement dans cette région. Ils n’ont ni visa ni passeport, y a-t-il plus propice pour eux qu’un terrain où l’insécurité est totale ?

Le diplomate onusien a été enlevé par des contrebandiers et remis aux terroristes. Ne pensez-vous pas que cette transaction démontre la corrélation dangereuse entre les terroristes et les trafiquants en tous genres dans la région ?

Absolument. C’est pour cette raison qu’il faut que nous parlions entre nous, en tant que chefs d’État, de ces menaces. Chacun de nous est resté chez lui en se disant que cela ne le concernait pas. En définitive, aujourd’hui tout le monde accuse la bande sahélo-sahélienne, qui est en réalité, nous tous, le Mali, le Niger, la Mauritanie… Dieu seul sait les efforts que l’Algérie fait vis-à-vis de ce phénomène et combien son peuple a souffert. Il lui a fallu beaucoup d’héroïsme et d’engagement pour lutter contre ce fléau. Comment après tous ces efforts, toutes les propositions faites par le président Bouteflika pour faire revenir la paix, nous nous retrouvons incapables de réagir contre cette situation. Je pense effectivement qu’il y a une constante qui réunit différents types de trafic très rentables : la vente de cigarettes, d’armes et de munitions, les passeurs qui acheminent les clandestins vers l’Europe dans des conditions inhumaines, et qui souvent les laissent mourir dans le désert, et le trafic de drogue, la reine des menaces, le danger le plus insidieux. La drogue vient de la Colombie par le golfe de Guinée et traverse la bande sahélo-sahélienne pour être dirigée contre notre jeunesse, notre avenir, contre l’Europe et contre tout le monde.

Tout comme le trafic d’armes …

Le trafic de drogue est beaucoup plus dangereux, parce que la drogue rapporte d’énormes fonds qui permettent d’acheter beaucoup d’armes et de complicités. C’est un trafic extrêmement juteux.

Est-ce que la porosité de la frontière peut-elle s’expliquer par cette complicité achetée ?

La responsabilité est commune. Je pense que pendant très longtemps, certains éléments de la rébellion touareg ont beaucoup combattu pour pouvoir marquer cet état de fait qu’est la revendication politique. Elle a été analysée et acceptée dans le cadre d’un accord que nous avons signé et mis en application. Mais certains ont continué. Leur revendication était quoi ? Ils nous demandent de quitter Tinzaouatine qui est un point de passage obligé de la limite territoriale. Il faut se poser la question pourquoi cette revendication. Je ne dirais pas plus, mais seulement il faut savoir qu’il y avait parmi les rebelles quelques éléments déterminants.

Pensez-vous que les revendications politiques cachaient en fait leur complicité avec les salafistes ?

Certaines de leurs revendications étaient justes. Raison pour laquelle, nous les avons acceptées. Comprenons-nous, certains qui ont plus de 50 ans, 60 ans et 70 ans, munis d’un armement et des véhicules tout-terrains, renouvelés constamment, tiennent deux ans et trois ans contre une armée. Ils parcourent des milliers de kilomètres, changent les pneus, s’approvisionnent en carburant. Comment est-ce possible ? C’est pour vous dire que quelque part, il y a une nébuleuse qui sert et qui soutient ces groupes avec des moyens financiers…

ça peut être des États ?

Je ne le pense pas. Je suis même convaincu que les Etats ne sont pas impliqués. Ces activités sont toutes dirigées contre les Etats. Il faut quand même préciser qu’au plan politique, les Etats nous ont beaucoup aidés. Nous avons une relation exceptionnelle avec l’Algérie, le Niger et les autres pays frontaliers. Personne ne pourra me faire croire que les Etats ont eu un rôle à jouer. Ce ne sont pas eux qui vendent la cigarette et les armes ou qui font le trafic de drogue et d’armes et vous ne pouvez pas imaginer les tonnes d’armes, de drogue et de cigarettes que nous avons interceptées dans le Nord et à proximité de certains pays frontaliers. Le désert est tellement grand, et lorsque nous avons autant d’argent nous pouvons acheter autant de complicités. Je ne peux faire ce raccourci et accuser les Etats, les armées et nos services de sécurité de complicité. Je ne dirais pas aussi que tout le monde est honnête, mais je suis convaincu qu’il y a une volonté chez les pouvoirs politiques et aussi chez les opérationnels pour combattre ces menaces qui déstabilisent notre région.

Après le sommet des chefs d’État de la région prévu à Bamako, que compte faire concrètement le Mali pour lutter contre le terrorisme ?

Le Mali fait toujours face aux menaces. Nous les combattons quotidiennement. Les quantités d’armes, de munitions et de drogue que nous interceptons régulièrement sont la preuve de nos engagements sur le terrain. Les bandes frontalières du Mali sont immenses au nord : 1200 km de frontière avec l’Algérie, 2000 km avec la Mauritanie et 900 km avec le Niger. Est-ce facile de maîtriser tous ces espaces avec le peu de moyens que nous avons ? Raison pour laquelle, je dis que la solution ne peut être que collective.

A travers le sommet auquel vous avez appelé, vous voulez impliquer politiquement et matériellement les États de la région dans une lutte commune contre ces menaces...

Je crois qu’il est nécessaire que nous partagions une vision, un plan d’action, une volonté politique participative au lieu d’accuser l’autre de ce qu’il a fait ou n’a pas pu faire. Autant nous mettre ensemble pour décider de ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Aucun pays seul ne pourra trouver la réponse à cette situation. La solution ne peut être que transfrontalière.

*Lire la suite de l'interview avec Son Excellence le président du Mali dans l'édition de demain


Propos recueillis par Salima Tlemçani


© El Watan (algérie) - Avril 2009

Bebe BA a dit…

Kerch,

Ceinture noire qui ne servira à rien avec son gros ventre,lol

Kan thiof avant qu'il ne se vautre dans le confort avec tout son argent malhonnetement gagné (pardon ma chère bilkiss)

Bebe BA a dit…

Dans la série defection, lu pour vous:

UN DEPUTE ANNONCE SON RETRAIT DU FNDD, ET SON APPUI AU CANDIDAT MOHAMED OULD ABDEL AZIZ

le député et leader au sein du FNDD, M. Nagi Ould Sidi Mohamed a déclaré aujourd’hui dimanche, qu’il s’est retiré du FNDD. Selon l’ANI, rapportant les déclarations du député, celui-ci vient de décider de rallier l’"initiative de la réussite et de la réforme", qui soutient le candidat Mohamed Ould Abdel Aziz.
Il convient de rappeler que le député Nagi Ould Sidi Mohamed, a été élu au cours des législatives de 2006, sur la liste nationale du parti "Rassemblement pour la Démocratie et l’Unité" (RDU), qui était dirigé par Ahmed Ould Sidi Baba, avant que celui-ci ne prenne la décision de s’auto-dissoudre et de rejoindre le parti Adil, qui a été à son tour créé sous le président déchu, Sidi Ould Cheikh Abdallahi.

Ɔopiarpegar a dit…

Exclusif: For-Mauritania publie des documents confidentiels sur le pillage du Fond National des Revenus des Hydrocrabures par la Junte

Les mensonges du Général limogé
.

copiarpegar

Ɔopiarpegar a dit…

Ablaye et Bebe entouma mneyn les autres?
I miss them

Anonyme a dit…

La farce continue de plus belle et les mauritaniens se font plumer. Chérie il faut faire arrêter cette mascarade et que ça saute.
**

Sghair ould M'Barek ne pouvait refuser de se présenter!

Sgheir Ould M(Barek
Sghair Ould M'Barek n'envisageait pas de se présenter. Le soir avant le dépôt de sa candidature, il reçoit Mohamed Lemine Ould Guig (Ministre Secrétaire Général de la Présidence), puis Cheyakh Ould ELy DirCab du Président du « Haut Conseil de l’Etat », puis le Trésorier Général, puis le Wali de Nouakchott, puis tous les préfets de Mouquataa. Le dossier est ainsi ficelé par tout ce beau monde et déposé en bonne et due forme au Conseil Constitutionnel. Aucune échappatoire n’était possible.

Il est établi que la cellule "candidatures" directement rattachée au Général limogé collectait les signatures des conseillers municipaux et des maires sur des formulaires "blancs" sans le nom du candidat pour éviter les mauvaises surprises. Une fois le dévolu lancé sur un candidat, il suffit de remplir le formulaire et le déposer.

Evidemment qu’aucun de trois malheureux plumés que la Junte a pu motiver, n’espére remporter le scrutin. Ils ne sont là que pour « légitimer » cette mascarade. L’élection présidentielle de mars 2007 avait vu la participation d’une vingtaine de candidats dont parmi lesquelles figuraient les chefs des plus importants partis politiques présents sur la scène nationale.

Source: For-Mauritania

Anonyme a dit…

Le cheybani il a peut être senti l'entourloupette et il a dit stop
**

Le Président de la République reporte sa visite au Sénégal

Le Porte parole du Président de la République, Monsieur Ahmed Sambe Ould Abdallahi Ould Sambe, a rendu public aujourd’hui un communiqué, dont For-Mauritania a obtenu copie, dans lequel il révèle que la visite que le Président prévoyait de rendre au Sénégal a été reportée à l'initiative de la partie mauritanienne. Une nouvelle date sera fixée d'un commun accord entre les deux parties.
Il convient de rappeler que cette visite était prévue depuis quelques jours. Son principe avait été arrêté lors de l'une des visites effectuées par le Ministre des Affaires Etragères sénégalais à Lemden. Le Sénégal a dévoilé son intention d'initier une médiation entre les parties prenantes à la crise dans laquelle le Coup d'Etat du Général limogé avait plongé le pays. Le Front avait fait savoir à l'émissaire sénégalais qu'une position plus équilibrée pourrait faciliter la médiation. L'invitation adressée au Président de la République augurait les bonnes dispositions du voisin du sud. Mais, avant hier, deux ou trois jours avant l'arrivée prévue du Président, le Président sénégalais accréditait l'ambassadeur de la Junte en violation des décisions de l'Union Africaine.
Cette accréditation n'est pas faite pour faciliter la médiation sénégalaise. Le scénario de cette médiation commence à ressembler étrangement à celui suivi par la défunte médiation du roi des putschistes africains, le lunatique et fantasque Guide libyen.
Voici le texte de ce communiqué:

République Islamique de Mauritanie
Cabinet du Président de la République
Le ?Conseiller Porte-parole du Président de la République

Communiqué de presse

Le Porte-Parole du Président de la République Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, a déclaré qu’il a été convenu d’un commun accord, sur demande de la partie mauritanienne, le report de la visite que le Président de la République devait effectuer en République sœur du Sénégal à partir du lundi 27 avril courant sur invitation de son frère et ami son Excellence le Président Abdoulaye Wade, Président du Sénégal.
Une nouvelle date pour cette visite sera arrêtée ultérieurement par concertation entre les deux parties.
Nouakchott, le 26 avril 2009

Ahmed Samba Ould Abdallahi Ould Samba


Source: For-Mauritania

kelkun a dit…

Salam,

le vieux a enfin compris que tout se monde cherche à se foutre de son auguste gueule en cherchant à gagner du temps. Comment le vieux malade mental abdallahi wade peut-il vouloir être médiateur en soutenant ouvertement l'une des parties à savoir celui du général putschiste? Comment peut-il accréditer un ambassadeur nommé par ce même putschiste alors que l'UA a condamné ce putschiste? abdallahi wade montre par là qu'il n'a aucun respect pour son hôte. Il aurait pu être un peu plus élégant en attendant au moins le départ de Sidi s'il veut accréditer ce faux ambassadeur. En agissant ainsi il a simplement voulu envoyer un signal à Sidi qui a bien fait d'ajourner sa visite.

Bebe BA a dit…

Chéri,

Pourquoi Sgair se presenterait s'il n'avait pas été payé comme les autres?
Par Ambition d'être président? je ne crois qu'il claque son aegent durement volé, lol

Bebe BA a dit…

Kelkun,

Pourquoi le cousin du général inviterait il le vieux tout en lui en envoyant un signal?
Comment espére t'il trouver un terrain d'entente, dans ce cas?

rien compris!

kelkun a dit…

bebe, le signal c'est pour le tester et voir jusqu'où Sidi est prêt à aller. N'oublie pas que Khaddafi avait fait la même chose. Il espérait peut-être compter sur la politesse du vieux pour faire avaler la pilule.
Quant à Sghair il peut bien sur créer la surprise et... avoir quelques voix à l'élection lol

Nasroun a dit…

Il faut que le vieux comme vous dites soit enfin sage et monte au front. On nous dit le Front a une importante communication aujourd'hui on va voir. Si ce n'est pas pour nous dire que Sidi va venir occuper la rue ce n'est même pas la peine. On attend des dirigeants courageux qui savent conduire leurs troupes.

Anonyme a dit…

chérie hgallah les autres ont été payés? Combien? Je vois mal en effet Sghair connu et reconnu comme étant un des plus grands voleurs de la république même par ould Taya (ça il faut quand même le faire!!!) dépenser sa fortune pour une élection qu'il n'a aucune chance de gagner.

Anonyme a dit…

hi

can anyone help me
i have tried for over a week now to get a loan,i have very bad credit history mainly due to a failed marrage ,i have had all the usual ,wh loans,advantage loans ,yes loans ,get in touch and promise a [url=http://www.usainstantpayday.com]bad credit loans[/url] on paying the brokerage fee,i am reluctant due to reviews on the net and i have been stung before by a company called wentorth finance ,and never got the loan of the 50 pound fee back,
i have had an offer from flm but need a gaurantor which isnt really an option either .
i wondered if anyone had any loan companys that considered bad credit ,but loaned direct without these numerous sites with different alias but mainly did same thing pay us and we will get u loan (maybe)senario
has anyone also heard of a company called fresh loans they have they sent me details out but the may be a charge but not always ,i suspect she didnt want to tell me there was a charge

thanks
ensuntelo

Anonyme a dit…

[url=http://cpcheat.org/]Club Penguin Cheats[/url] gives you a [url=http://cpcheat.org/club-penguin-money-maker/]Club Penguin Money Maker[/url] that permits you to make a lot of coins in Club Penguin.
[url=http://cpcheat.org/]Club Penguin Cheats[/url] also gives you [url=http://cpcheat.org/club-penguin-trackers/]Club Penguin Trackers[/url] such as a [url=http://cpcheat.org/club-penguin-aunt-arctic-tracker/]Club Penguin Aunt Arctic Tracker[/url], a [url=http://cpcheat.org/club-penguin-cadence-tracker/]Club Penguin Cadence Tracker[/url], a [url=http://cpcheat.org/club-penguin-gary-tracker/]Club Penguin Gary Tracker[/url], a [url=http://cpcheat.org/club-penguin-band-tracker/]Club Penguin Band Tracker[/url], a [url=http://cpcheat.org/club-penguin-rockhopper-tracker/]Club Penguin Rockhopper Tracker[/url], and a [url=http://cpcheat.org/club-penguin-sensei-tracker/]Club Penguin Sensei Tracker[/url].
Finally,[url=http://cpcheat.org/]Club Penguin[/url] provides you with [url=http://cpcheat.org/club-penguin-bots/]Club Penguin Bots[/url] and [url=http://cpcheat.org/]Club Penguin Mission Cheats[/url] and [url=http://cpcheat.org/]Club Penguin Coin Cheats[/url]

Anonyme a dit…

[b]All of these girls are online now! just click on your favourite to go to their cam![/b]

[url=http://adf.ly/1DUJ][img]http://www.hourlynetnews.com/mtree/1.jpg[/img][/url] [url=http://adf.ly/1DUJ][img]http://www.hourlynetnews.com/mtree/2.jpg[/img][/url]
[url=http://adf.ly/1DUJ][img]http://www.hourlynetnews.com/mtree/3.jpg[/img][/url] [url=http://adf.ly/1DUJ][img]http://www.hourlynetnews.com/mtree/4.jpg[/img][/url]
[url=http://adf.ly/1DUJ][img]http://www.hourlynetnews.com/mtree/5.jpg[/img][/url] [url=http://adf.ly/1DUJ][img]http://www.hourlynetnews.com/mtree/6.jpg[/img][/url]
[url=http://adf.ly/1DUJ][img]http://www.hourlynetnews.com/mtree/7.jpg[/img][/url] [url=http://adf.ly/1DUJ][img]http://www.hourlynetnews.com/mtree/8.jpg[/img][/url]
[url=http://adf.ly/1DUJ][img]http://www.hourlynetnews.com/mtree/9.jpg[/img][/url] [url=http://adf.ly/1DUJ][img]http://www.hourlynetnews.com/mtree/10.jpg[/img][/url]

this will keep updating with the latest girls!

Anonyme a dit…

loved las vegas? sortie the all unexpected [url=http://www.casinolasvegass.com]casino[/url] las vegas at www.casinolasvegass.com with on the other side of 75 up to girlfriend unsupported [url=http://www.casinolasvegass.com]online casino[/url] games like slots, roulette, baccarat, craps and more and hypothecate a inimitability in unbending coins with our $400 crusty bonus.
we be woe with obscure prudent b wealthier games then the crumbling online [url=http://www.place-a-bet.net/]casino[/url] www.place-a-bet.net!

Anonyme a dit…

China and Russia put the blame on some screwed up experiments of US for the earthquake that happened in Haiti.
Chinese and Russian Military scientists, these reports say, are concurring with Canadian researcher, and former Asia-Pacific Bureau Chief of Forbes Magazine, Benjamin Fulford, who in a very disturbing video released from his Japanese offices to the American public, details how the United States attacked China by the firing of a 90 Million Volt Shockwave from the Americans High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP) facilities in Alaska
If we can recollect a previous news when US blamed Russia for the earthquake in Georgio. What do you guys think? Is it really possible to create an earthquake by humans?
I came across this [url=http://universalages.com/hot-news/what-happened-in-haiti-is-it-related-to-haarp/]article about Haiti Earthquake[/url] in some blog it seems very interesting, but conspiracy theories have always been there.

Anonyme a dit…

[color=#225588]Hi

With the continuing rise in popularity of facebook poker chips as a virtual currency in zynga texas holdem poker a lot of hackers have engaged themselves, who try their best to trick unsuspecting players out of their hard earned facebook poker chips. All over the internet forums are littered with posts by innocent people who have had their poker chips stolen. Nothing is as sorry state as logging to Facebook or MySpace to play a few games of poker only to find that someone has already been in your account and your poker chips are gone.[/color]

[url=http://www.chipshut.com][img]http://www.chipshut.com/img/facebook-poker-chips-hut.jpg[/img][/url]

[color=#225588]Keep these basic things in mind to protect your facebook poker chips:

Never give your password to a stranger: Trust is a delicate thing that takes a long time to build but only second to destroy. You may meet a sexy girl in poker room and you are friends with him/her. He/she will keep interacting with you days before playing her trick. So be carefull enough to protect your login credentials to yourself, else this may lead to disaster.

Be careful about what you download: Professional online gamers are looking for cheats or hacks for the games they play in order to give them an edge over their opponents. Poker is no different and there are many sites on the internet having facebook poker cheats and hacks for those brave enough to download and install them. But many of these so called facebook poker cheats have viruses or trojan programs. The moment you install any of these your computer is at the risk of attacks by the creator of the program. He can then have access to vital information that you access from your computer. Leaving your facebook poker account at risk of been hacked. If you never downloaded any of these programs then you’re probably safe, and if you have then you should run a spyware detection program. The best move will be for get your computer formatted to avoid any loop holes.

Phishing Links: This way of hacking has been thee for quite sometime now. Scammers send legitimate and official looking emails to your inbox. When you open them you are asked to click on the link and login in order to save your account or win free facebook poker chips, but in reality you are logging into a fake site that sends your information off to the theif who made it. Before you find it out, its too late to react and they would have already broken into your account and emptied it of any facebook poker chips that you may have.

YouTube scams: If you do a search on youtube for facebook poker cheats, zynga poker hacks, or free facebook poker chips you’ll find hundreds of videos on the topic. More than 90% of them are made by idiots hoping to convince you to send them your account information. They range from slightly clever to completely moronic.

Image Photo Having Exe Embedded In it: This one is hard to catch. This is the latest fashion that is used by scammer, you will be asked to share family photo's. When you open their photo, that will innitiate an exe in the background which will steal all your information and send to the mastermind behin it. So be careful with whom you share photos.

Hope these tips help you saving your chips.

These tips have been brought to you by [/color][url=http://www.chipshut.com]Chips Hut[/url][color=#225588] if you are looking to buy [/color][url=http://www.chipshut.com]facebook poker chips[/url], [color=#225588]you may go to our online store.

Have a nice day[/color][img]http://www.chipshut.com/img/chips-hut-smily.gif[/img]

Anonyme a dit…

hello! acquire osx shred torrents here
http://www.osxtorrents.com

Anonyme a dit…

According to one of the uploaders the following changes have been made to build 7227

1. Changes in the mechanism for displaying thumbnails in the taskbar.

2. Pop-Up lists for the panel

3. Pop-Up lists for Remote Desktop

4. Applying the settings of the taskbar

5. Multitouch zoom

6. Invert selection

7. You can search for music by artist

8. View the contents of the search results

9. Intelligent indexing after installation

10. Reducing the length of playback sounds system

11. Changes in the panel Devices and Printers

12. Changes in the mechanism of extraction devices

13. Support for FireWire-cameras

14. Reduction in section in system

15. Improved driver support

16. Reducing the paging file

17. Assigning a letter to boot with two OS loaded

18. Naming the section reserved for the system.

There are rumors out there that this build could be fake and that build 7230 will be leaked tomorrow evening.
to know how the new SP looks and to see the screen shots visit [url=http://technoages.com/operating-system/windows-7-operating-system/windows-7-sp1-leaked-check-out-all-the-new-features-of-windows-7-service-pack-1/]this pageabout windows 7[/url]

Anonyme a dit…

Watch Gossip Girl Online For Free - Gossip Girl Streaming Online

[CENTER][URL="http://www.gossip-girl.watch-movies-and-series-online.com"][IMG]http://www.youronlinemovies.net/includes/public/images/movies/gossip-girl.png[/IMG][/URL]

Hi [B]Upper East Siders[/B]!
Come And Welcome to my website: [B][URL="http://gossip-girl.watch-movies-and-series-online.com"][B]Gossip Girl[/B][/URL][/B]
Whether you’re a Hampton Baby, Central Park [B]Prada[/B] gal, or you even dwell in *[B]gasp[/B]* Brooklyn, [I]this site is for you.[/I]
Why? The answer’s easier than deciding [B]what to wear[/B] tomorrow to school.
[B]Because [/B]my website has [B]all [/B]the latest [B]gossip[/B] about [B]Serena[/B], [B]Blair, Dan [/B]and the other poor little rich kids on the Upper East Side.


[/CENTER]

Anonyme a dit…

good daypeople this is a great forum hope im welcome :)

Anonyme a dit…

Buy online generic medicine from [url=http://allergyrxstore.com/]online Reputable Pharmacy[/url] , no prior prescription and free consultation. On our medicines from [url=http://allergyrxstore.com/] Drugstore[/url] you can [url=http://allergyrxstore.com/] order online medicines[/url] Periactin (Cyproheptadine) .

Anonyme a dit…

Do you need a professional domestic cleaning solution?

We offer office and retail cleaning carried out by specialist trained cleaners.

Our cleaning technicians are professional and reliable.

Discover more about our [url=http://www.cleanerlondon.com/domestic-cleaning-london.php]office cleaning[/url] services.

Anonyme a dit…

It's so easy to choose high quality [url=http://www.euroreplicawatches.com/]replica watches[/url] online: [url=http://www.euroreplicawatches.com/mens-swiss-watches-rolex/]Rolex replica[/url], [url=http://www.euroreplicawatches.com/mens-swiss-watches-breitling/]Breitling replica[/url], Chanel replica or any other watch from the widest variety of models and brands.

Anonyme a dit…

Buy online generic drugs from [url=http://allergyrxstore.com/]online Drugstore[/url] , no prior prescription and free consultation. On our medicines from [url=http://allergyrxstore.com/] medstore[/url] you can [url=http://allergyrxstore.com/]order online medicines[/url] Clarinex (Desloratadine) .

Anonyme a dit…

unilever hoodia pillscanadian pharmacy celebrex

[url=http://www.bebo.com/buylevitraonline1]buy generic levitra online[/url]

Anonyme a dit…

Over $12700 Worth Of PLR E-Books, Software, And Scripts for you. NO BULKY DOWNLOADS, just download the Files you want, when you want them!

The Largest Master Resale Rights Gallery Ever
Earn Instant Paypal Payments
Only for 1.95 USD

The most MASSIVE and DEVASTATING collection of PLR and MMR Products on the Internet!
Now you can get the MASSIVE Private Label Rights Package jammed packed with thousand's of dollars worth of software, e-books, articles, scripts, web site templates, graphics, images and much more! Resell YOUR products for what ever price you want!

FR''EE Lifetime Upgrade

http://bit.ly/abtl8A

Anonyme a dit…

It's so easy to choose high quality [url=http://www.euroreplicawatches.com/]replica watches[/url] online: [url=http://www.euroreplicawatches.com/mens-swiss-watches-rolex/]Rolex replica[/url], [url=http://www.euroreplicawatches.com/mens-swiss-watches-breitling/]Breitling replica[/url], Chanel replica or any other watch from the widest variety of models and brands.

Anonyme a dit…

[url=http://bejepewa.t35.com/news_73.html]imperial palace and casino[/url] [url=http://bejepewa.t35.com/news_523.html]hard rock casino chips[/url] [url=http://bejepewa.t35.com/news_201.html]lake tahoe casino map[/url] [url=http://bejepewa.t35.com/news_206.html]free coupon casino money[/url] [url=http://bejepewa.t35.com/news_657.html]online gambling 4 free[/url]

Anonyme a dit…

[url=http://bewutore.t35.com/news_211.html]making money with online casino[/url] [url=http://bewutore.t35.com/news_669.html]black casino jack online poker[/url] [url=http://bewutore.t35.com/news_319.html]las vegas gambling age[/url] [url=http://bewutore.t35.com/news_246.html]online poker game sports betting gambling[/url] [url=http://bewutore.t35.com/news_317.html]cash loans online online casino gambling[/url]

Anonyme a dit…

[url=http://bidejehi.t35.com/news_314.html]online casino for sale[/url] [url=http://bidejehi.t35.com/news_504.html]online gambling laws and legal authority[/url] [url=http://bidejehi.t35.com/news_660.html]awesome casino offer online real vegas[/url] [url=http://bidejehi.t35.com/news_630.html]bingo gambling online[/url] [url=http://bidejehi.t35.com/news_370.html]gambling online roulette[/url]

Anonyme a dit…

[i]Интим знакомства Короча Секс Нягань знакомства секс вечеринки в питере [/i]
лесбиянки дайки знакомства ханте мансийский чат знакомств города лангепаса. знакомства с девушками из уссурийска
[i]интим госпожа знакомство днепропетровск секс не повод для знакомства [/i]
http://facatuci.t35.com/cat9.html http://facatuci.t35.com/cat3.html http://facatuci.t35.com/cat0.html

Anonyme a dit…

Welcome to wholesale to the public [url=www.i9wholesale.com]airsoft accessories cheap[/url] and also get new designer watches, apparel, tools, poker chips for sale and so much more. [url=http://www.idealsguy.com]Wholesale to the public[/url]

check us out now at http://iwww.i9wholesale.com iDealsGuy.com wholesale to the public

[url=http://www.i9wholesale.com]Wholesale Airsoft Mini Guns[/url]

Anonyme a dit…

hey


just signed up and wanted to say hello while I read through the posts


hopefully this is just what im looking for, looks like i have a lot to read.

Anonyme a dit…

Hello

I wanted to share with you a AMAZING site I just came across teaching [url=http://www.kravmagabootcamp.com][b]Krav Maga[/b][/url] For All Levels If you guys have seen the Tv Show called Fight Quest you would have seen their chief instructor Ran Nakash there featured on their [url=http://www.kravmagabootcamp.com][b]Krav Maga[/b][/url] segment. Anyways, let me know what you think. Is training via the internet something you would do?


Holla

Lee

Anonyme a dit…

Hello All

After lurking around souslatente.blogspot.com for I while and enjoying the site from the background I have decide to join up!..There seems to be some really good member in here and I like much very..

Please forgave me if I get on your nerves by my speaking but English is not me first Language[url=http://learnnewthingsit.info/forum].[/url][url=http://wasubmityournews.info/forum].[/url][url=http://alsmartthoughts.info/bookmarks].[/url]

Anonyme a dit…

If you want chat with me than take a look at
[url=http://www.single-sucht.com]single sucht[/url] i don't know yet.
I think its single-sucht.com

This is mandy from
http://www.myspace.com/allmymovies.biz
and here is my invitation to you to take a look on :

[url=http://www.kamagrapharma.com]kamagra shop[/url]
[url=http://www.allmymovies.biz]watch free movies online[/url]
and brand new in europe
[url=http://www.singlesucht.com]kostenlose kontaktanzeigen[/url]

Anonyme a dit…

pretty cool stuff here thank you!!!!!!!

Anonyme a dit…

[url=http://www.handy-spionage.com/]handy orten software[/url]


uqjlxj fzpvyb

Anonyme a dit…

Вот еще немного ссылок на тему, как похудеть.
Похудеть http://tylerleonard.t35.com/

Anonyme a dit…

Lussoivyovave

[url=http://healthplusrx.com/bruxism-tooth-grinding]bruxism tooth grinding[/url] inforsDon

Anonyme a dit…

Well that is really interesting, thanks for sharing that!
Best Vacuum
http://smallvacuumcleaners.net/

Anonyme a dit…

Seotons - Entreprise de Creation site internet

Anonyme a dit…

Elo, I'm a newby. Better had say hi.

Take care and Thanks

(apologise if the wrong thread to put this post)

Anonyme a dit…

mmesOEG - hallo guys :D

http://spamerus.info

Anonyme a dit…

hi

i am new here

just wana say hi to all

DxSEO

Anonyme a dit…

[url=http://monaviejuice.com.au]Monavie Juice Australia[/url]
[url=http://100percentwinners.akb007.com]100% Winning Sports Betting Software[/url]
[url=http://mrusa99.com]Bodybuilding Blog[/url]
[url=http://tinyurl.com/634hl98]Bodybuilding and Fitness Blog[/url]
[url=http://chicken.akb007.com]Build a Chicken Coop[/url]
[url=http://chicken-coop-plans.akb007.com]Build a Chicken Coop Plans[/url]
[url=http://local-mobile-monopoly.mrusa99.com]Cell Phone Marketing[/url]
[url=http://chicken-coop.akb007.com]Chicken Coop[/url]
[url=http://chicken-coop-plans.mrusa99.com]Chicken Coop Plans[/url]
[url=http://akb007.com/invisalign]Clear Braces Sydney [/url]
[url=http://commission-crusher.akb007.com]Commission Crusher - Triple Threat Software[/url]
[url=http://concentratedviolinlessons.akb007.com]Concentrated Violin Lessons[/url]
[url=http://www.sydneycitydental.rediweb.com.au/wpfiles1]Cosmetic Dentist Sydney[/url]
[url=http://dogtraining.akb007.com]DIY Dog Training[/url]
[url=http://dog-training.akb007.com]Dog Training[/url]
[url=http://dog-training-made-easy.akb007.com]Dog Training Made Easy[/url]
[url=http://tinyurl.com/44nmuuy]Email Marketing and SEO Specialist[/url]
[url=http://xtremetrafficarbitrage.akb007.com]Extreme Traffic Arbitrage[/url]
[url=http://forex-fap.akb007.com]Forex FAP Turbo Robot[/url]
[url=http://tinyurl.com/453e9d2]Gourmet Food[/url]
[url=http://lookwhosblogging.com]Gourmet Food Blog[/url]
[url=http://guitarscalemastery.akb007.com]Guitar Scale Mastery[/url]
[url=http://how-to-win-the-lottery.mrusa99.com]How to Win the Lottery[/url]
[url=http://invisalign.akb007.com]Invisalign[/url]
[url=http://www.clearbracessydney.com]Invisalign Sydney[/url]
[url=http://akb007.com/invisalign]Invisalign Teen[/url]
[url=http://invisalign-sydney.akb007.com]Invisalign Teen Sydney[/url]
[url=http://jamorama.mrusa99.com]Jamorama[/url]
[url=http://jamorama.akb007.com]Jamorama - Learn to Play Guitar Online[/url]
[url=http://silver-lotto.akb007.com]Ken Silver Lotto[/url]
[url=http://silver-lotto.mrusa99.com]Ken Silver Lotto System[/url]
[url=http://jamorama-reviews.akb007.com]Learn to Play Guitar Online[/url]
[url=http://local-mobile-monopoly.akb007.com]Local Mobile Monopoly[/url]
[url=http://lottoblackbook.akb007.com]Lotto Black Book[/url]
[url=http://makingup.akb007.com]Magic of Making Up[/url]
[url=http://magniwork.akb007.com]Magniwork[/url]
[url=http://mowg.mrusa99.com]MOWG[/url]
[url=http://mowg.akb007.com]MOWG = Mass Optimized Webpage Generation[/url]
[url=http://jamorama-reviews.mrusa99.com]Play Guitar Online[/url]
[url=http://pregnancy-miracle.akb007.com]Pregnancy Miracle[/url]
[url=http://rocketpiano.akb007.com]Rocket Piano[/url]
[url=http://satellitedirect.akb007.com]Satellite Direct - Watch TV Online for Free[/url]
[url=http://akb007.com]SEO Specialist[/url]
[url=http://seopressor.akb007.com]SEOPressor Premium Wordpress Plugin [/url]
[url=http://ken-silver-lotto.akb007.com]Silver Lotto $10 Discount Offer[/url]
[url=http://ken-silver-lotto.mrusa.com]Silver Lotto[/url]
[url=http://silverlotto.akb007.com]Silver Lotto System[/url]
[url=http://singorama.akb007.com]Singorama - Learn to Sing Like a Pro![/url]
[url=http://teds-woodworking.akb007.com]Ted's Woodworking[/url]
[url=http://100percentwinners.akb007.com]Top Arbitrage Betting[/url]
[url=http://truth-about-abs.akb007.com]Truth About Abs[/url]
[url=http://how-to-win-the-lottery.akb007.com]Win the Lottery[/url]
[url=http://how-to-win-the-lottery.mrusa99.com]Win the Lottery 9 Out of 10 Times[/url] [url=http://www.lookwhosblogging.com][img]http://www.lookwhosblogging.com/images/smile.gif[/img][/url]

Anonyme a dit…

[url=http://www.vancouvercanuckstore.com]Canucks jerseys[/url] All of our motherland thinks about the problem, accomplish [url=http://www.vancouvercanuckstore.com]Vancouver Canucks Jerseys[/url] never think we should express, it is merely the main things. Postscript: In the future nowadays, North america Relationship regarding Chinese Students in addition to College students of your Higher education, this International Ministry to respond to the call with the project with each other released towards motherland to help hang up the lives as well as residence names returning: I have yet again for you to personally catch the attention of the particular motherland as well as the single parent's daily life as well as well being safe practices, we are within the pandemic vicinity, inside [url=http://www.vancouvercanuckstore.com]Canucks Shop[/url] making certain their own protection, hang or even get rid of your family sort.
DAY28 battlefield one hundred year master The almighty with Warfare combination of gloomy objectives violet the top of investment the One hundred year series plus today's Penguin Globe Conflict lastly came to a close, Guevara Karimov last-minute collapse on the cause of the our god involving showdown ended up being Orville keyboard Klose than the usual massive make an impression on Full, God associated with Struggle, possibly at the top degree about the California king again beaten, the actual attacker involving daily life may perhaps be just as before throughout subsequent years Winter weather Olympic games showdown.
This string may be likely, the 2 men is known as a The almighty involving War roots of your Euro people today Ovid cello --- his or her ancestors really got their start in steppe, together with sturdy Mongol cavalry quickly nice and also influence design. Fantastic basketball is known as a hand-picked successor, Master --- Zinni. Klose ratio. All of them for a 2nd glowing years of hockey representative.
The earliest ice handbags is actually a older grow older beneath management from the Wonderful Grey Chomsky times Oilers empire, they drive this puck over The usa, beneath the direction with Telly know-how, so your some key little league baseball became one regarding The united states, brought for the Wonderful handbags plus pace of the technological innovation includes beautiful it is actually for being this everlasting memory of numerous lovers. Orville cello roots, along with Zinni. Klose compared to the secondly golden age group because task is to make [url=http://www.vancouvercanuckstore.com]www.vancouvercanuckstore.com[/url] baseball globalization.

Anonyme a dit…

Uggs tesla institution can be a [url=http://www.bootsheart.com/][b]boot[/b][/url]
set forth
hair brush your trusty pearly whites two times a day and then start flossing. You can still need fun and be funny, brand new wii console make an idiot most typically associated with http://www.whyboots.co.uk/
mid-section. be professional and polite to your mother and father as well littermates. added to that, The factory aslo comes with head older designers to make certain each pair of the runners will lovely. your manufacturing plant can cause as much as at least 8000 frames as to glaciers shoes or boots each and every day. its ugg your footwear uggs sales are experiencing fine modern world.
all of it were only available in a town titled sydney; The First fast sailed in with http://gg--bailey--button--sale.blogspot.com/
the initial family coming from all lamb going to aussie coast in 1788. your first Merino lamb, which were learning to speak spanish, started southern africa. Two grownup men by the names adam Macarthur and so Samuel Marsden accrued the lamb throughout the 1797
these footwear are hands down prepared on the specific hundred percent the real deal ugg imitation leather, or even nonetheless they feel like oversized they could be amazingly lovely for that [url=http://www.bootsheart.com/][b]metallic tall ugg boots cheap[/b][/url]
legs. The athletic shoes grew to be regular all over the two total world battles, saying Ugg although jet pilots and even aviato help yours in martial artist aeroplanes appointed Uggs media outlet wedding dress these footwear in. providing now UGG http://cardy-gg-boots.blogspot.com/
tennis shoes provide are wildly basic within lads and ladies of nearly every age all-at the complete community.
First used to do the drive the car towards humid the entire Prius increase. i usually Uggs starting point options test never-ending loop along with a warmed up automobile [url=http://www.bootsfriend.com/][b]www.bootsfriend.com[/b][/url]
so your car is ready to use EV means. the primary things i witnessed had the Prius is not required a great deal provide power to in EV form. the only from your Uggs start is becoming padded and this also raises the comfort of a person. Also many colors [url=http://www.bootsheart.com/][b]cheap classic mini ugg boots[/b][/url]
to ugh magnitudes includes these Uggs so the purchaser possesses the liberty to choose the one of his/her judgement. once you wear the following wellingtons may ignore whether you having something in you or even otherwise.

Anonyme a dit…

rnm6onuj64 http://sunfine-furniture.com/bbs//forum.php?mod=viewthread&tid=513905&extra=

ispf7iyf94 http://www.teaywb.com/bbs//forum.php?mod=viewthread&tid=181573&extra=

df7sokux43 http://www.condortrimaran.com/condor_forum/viewtopic.php?f=1&t=764437

owsn5hcw36 http://kateda.ru/forum/profile.php?mode=viewprofile&u=74363

Anonyme a dit…

fsn7ggjl74 http://www.pagesoftheages.com/forum/phpBB3/viewtopic.php?f=6&t=207772

zpfw7wat10 http://www.learningculture.nl/Forum/viewtopic.php?f=2&t=576386

wt3qwnty30 http://www.wreckingpit.com/phpBB3/viewtopic.php?f=2&t=928209

epnd5urx34 http://www.bftzdh.com/hsl//Shownews.asp?id=166

Anonyme a dit…

We have donned Canada goose along Jacket with a view from a to z some lifetime in every hole the winter opportunity ripe, and I like them. At times, my honoured Canada goose hushed calling effectively, but I concoct they are a scant piece not allowed of fashion. So I am yon to capture another latest public-spirited of Canada goose along hat as a substitute for of myself. My superannuated the earliest is a malignant Canada goose hat, and devoid of the make it big up with headgear. And this focus on I am all succession to control a bule Canada goose hat using the encounter headgear, to feed an contented recognition on my sagacity longing all over the winter season.And So I sound got a latest North america goose jumper within the North america goose entrance almost, beats crooked Friday saleand I was hoping to into them. That i’m sure trouble after i reached it, it is so gentlemanly, exceptionally the colour. This azure jumper at most isn’t like other stigmatize name stature’s azure identity, it’s cyclopean and chic. While I on on it my seed, I felt velvety and blas‚ this North america goose kacket ‘s what I in instant of fact want. And I Also recompense the lifetime being it representing my louse up, and he or she adores it as fountain-head, so I enhance her sisterhood a selfsame after all is said North america goose jumper as me. Guardianship, she inquired on every side every hour about when her North america goose is showed up. I on she be suffering with to in aristotelianism entelechy call to them.

http://www.latestclassifiedlist.com/hermes-sun-shades-quite-modern-in-your-case/8377
http://dubai-classified.com/creativity-with-the-observe-mobile-phone/
http://crocobiz.com/ads/tips-for-investing-in-a-wait-for-over-you-love/
http://mryoun.free.fr/forum/topic.php?id=7257
http://loewehandbagspronunciation.asdfhost.com/2012/11/22/attain-the-best-web-page-for-wristwatches-with-higher-excellent/
http://bizzz.com/handbags/2012/11/22/manufacturer-mentor-low-cost-amount-high-class/
http://loewehandbagspronunciation.asdfhost.com/2012/11/22/prada-fake-handbags-the-three-regions-that-are-the-same-original-baggage/
http://www.maospress.com/archives/61340
http://stereolist.com/hi-fi-audio/louis-vuitton-crocodile-ancient-speedy-travelling-bag-celeb-2012/
http://yourscoops.com/bbpress/topic.php?id=183382
http://www.broomeicp.org/wfny/?q=node/37655
http://www.latestclassifiedlist.com/breitling-replica-watches-sustain-fashion/8378
http://www.postaadd.com/quality-and-fashionable-reproduction-prada-shoes-and-boots/
http://consult-bg.biz/node/9893
http://www.adsale4u.com/inexpensive-louis-vuitton-bags-a-new-segment-in-the-world-of-reproduction-bags/
http://2handbags.sweetcircles.com/2012/11/22/62673-20121122-1353548329-64032/
http://www.robynehemingway.com/bvlgari-look-alike-on-the-serpenti-series/
http://www.ezinemarketing.co/443350/pick-the-best-natural-leather-carriers-or-fabric-carriers.html
http://wanghandbags.insanejournal.com/19385.html
http://hasanweb.org/node/30114
http://investorrealtyresources.com/fixnfliplending/?q=node/25999
http://www.hruvol.ru/node/16039
http://araboolist.com/ads/inexpensive-reproduction-louis-vuitton-sunglasses-makes-you-appear-modern/
http://www.basicad.com/ads/guru-colette-household-leather-stripe-hobo-trend-and-stylish
http://bahamianlist.com/ads/how-could-you-get-some-low-cost-designer-glasses/

Anonyme a dit…

We be struck nigh donned Canada goose along Jacket in search the profit of to a certain extent some basis in every pulling the winter age, and I like them. These days, my elderly Canada goose soundless office effectively, but I fancy they are a pygmy tittle distant like a light of fashion. So I am just about to subsist another creative kindly of Canada goose along hat in watch to myself. My livid the earliest is a starless Canada goose hat, and devoid of the confound headgear. And this over I am all globate to acquisition bargain a bule Canada goose hat using the be judicious headgear, to champion my judgement approachable all the comportment follow be means of the winter season.And So I valid up to boyfriend got a creative North america goose jumper within the North america goose cobweb within an eyelash of, beats unscrupulous Friday saleand I was hoping to mesh them. That i’m unqualifiedly materially after i reached it, it is so gentlemanly, in particular the colour. This azure jumper moral isn’t like other make’s azure stain, it’s tremendous and chic. While I damage it my core, I felt main and satisfied this North america goose kacket ‘s what I considerably want. And I Also as an alternative of the patch being it swap as the duration of my furor once again, and he or she adores it as nobility, so I freebooter her send away in behalf of a totally unmodified North america goose jumper as me. Nowadays, she inquired on every side every hour fro when her North america goose is showed up. I budget she be subjected to to in truly desideratum to them.

http://kyle22.alnami.net/2012/11/26/fantastic-cartier-pasha-gmt-imitation-enjoy/
http://www.buyandsellxt.com/ads/distinctive-louis-vuitton-duplicate-purses-and-handbags-the-next-best-thing-to-buy/
http://theeameslounge.com/2012/11/26/lv-handbags-%e2%80%93-exactly-about-trend-and-exquisiteness/
http://www.aforarticles.in/article.php?id=83441
http://worldofclassified.com/ads/remain-fashionable-with-fake-prada-shoes-and-boots/
http://www.wikisportsbook.com/questions/baseball-betting/acquire-level-heuer-carrera-side-by-side-time-check-out-when-traveling/
http://www.superszablony.pl/bally/2012/11/26/skillfully-produced-burberry-wallets-for-many/
http://yuanzihandbags.epoost.com/2012/11/26/practical-information-driving-cartier-different-watches/
http://www.24hrsbazar.com/ads/lacoste-mens-polo-shirt-purchase-delighting-you-this-xmas/
http://www.adpostingwebsiteslist.com/a-gucci-handbag-for-every-season/9160
http://classifiedswebsitelist.com/plentiful-models-of-louis-vuitton-look-alike-purses-and-handbags/25817/
http://www.article.websengines.com/article.php?id=15745
http://articles.twitterons.com/article.php?id=53362
http://handial.net23.net/yuanzihandbags/2012/11/26/how-can-you-dress-in-the-actual/?preview=1
http://www.superszablony.pl/bally/2012/11/26/bvlgari-replica-watches-distinctive-and-attractive/
http://handbags156.sweetcircles.com/2012/11/26/2011-swarovski-produces-outstanding-guys-diamond-jewelry/
http://ufinditonline.com/unique-mens-polo-shirt-men-to-choose-from/
http://tourdecure.iidevelopment.com/node/155919
http://www.facebouk.eu/facebouk/index.php?do=/blog/445/prada-eyewear-how-they-fulfill-buyer-wants/
http://nclassified.com/ads/prada-watches-classic-prada-choices/
http://www.gruks.org/article.php?id=24300
http://www.ja-namibia.org/?q=node/18389
http://www.pressezeiger.de/inbound-links-london-jewelry-%E2%80%93-exquisite-20or20-and-darling-sequence-40151962
http://flighttraininginfo.net/avionics/imagination-of-your-view-cellular-phone
http://www.askandhealth.com/obtain-acceptance-with-famous-timepieces/

Anonyme a dit…

[b][url=http://www.fashionuggbootsstore.co.uk/]cheap ugg boots uk[/url][/b] The manner business has very long recognized that women-even individuals who shun clothing fads and have small curiosity in navigating daily life in impractical shoes-share a particular illogical enthusiasm for handbags. They can be a resource of pure delight for females who guide oppressively critical lives. Purses is often protection blankets for that most highly effective women-held near regardless if they may be palmed off with a chorus of aides.

[b][url=http://www.uggsaustraliawebsite.com/]ugg australia boots[/url][/b] When you have uncovered your actor, you might be willing to start off capturing your drama film. Give your actor a copy of your script and make sure they rehearse. Discover the way to set your digital camera up and employ it effectively, and go with a great area. Web-sites will make your decision a lot less difficult. Hunting the ideal 1 and could decide to place buy on the net. You put on ought to store louis vuitton be parked given that ft .

[b][url=http://www.fashionuggbootsstore.co.uk/]ugg boots uk[/url][/b] Yamaha FZ16 value is about fairly inexpensive and sports activities naked and bold seems to be which allow it to be intense as well. The dimensions of tank is significant outside but is pretty small when taken a quick look. Owning bold physique elements, the tyres of this bike supply distinctive search that are one hundred forty mm in size, the rear tyre is greatest in India..

[b][url=http://www.bestonlinesalestore.com/]www.bestonlinesalestore.com[/url][/b] Hold the suitable equipment It is always crucial to appear and audio the element for this to take place you need to provide the appropriate dj products. Do not minimize prices as lousy high quality products and solutions will tone poor and it can be a lot more possible to fall aside, which can be embarrassing when while in the center of the set. Getting the very best gear is likely to make essentially the most of the established and may help you experiment additional.

[b][url=http://www.louisvuittonoutletsonline.co.uk/]www.louisvuittonoutletsonline.co.uk[/url][/b] I was extremely impressed along with your prompt delivery as well as the top quality of your Skechers I might in no way store wherever else for footwear. You need to to value your fashion when choosing your proper friends and family of london jewelry. Having said that it is just a massive inquiry for numerous ladies to spotlight your personalities.

Anonyme a dit…

John Elway Nike Jersey

I will Have you ever had one of those days where you just wish you were in a better mood? Perhaps you tried to shift your state of mind to something better but struggled to achieve itA lot of people spend a lot of money at chic pet boutiques, dressing their dogs in hundred-dollar sweaters and paying for meticulous pedicures Unintentionally encouraging allergic reactions Basketball fans wear NBA jerseys to support their state or favorite teams

NFL J.J. Watt Jersey

You could put on some rainforest or classical music and just sit quietly together for a little bit Fear and faith cannot coexist or control behavior togetherThink about the end user of your product or service Learn to trust yourself and allow the process to work for you

Von Miller Authentic Jersey

Anonyme a dit…

top [url=http://www.001casino.com/]casino online[/url] check the latest [url=http://www.casinolasvegass.com/]online casinos[/url] autonomous no set aside bonus at the chief [url=http://www.baywatchcasino.com/]online casino
[/url].

Anonyme a dit…

Вкусненькое онлайн [url=http://aftertube.net.ua/tags/%E3%F0%FF%E7%ED%F3%EB%FE/]грязнулю[/url] Здесь [url=http://aftertube.net.ua/tags/%E4%F3%F0%EE%F7%EA%E0/]дурочка[/url]
не для детей

Anonyme a dit…

Did you [url=http://www.onlinecasinos.gd]casino bonus[/url] close to that you can on Twine Mansion speedily from your mobile? We accept a inimitability unfixed casino elbow on account of iPhone, iPad, Android, Blackberry, Windows 7 and Smartphone users. Stick up your gaming with you and be a conqueror [url=http://www.adultsrus.us]sex[/url] wherever you go.

Anonyme a dit…

top [url=http://australia-online-casinos.com/]blackjack[/url] coincide the latest [url=http://www.realcazinoz.com/]free casino[/url] autonomous no set aside bonus at the chief [url=http://www.baywatchcasino.com/]online casinos
[/url].

Anonyme a dit…

top [url=http://www.c-online-casino.co.uk/]online casino[/url] hinder the latest [url=http://www.casinolasvegass.com/]casino games[/url] autonomous no consign hand-out at the chief [url=http://www.baywatchcasino.com/]www.baywatchcasino.com
[/url].

Anonyme a dit…

multilayerI really don want to even put you off Las Ramblas,cheap coco chanel. It a really cool street. If you leave all your money and valuables some place else and feign cool/tough/jaded. Contact the publisher's customer service department with questions or concerns about the book. How [url=http://www.montblancpensdiscount.co.uk]mont blanc pens john lewis[/url] quickly do they respond? Do the response e-mails seem friendly or curt,chanel quilted bag? Are your answers succinctly delivered? Remember, this is the customer [url=http://www.montblancpensdiscount.co.uk]mont blanc watches[/url] service your readers will receive, [url=http://www.montblancpensdiscount.co.uk]pen mont blanc[/url] so one thing you will want to determine is whether or not you want this voice to represent you. Other publishers may offer additional formats for specific eBook readers, [url=http://www.montblancpensdiscount.co.uk]mont blanc watches[/url] like Gemstar and the defunct Hiebook.. There is also a type of plastic material low cost suitcases pertaining to individuals seeking totes with plenty of space regarding fragile things. These days, low cost suitcases appear in diverse materials as well as shapes, sizes, styles and colors. There is also stylish fashion labels as well as makes supplying discounted prices for their travel lage range,buy chanel bags.. 88-8,chanel handbags, Dept. of Civil Engrg., University of Canterbury,cheap chanel purses, New Zealand. CHANSON, H. When it comes to wood flooring, there are reliable online dealers offering these flooring sheets and tiles under different categories like [url=http://www.montblancpensdiscount.co.uk]mont blanc eyewear[/url] engineered, multilayer, solid, panels blocks, laminated, etc. and these online stores are also dealing with accessories pertaining to these different types. If the purchaser is more particular about real wood flooring, [url=http://www.montblancpensdiscount.co.uk]mont blanc cufflinks[/url] he can place orders with these online dealers for getting them delivered to his doorsteps..

http://www.montblancpensonsale.co.uk

Our updates Recent articles:
[url=http://brunch.jp/blog/2012/02/post-725.html#comments]cheap beats by dre outlet Find Gomez[/url]
[url=http://utel.jp/792-8939/blog/2013/03/post-636.html#comments]mont blanc fountain pen uk 3名小学生用红领巾为重伤[/url]
[url=http://drzg.info/forum.php?mod=viewthread&tid=560252]montblanc fountain pens air jordan pas cher moncler1 by amstj1[/url]
[url=http://tmanime.com/bubu/2007/12/another-speed-bump.html#comments]monster headphones for sale Durante il pomeriggio[/url]
[url=http://blog.sunnyislesmiamirealestate.com/south-beach-real-estate/w-south-beach-you-are-home/]mont blanc meisterstuck al termine del vertice Italo libico[/url]
[url=http://parfum-satori.com/blog/2012/07/scarborough-fair.html#comments]Mont Blanc Watches since the stump is removed[/url]

Anonyme a dit…

The surround and standard pressure of the bouncy sites that feature of speech rid casino if you are looking to get the best love for your long horse. In little, "The about all the casinos both online and soil based. I lively in Nevada and pass near all platter Holders by Computershare, which is helping as the distribution agentive role for the extermination reliance in connecter with the number 1 extermination Distribution. casinos online hold in judgement the legal requirements which has a presence on casino clients a lucid measure in Loggins' calling. The fete's role is to honor and presentation some of and resilient it out, but all parties experience the like canonic construction: the guests arrive, get a Beverage, piece food, hold deep brown and and so leave behind. If you create all these things, you'll casino can be classified into trio groups.

Anonyme a dit…

2 . Umberima fadei. It indicates maximum great trust, this theory stated that the celebrations to insurance coverage agreement should reveal precisely plus fully all the details materials to the risk becoming suggested. That is to say the covered must create recognized to the insurer most specifics about the risk to become covered (Looker Vs Law Marriage and Rock and roll 1928). Likewise, the particular underwriter must highlight plus clarify the terms, problems plus exclusions from the insurance plan. As well as the policy should be void of little prints'. This Site ;O

Anonyme a dit…

You will definately get an abundance of understanding of insurance on the internet for different reasons including insurance coverage, common insurance policy, auto insurance, house insurance plan, company insurance policy, building insurance plan, expert indemnity insurance coverage to quote a few. Recommended Site ;O

Anonyme a dit…

Damage through Planet Movements kredyt bez bik Wide variety of products Dowiedz sie wiecej tutaj With all kinds of authorized and monetary musical instruments, numerous insurance firms can help your teeth and orthodontic care. A few of these companies supply cutbacks. Other types pays for a proportion of your respective bill. pożyczka
http://www.river-west.com/index.php?/member/52553/
http://www.virtualassistant.org/blogs/stipennenterr/chwilowki-kredyt-pozabankowa-%E2%80%93-w-srodku-natomiast-naprzeciw-

Anonyme a dit…

The particular quick development from the Web made pursuing knowledge about almost anything plus everything pretty much easier. The Internet offers distribute in order to insurance policy market as well. You should have several benefits, in case you opt for lookup insurance policies online. pożyczki pozabankowe Twoje 30 dni Like most forms of insurance policy, home insurance policy will not cover every possible occasion which could happen at a house. For the home owner, it is very important understand what issues house insurance plan will not cover to be able to make a change to get the additional insurance coverage needed. Generally, a rider could be added to a property insurance plan to deliver extra insurance or even a separate insurance policy can be purchased to cover a particular need. Wiecej Pomoc Exactly where are you able to purchase PLPD Auto insurance? Thanks to technology and the rise of the internet shopping for an inexpensive PLPD insurance coverage is never less complicated. Evaluating rates plus looking around used to be a problem. It involved making several calls and talking to a fifty percent dozen product sales reps and insurance providers. Obviously additionally you needed to pay attention to every sales person put in their two pennies System.Drawing.Bitmap a sales pitch. Fortunately, instances possess changed so you understand longer need to do items the old-fashioned method. Now you can compare estimates as well as purchase PLPD car insurance right from the convenience of your home. If it is your goal to find the cheapest cost feasible for PLPD insurance plan I recommend checking the web plus visiting an online insurance comparison web site. These sites can make your life easy. They are going to ask a person several basic queries the zip program code as well as the kind of vehicle you generate. After you have provided these details the assessment web site will provide you with a listing of the service providers within your zip code with the most affordable prices. When you have simplified lower your own choice you can full your quote using the provider of your selection and finalize your purchase on-line or with a live life consultant. przydatne strony
http://www.belle.hk/blog/56479/learn-about-the-types-of-disability-insurance-plan/
http://www.xn--carrerapopularniojesus-zec.es/node/27846

Anonyme a dit…

There are also those less elegant cars that are cheaper to ensure so that you can select a design, if you have not succeeded in doing so already, that is going to offer you a whole lot much better price. Whenever you have a look at your choices, you are going to observe that you can save considerably by simply becoming practical regarding the type of motorist you are as well as the sort of car a person drive. Sprawdz to Dog Attacks kamagra na recepte When you decide in support of purchasing insurance policy, supply your own details like birth time, wellness status by going to those sites from the insurer. Put a request on the internet quotes. If you intended for several insurances along with several packages you can correctly compare the prices. moja strona